Interpellé par un imam, le cardinal Barbarin apporte son soutien à un projet musulman

Le communiqué du cardinal Philippe Barbarin du 10 juillet commence de façon étonnante:

"Interpellés par Monsieur Kamel Kabtane, les responsables des Eglises catholique et reformée de Lyon apportent leur soutien au projet d’un Institut de Civilisation Musulmane dans la Métropole lyonnaise."

La formulation laisse entendre qu'ils avaient le couteau sous la gorge pour réagir… Yves Daoudal apporte ce commentaire :

"On croirait un communiqué d’un évêque copte en Egypte sur l’installation d’un riche institut islamique près de sa pauvre cathédrale. A la différence près que l’évêque copte n’a pas le choix (et qu'il mettrait un point d'honneur à ne pas faire de faute)…"

Et le cardinal justifie la construction de cet Institut comme une mesure égalitaire en regard des instituts déjà existants :

"De même qu’existent aujourd’hui l’ECCLY (Espace culturel du christianisme à Lyon) et l’Espace Hillel (consacré à la culture juive) lancés avec le soutien du Grand Lyon, il nous parait juste qu’un lieu de présentation, d’études et de débats permettant de découvrir les apports de la culture musulmane, puisse fédérer de larges soutiens.

Depuis plus d’un demi-siècle, les principaux acteurs de la vie publique lyonnaise, très attachés à une juste conception de la laïcité, portent le souci d’une heureuse entente entre les différentes confessions. Cette concorde ne doit jamais craindre de voir progresser la culture, condition indispensable de la paix. »

Il n'y a pas de laïcité en islam : tout projet religieux est par nature politique. Ce n'est pas pour rien que cet institut est financé par l'Algérie et l'Arabie. Sa vocation est de diffuser l'islam.

Laisser un commentaire