Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

“Ils veulent se débarrasser de Vincent avant de partir en vacances”

Viviane Lambert est interrogée dans Présent, les autres médias se contentant de soutenir l'élimination de Vincent Lambert. Extrait de ses réponses :

"Nous avons rencontré le Dr Simon, chef de service, une psychologue et une secrétaire de direction. L’entrevue n’a pas été constructive du tout. Il est impossible de discuter avec elle. Le Dr Simon a déjà pris sa décision et elle fait en sorte que les choses aillent vite : elle s’apprête à lancer la procédure d’arrêt des soins pour enclencher la « fin de vie ». Ils veulent se débarrasser de Vincent avant de partir en vacances, aussi à l’heure qu’il est les choses peuvent aller très vite. Nous avons voulu montrer au Dr Simon la vidéo que nous avons faite, où l’on nous voit donner à manger à Vincent, mais elle a refusé de la visionner. C’est un comportement curieux.

Confirmez-vous que vous avez déposé plainte contre le CHU de Reims et les médecins responsables, à la suite de cette rencontre ?

Tout à fait. Une plainte au pénal a été déposée pour mauvais traitements, maltraitances, conflits d’intérêt… et le refus du transfert.

En effet, il y a un moment que vous dites qu’une unité de soins spécialisée est prête à accueillir Vincent. Pourquoi le CHU de Reims vous le refuse-t-il ?

Ce refus n’est absolument pas motivé. L’équipe médicale se comporte comme si elle avait la main sur Vincent. […]

La presse parle d’une plainte déposée contre votre belle-fille Rachel. Le confirmez-vous aussi ?

Elle est également visée par la plainte déposée, même si on ne l’attaque pas directement. Les docteurs Simon et Oportus sont les conseillères de Rachel ! Elles sont forcément partiales, d’où notre plainte pour conflits d’intérêts. D’autre part Rachel a menti à plusieurs reprises sur son domicile. Elle a toujours laissé croire qu’elle était quotidiennement auprès de Vincent, or il y a deux ans qu’elle habite en Belgique. […]"

Les médecins ont annoncé une solution décision finale le 23 juillet.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services