Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Irak

Intervention de Mgr Aillet à la manifestation de soutien aux chrétiens d’orient

Le samedi 13 septembre, de nombreux catholiques du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron se sont rendus à Bordeaux à l'occasion d'un rassemblement de soutien aux Chrétiens d'Orient. Monseigneur Aillet y était aussi, accompagnant les familles Chaldéennes de Pau :


Mgr Marc Aillet, Rassemblement en soutien aux… par Diocese64

Intervention de Mgr Aillet lors de la manifestation :

"Chers amis, c’était important pour moi, comme évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, d’être présent à ce rassemblement en solidarité avec les Chrétiens d’Orient. Et en particulier pour accompagner les familles Chaldéennes d’Irak de mon diocèse.

Une quarantaine de famille se sont installées à Pau dans les vingt dernières années, en raison des événements que nous connaissons, fuyant une situation souvent épouvantable dans leur pays.

Ces familles font mon admiration en raison de leur cohésion et de leur ferveur dans la foi : Pratiquant assidus, ils donnent un magnifique témoignage de fidélité dans la paroisse Sainte-Marie du Hameau, dans les quartiers Nord de Pau, où ils sont engagés.

Inquiets pour leurs familles bloquées dans le Nord de l’Irak, ils reçoivent des nouvelles de leurs souffrances, de leurs angoisses devant l’évolution de la situation de ces derniers mois.

Par eux et par d’autres sources nous parviennent ainsi les récits de témoignages bouleversants de la fidélité héroïque de ces Chrétiens qui sont sommés de se convertir à l’Islam ou bien de fuir ou mourir…

L’immense majorité des Chrétiens tiennent bon dans la foi, s’exposant à la persécution sous toutes ses formes : humiliations, expulsions de leurs maisons, de leurs villes, séparation forcée des familles, exils, souffrance des camps de réfugiés où l’on manque du nécessaire,…C’est pour eux que nous arborons aujourd’hui la lettre noûn… [Inscrite par les islamistes sur le mur des maisons chrétiennes en signe d’ultimatum, NDLR]

On doit se réjouir devant la prise de conscience de la Communauté internationale, y compris du gouvernement français, devant la tragédie des Chrétiens et autres minorités religieuses devant la terreur imposée par les djihadistes de l’État Islamique, même si l’on peut –à bon droit- déplorer son retard : Cela fait 10 ans que les Chrétiens vivent ce calvaire en Irak dans l’indifférence générale, et les accélérations récentes étaient depuis longtemps prévisibles.

On doit se réjouir aussi devant les prises de positions de certains responsables musulmans face au sort des Chrétiens en Irak, et l’on voudrait croire que ces personnes feront tout leur possible au nom de la réciprocité, pour faire évoluer le sort des Chrétiens dans les pays musulmans, vers la liberté religieuse, droit fondamentale des droits de la personne humaine avec le droit à la vie, et contre toutes les discriminations qui leurs sont généralement infligées.

L’Œuvre d’Orient, l’AED et bien d’autres organisations humanitaires se dépensent sans compter. Comment pouvons-nous soutenir ce grand élan de solidarité ? Chacun saura prendre, à son niveau, des décisions concrètes.

En attendant, les Chrétiens qui se sentent particulièrement solidaires de leurs frères et sœurs qui souffrent pour le nom du Christ, nous nous tournons précisément vers Celui qui nous réunit en un seul Corps : Il est notre tête, notre rocher, notre appui, notre secours. […]"

Partager cet article