Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Insulté, expulsé par “Nuit Debout”, Finkielkraut découvre l’absence de démocratie à gauche

Il aurait pu conclure aussi sur toute réflexion ou philosophie était interdite chez les doux rêveurs qui se rassemblent et manifestent sans impunité avec la complaisance d'un gouvernement qui impose au reste du pays un état d'urgence : 

"Il voulait rencontrer les participants du mouvement Nuit debout afin "d'écouter" leurs revendications, pourtant sa visite n'a pas été bien accueillie et Alain Finkielkraut n'est pas resté longtemps place de la République. À son arrivée, il a été insulté aux cris de "facho" et "casse-toi", lancés par les manifestants (…)

Interrogé par des journalistes du "Cercle des volontaires", le philosophe a expliqué qu'il était venu "par curiosité, pour savoir à quoi m'en tenir sans passer par le filtre des médias". "J'ai été expulsé d'une place où doivent régner la démocratie et le pluralisme, donc cette démocratie, c'est du bobard, ce pluralisme, c'est un mensonge", conclut-il.

"D'autant que je ne venais pour écouter et non pour intervenir", a insisté le philosophe. "On a voulu purifier la place de la République. J'ai subi cette purification, avec mon épouse", a-t-il également déploré, ajoutant que s'il n'y avait pas eu un service d'ordre, il se serait "fait lyncher".

 

Partager cet article

30 commentaires

  1. Ce serait bien qu’il s’en offusque quand d’autres que lui sont victimes du sectarisme de l’extrême gauche, à commencer par le Front national.

  2. Dommage qu’il n’ait pas eu l’idée de venir “écouter les revendications de LMPT” à l’époque. Il aurait eu ainsi de bons moyens de comparaison.

  3. A. Finkelkraut me semble bien naïf: il était certain qu’il allait se faire insulter et chasser, voire lyncher comme il l’explique. A son âge, il devrait quand même connaître la violence des gauchistes, il a dû l’expérimenter depuis sa jeunesse, surtout dans l'”éducation nationale”.
    je pense qu’il a voulu faire un coup médiatique, malgré toutes ses qualités, il aime faire parler de lui.
    Il aurait aussi pu éviter d’emmener son épouse dans cette pétaudière, il s’imaginait peut-être que sa présence allait le protéger des fureurs des antifas. Il pensait probablement que c’était une soirée bien élevée…

  4. Ah! Ah!, la belle “république” !

  5. Il faut lire ou relire “Psychologie des foules ” de Gustave le bon

  6. Et en plus, NUIT DEBOUT est antisémite !

  7. A force de faire croire au peuple qu’il est souverain il finit par se prendre pour Dieu et lapide sans pitié les pécheurs qu’il capture.

  8. Onfray avait déjà découvert le sectarisme de la gauche. Finkelkraut en fait l’expérience. Les militants de la LMPT, du FN, les catholiques, Sens Comun, les anti avortement, les pro vie, etc… le savent depuis plusieurs années. La démocratie à la sauce socialiste assure la liberté de ceux qui pensent comme elle et accuse de la rage ceux qui pensent différemment.

  9. Je suis un peu surpris de constat … ils ont l’air si tolérants !

  10. à San Juan: Vous écrivez:
    “A force de faire croire au peuple qu’il est souverain il finit par se prendre pour Dieu et lapide sans pitié les pécheurs qu’il capture.”
    Non. Dieu ne lapide pas les pécheurs, il les accueille , reçoit leur demande de pardon et leur pardonne car il les aime. Il leur a même envoyé son Fils qui est mort sur la Croix pour les sauver.

  11. ce ne sont pas de doux rêveurs !!!!!

  12. Les “jeunes” manifestent en toute impunité [ et non sans impunité]. Le préfet, donc l’Etat, abandonne la rue à ces sectaires. Encore un constat de faiblesse. La loi n’est pas respectée, l’espace public est à tous, dans le respect de l’autre. C’est pour ça que nous avons des États! Pas pour laisser la chienlit s’ installer

  13. Clovis je sais bien tout ca. Mais pas le “peuple souverain” qui a été jusqu’à massacrer légalement hommes, femmes, enfants, par exemple vendéens, justement parce qu’il s’en était approprié le droit. D’autre part, il est vain de clamer que “tous honneurs et toute gloire” appartiennent à NSJC si c’est pour croire l’instant d’après que “le peuple” peut être souverain. Il ne l’est pas et ne le sera jamais.

  14. La purification révolutionnaire vient de le frapper : il n’a qu’à lire un livre sur la Terreur pour savoir ce que c’est…
    Amusant tous ces grands républicains qui ignorent tout de la république et de ses fondations…
    C’est vrai qu’à force de raconter n’importe quoi, le risque, c’est d’y croire…

  15. Ces gens de “la nuit debout ” ne sont ni plus ni moins que les lointains descendants des SA nationaux-socialistes, qui clamaient “l’Allemagne debout”!.

  16. La posture de chialeuses de nuit debout dissimule une méchanceté féroce.

  17. ah le grand candide qui découvre les sans-culottes!

  18. Dommage pour Finkelkraut, il n’est pas le pire. Si Bernard-Henri Lévy ou Daniel Cohn-Bendit s’étaient fait expulser de la sorte le mouvement Nuit debout, m’aurait semblé presque sympathique!

  19. Il vient de découvrir l’eau tiède !
    Il va falloir revoir les définitions du Q.I.

  20. @vu de sirius :
    Appel rédigé par « Convergence des luttes » :
    « Ce mouvement n’est pas né et ne mourra pas à Paris. Du printemps arabe au mouvement du 15M, de la place Tahrir au parc de Gezi, la place de la République et les nombreux autres lieux occupés ce soir en France sont l’illustration des mêmes colères, des mêmes espoirs et de la même conviction : la nécessité d’une société nouvelle, où démocratie dignité et liberté ne sont pas des déclarations vides » .
    Qui donc est derrière ces messieurs-dames ?

  21. Il aurait du venir incognito en Habit d’académicien ….avec son épée

  22. Sirius et Xénophon : J’adhère.
    Maria :
    Vous faites une erreur d’analyse.
    Il n’est pas question ici de constat ou de preuve de la faiblesse de l’État.
    Vous semblez ignorer que TOUS LES POUVOIRS SOCIALISTES ont toujours pratiqué la gouvernance par le CHAOS.
    D’ailleurs, cherchez l’erreur :
    Dissolution de 2 groupuscules “d’extrême-droite” (nationalistes) à la suite du décès d’un pauvre gamin militant d’extrême-gauche (largement plus violent) et impunité totale pour tous les groupes d’extrême-gauche qui pourrissent régulièrement la vie des Nantais et des Brestois, et maintenant des Parisiens… pas de dissolution en vue… Sans oublier les trois mois de prison ferme pour 2 ou 3 jeunes gens (Les Identitaires) manifestant pacifiquement à Calais leur soutien aux pauvres Calaisiens ; ni la police politique aux ordres qui débarque dans un restaurant où des amis de “droite” dînent ensemble et discutent tranquillement.
    Tant que TOUS LES FRANÇAIS de “bonne volonté” n’auront pas pris conscience de la société totalitaire dans laquelle ils vivent, rien ne pourra s’arranger, du moins, dans l’ordre et la paix civile.

  23. Pauvre Alain, il découvre son pays… Finalement il a bien fait de sortir de sa tour d’Ivoire, il a appris des choses de la vie…

  24. En s’exposant lui-même et sa femme à recevoir des coups il apporte la démonstration du sectarisme de nos adversaires d’extrême gauche. Il subit dans son corps les même traitement que les bureaux de l’AF de Marseille. Illustration de la phrase de Péguy: ” La république, notre Royaume de France”. Il me semble que ce n’est pas pour déplaire à l’auteur du “Mécontemporain”

  25. l’erreur est de se croire important et au-dessus de la populace

  26. La place de la raie publique porte bien son nom : c’est le lieu de tous les immondices, de toute la bêtise crasse des gauchistes, de toute la puante intolérance de l’extrême gauche, de toutes les tenues avachies et cromagnonesques des zadistes dégénérés…
    Le cloaque de Paris !

  27. cela me rappelle la mesaventure de Kossiussko”morizet” venue lors de l affaire Meric soutenir les voyous d extreme gauche, insultee, huee, elle avait failli recevoir un pot de m.. sur ses jolis habits

  28. En accord avec BEBERT,
    A. Finkelkraut devait penser que les gauchistes allaient être flattés par la visite d’un académicien, alors que c’est tout ce qu’ils détestent: la culture, la distinction, la finesse d’esprit.
    Ils préfèrent “les migrants”.

  29. Ce matin sur France culture, Finfielkraut faisait remarqué que “Nuit debout” faisait l’objet d’un battage médiatique, alors que les “Veilleurs” restaient ignorés des journalistes.

  30. Finkie a découvert le stalinisme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services