Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Indonésie : une église attaquée par des musulmans

Cela s’est passé hier, pendant l’office dominical : violence physique, représentations du Christ détruites…

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. Bientôt des faits similaires se produiront en France.
    Nos églises ferment et des mosquées se construisent tous les jours……
    Où es tu Chrétien . !!!!!!!!!

  2. Pourquoi les commentaires sont-ils si souvent fermés (essentiellement pour les messages de M. Janva) ? Un Salon où l’on discute pas, est-ce un Salon ? (Sans doute sont-ce des oublis)
    [La gestion des commentaires demande beaucoup de temps. Michel n’en dispose simplement pas assez pour le moment. Vous pouvez toujours lui écrire en attendant. Lahire]

  3. Où sont passés les sous qui ont été envoyés en Indonésie après le tsunami ?

  4. A Niafles en Mayenne, c’est l’évêque qui a fait fermer l’Eglise sur injonction du maire socialiste. Pas de violences physiques, certes, mais des dégradations matérielles certaines, ordonnées par le clergé : un représentant de l’évéché est déjà venu inspecter l’église pour faire installer un autel face au peuple, ce qui nécessite, du fait de la configuration du choeur, de faire détruire le maître-autel (et le tabernacle) qui s’y trouvent depuis le XIX ème siècle…..
    Tout cela pour une messe toutes les 11 semaines, au lieu de chaque dimanche il y a peu, et quotidienne il ya encore qq mois : cela n’est t il pas iconoclaste ?
    Wikipedia : « Aujourd’hui, dans le langage commun, on appelle «iconoclastes» ceux qui vont à l’encontre des idées communément reçues, ou qui refusent la tradition….. »

  5. Allez voir le blog Bafweb. Il propose une action SITA à la portée de tous.
    L’union fait la force

  6. J’ai vécu dans mon enfance ce vandalisme moderniste en Province.Il est coûteux, il faut y songer, en plus d’être criminel pour les ouevres d’art souhaitées et payées par nos aïeux.Voyez à Paris, par ex. la cathédrâle et de grandes églises dans lesquelles ont a détruit les barrières (tables) de communion, copnstruit des podiums, des « autels » face au peuple, des pupîtres et autres installations dispendieuses.Il aurait mieux vallu dépenser ces sommes à restaurer les édifices, à les chauffer, à les sécuriser, à les entretenir, les dépoussiérer.Quant aux panneaux d’affichage, laids et envahissants, aux caliquots sur les façades, autant de preuves de la perte du sens du sacré, de la beauté etc.

Publier une réponse