Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Incohérence libanaise

Les nouveaux députés libanais ont élu un prosyrien à la tête du Parlement, Nabih Berry, le chef du Amal (milice musulmane chiite liée à l’Iran). Il est élu à la tête de la Chambre pour la quatrième fois consécutive ! Cette extravagance, alors que ‘l’opposition’ s’en prenait depuis février à la tutelle syrienne, montre que le retournement du parti Hariri (de la famille de Rafic Hariri, ex-premier ministre libanais, saoudien d’origine et ancien prosyrien assassiné par la Syrie en février dernier), grand vainqueur des élections législatives, reste factice

Nabih Berry s’oppose, comme le Hezbollah, au désarmement des combattants, ce qui contredit l’exigence de la résolution 1559 de l’Onu. La prochaine étape sera la nomination du Premier ministre (un sunnite selon la Constitution) par Nabih Berry et il se pourrait que ce soit Saad Hariri. La fin de la tutelle syrienne ne semble pas pour demain.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services