Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

“Interruption volontaire de vie, sans demande du patient”

Capture d’écran 2018-01-07 à 16.59.28Il me semble qu'il y a un mot beaucoup plus simple et moins euphémisant, hypocrite et orwellien pour dire "interruption volontaire de vie sans demande du patient"…

Mais non, en Belgique, Jacqueline Herremans, membre de la commission fédérale euthanasie et avocate, explique, suite à la démission d'un médecin qui refusait l'assassinat d'une personne âgée:

"Ce médecin me paraissait être un homme qui avait le souci du bien-être de la patiente. Il a sans doute été un peu dépassé par la situation. Jamais nous n’avons reçu une telle déclaration à la commission. Lorsque nous nous sommes interrogés sur la qualification à donner à cet acte, nous ne l’avons pas qualifié d’euthanasie mais bien d’interruption volontaire de vie, sans demande du patient"

Seul ce cas a fait débat. Mais chaque année, près de 2000 euthanasies ont lieu en Belgique. Légalement.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Le Dr Simon, du G.O. (Cf. sous Ponpidou le “bon gros pas à gauche”) inventa cette formule mercantile et scandaleuse: “La vie est un matériau qui se gère”, il fallait comprendre aussi : “est un matériau qui se jette”.
    Le destin de la vie n’est plus l’éternité, mais le tas d’ordures.
    Satan et ses sbires sont à l’oeuvre sans relâche.

  2. Deja, l’idee De mettre fin volontairement à une vie est inacceptable mais en plus, le « sans demande du patient » m’horrifie Et me terrifie ! Qu’allons nous devenir ???

  3. ce qui m’impressionne c’est la ressemblance entre tous ces intervenantes, même style, même lunette, même coupe de cheveux!
    il en est de m^me des dames sacristines, des clones!
    n’est-il plus possible de trouver des femmes engagées féminines?

  4. Cela ne l’empêche pas de dormir apparemment. Quelle est la rétribution des membres de cette sinistre “commission”? Cela fait combien 30 deniers en euros?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique