Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Irak

Irak: les martyrs de 2010 vers la béatification

Irak: les martyrs de 2010 vers la béatification

Neuf ans après l’attentat qui avait fait 48 victimes de la communauté syriaque catholique de Bagdad, la cause de béatification des morts et deux déclarations de martyre de prêtres achève sa phase diocésaine.

Au cours d’une messe de veille de la Toussaint, le 31 octobre 2010, un groupe terroriste islamiste a pénétré dans la cathédrale syriaque catholique, tuant deux prêtres et 46 fidèles, et en blessant 56 autres. Des familles entières ont été prises en otage puis assassinées, des laïcs de tout âge, notamment une fille de 11 ans, un garçon de 3 ans, un nourrisson de seulement 3 mois et une femme enceinte. Un troisième prêtre est mort des suites de ses blessures.

L’attaque a été revendiquée par un groupe de la mouvance d’Al-Qaïda. Le groupe a ensuite donné un ultimatum de 48 heures à l’Église copte d’Egypte pour libérer des musulmanes «emprisonnées dans des monastères» de ce pays, des rumeurs lancées par les islamistes fondamentalistes en Égypte.

Ce massacre, l’un des plus meurtriers contre les chrétiens en Irak, a soulevé une vague d’indignation et de condamnations dans le monde. Dès l’annonce de la prise d’otage, le Saint-Siège a exprimé sa plus vive préoccupation. Benoît XVI a dénoncé cette attaque contre des chrétiens :

«Je prie pour les victimes de cette violence absurde, d’autant plus féroce qu’elle a touché des personnes sans défense, réunies dans la maison de Dieu, qui est maison d’amour et de réconciliation.» «Devant les atroces épisodes de violence, qui continuent à déchirer les populations du Moyen-Orient, je voudrais enfin renouveler mon appel affligé pour la paix : celle-ci est un don de Dieu, mais aussi le résultat des efforts des hommes de bonne volonté, des institutions nationales et internationales. Que tous unissent leurs forces afin que se termine toute forme de violence !»

Les causes de béatification et de déclaration de martyre ont maintenant terminé leur phase diocésaine à Bagdad. La béatification concerne tous les fidèles catholiques ayant trouvé la mort au cours de cette messe de veille de Toussaint 2010. Deux prêtres font l’objet de déclarations de martyre : le père Thaer Abdal et le père Wassim Kas Boutros. Ils sont morts tous deux dans leur vêtement sacerdotal, essayant de s’interposer aux terroristes, en tentant le dialogue et pour permettre la libération des fidèles.

L’Église irakienne souligne l’importance de voir les chrétiens rester sur la terre d’Irak, et voit dans ces procédures, une reconnaissance des souffrances des communautés chrétiennes d’Irak et un soutien pour ces fidèles.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services