Iran : la BBC en flagrant délit de désinformation

I La première image est issue du Los Angeles Times, elle montre un rassemblement pro Ahmadinejad. La BBC a recadré l’image, supprimant l'actuel président, et l’a présentée comme une manifestation pro Moussavi, le pseudo-modéré. Prise la main dans le sac, la BBC s'est platement excusée et a ajouté une note sous l'article indiquant bien que l'image n'est pas vraiment adaptée. I1

5 réflexions au sujet de « Iran : la BBC en flagrant délit de désinformation »

  1. PK

    (Je n’écoute pas la télé ni la radio)
    Le cas de l’Iran est un excellent cas d’étude de manipulation révolutionnaire. Mise en exergue par les médias, gonflement hypertrophié d’un cas (dont tout le monde se fout), désinformation progressive, etc.
    Ce qui crève les yeux avec ce cas – si les gens l’étudient – est le parallélisme avec ce qui se passe pour nous dans le « traitement » de l’information et le venin que nous inoculent progressivement les nervis (consentants ou idiots utiles) de la Révolution.
    Soyez ferme : fermez vos télés – et cessez de payer la taxe associée – et coupez les radios.
    Il y a bien assez d’informations par ailleurs pour être au courant des grandes tendances de nos chers révolutionnaires. Les informations utiles pour nous sont sur le net (ou ailleurs : presse, livre et certaines radios).
    Le reste permet d’exercer son esprit critique : arrêtez d’écouter la nouvelle mais tentez de déchiffrer le message associé et la manière de procéder :
    – quel est le message ?
    – pourquoi ce mot et pas celui-là ?
    – quel est le cadre ? dans quel prolongement ?
    – pourquoi cet interlocuteur ?
    – etc.
    Vous verrez, les informations, ça devient tout à fait amusant avec cette façon de voir. Même les choses les plus ignobles.
    N’oubliez pas que la tempérance et la mortification des sens sont une des voies qui conduisent à la sagesse… et la sagesse consiste à faire attention à ne pas mettre les pieds n’importe où.
    On ne subit pas les méthodes de la Révolution sans s’endommager. Ou dit autrement, on ne déjeune pas avec le Malin, même avec une longue cuillère !

  2. Abbé Charles Tinotti

    Cela n’a rien d’étonnant de la part de la BBC. C’est elle qui avait diffusé à destination des pays musulmans pour les monter contre le Pape, une présentation grossièrement tendancieuse du discours de Ratisbonne. En effet les autres media avaient grosso modo fait leur boulot la-bas et il n’y avait pas eu de réactions notables. C’est seulement après le matraquage de la BBc quelques jours après, qu’il y a eu les scènes de violence (non populaires d’ailleurs, les manisfestants étaient ‘encadrés’) dans des grandes villes musulmanes.

  3. jano

    Ils ont l’air de quoi maintenant? Le malheur c’est que toutes les informations sont mensongères et orientées.De la politique à l’écologie en passant par la sécurité, tout est falsifié.
    Alors OUI, les télés et les radios doivent aller à la poubelle!
    Internet permet un choix et surtout une comparaison immédiate(exemple pris au hasard : le salon Beige!)
    Radio Courtoisie et les journaux Amis ( Notamment Rivarol: encore le hasard!)
    En voiture il faut écouter de la grande musique.
    Depuis 15 ans je vis sans télé et sans radio ennemie, quel soulagement et quel bonheur!

Laisser un commentaire