Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Ils ont osé : une pétition contre les Veilleurs de Cognac !

A défaut d'un débat d'idée, on veut imposer une muselière à son adversaire en l'accusant de tous les maux. Ce blog vous livre toute l'histoire en mettant en lien les article de la Charente libre qui méritent aussi que l'on s'y arrête.

"L’interdiction de réunions publiques légales n’est pas encore d’actualité pour lui. Le préfet confirme, malgré les affirmations de nos opposants : aucune interdiction n’a encore été prononcée contre les veilleurs au niveau régional. Mais le Le Front de gauche ne l’entend pas de cette oreille. Eux qui savent bloquer la France entière quand cela sert leurs intérêts pécuniers, eux qui n’hésitent pas à proposer la révolution, eux qui disent défendre le peuple, ne supportent pas de voir ce même peuple se réunir publiquement et discuter pour approfondir des sujets aussi vitaux pour notre avenir que celui de la famille. Plusieurs décennies après la chute du stalinisme, on comprend que la France profonde a encore un gros travail de mémoire à faire".

Partager cet article

10 commentaires

  1. Cognac, si j’en crois wikipedia, compte plus de 15 000 habitants. Une pétition signée par 70 personnes (blog en lien), c’est du 5 pour 1000: quelle représentativité?
    Visiblement, les contre-vérités ne choquent pas le front de Gauche à la manœuvre: “”Ces réunions ont été interdites par la préfecture de région, à Poitiers. Il n’y a pas de raison qu’on ne fasse pas de même à Cognac”, répond Guy Monjou. Vérification faite, c’est faux.” (puisque la Charente Libre a vérifié que cette affirmation est fausse, la Charente libre a certainement raison).
    “Ce n’est pas parce que les manifestations se déroulent dans le calme qu’il ne s’agit pas de prosélytisme. Leur message est politique, s’agace Guy Monjou. Que ces gens louent une salle!” (http://www.charentelibre.fr/2013/11/20/un-collectif-crie-haro-sur-les-manifs-des-veilleurs,1866086.php) Faut-il donc que tout “message politique” se formule à l’intérieur d’une salle louée? Que devient alors le droit de manifestation, s’il ne doit pas porter sur la politique?
    Pitoyables, ces anti-démocrates de gauche.

  2. Comme j’entendais mon père,
    tous les actes qui veulent
    contraindre les autres ou les forcer par violence
    – il n’y a pas que la violence physique, la plus visible –
    relèvent de la défense du faible.

  3. qu’on se rassure.
    Le principe du veilleur est
    I N A R R E T A B L E

  4. Soutien à ces Veilleurs.
    “Si tu peux supporter d’entendre tes paroles

    Travesties par des gueux pour exciter des sots,

    Et d’entendre mentir sur toi leur bouche folle,

    Sans mentir toi-même d’un seul mot”

  5. C’est merveilleux !
    Nous avions une réunion il y a peu de temps pour mesurer l’opportunité de continuer les veilleurs chez nous, peu de passage et donc de témoignage direct…
    Cet article est clairement la réponse, nous gênons bel et bien !
    Les veilleurs continueront bien par chez nous !

  6. “Plus un chien a peur, et plus il mord.” Jean Anhouil.

  7. les loups hurlent, le peuple leur échappe.

  8. “Les cons ça ose tout et c’est à ça qu’on les reconnaît” par cette sentence Audiard à bien résumé les diverses actions gauchistes dont il fut le témoin en son temps, il peu dormir en paix “les cons” ont une descendance bien représentés à Cognac et on les reconnaît aisément.

  9. Certains des 70 signataires sont connus dans la région pour le désordre de leur vie privée et l’éducation laxiste de leurs enfants : quand ceux-ci n’étaient pas abandonnés à eux-mêmes…
    ça fait rire !!! Quand on monte au cocotier, il faut avoir le cul propre !
    La gauche ne se privait pas en son temps des manifs surprises, sans aucune autorisation, à Cognac : n’est-ce pas M. Fayemandie ?

  10. Le Front de Gauche commettrait une énorme erreur tactique en faisant interdire le mouvement ou les actions des veilleurs.
    Soyons convaincu que certains Préfets se laisseraient bien convaincre…
    Mais le Front de Gauche est aveuglé par la haine, alors tout est possible.
    La logique de l’action du FG repose sur la sanction pour briser un mouvement.
    Pas sur que la légalité d’une telle interdiction soit bien solide…
    Les veilleurs, qui ne dérangent en rien les habitants, pourront démontrer où se situe l’intolérance…
    La tension ne pourrait que monter d’un cran dans l’affrontement avec le pourvoir.
    Les masques tomberont alors et les médias ne pourront couvrir le fait qu’une dictature socialiste est à l’œuvre avec la mise en place d’une interdiction de regroupement, de libre circulation et d’expression…
    Naturellement le PS tentera le nième coup de la lutte contre l’extrême droite… mais prend de moins en moins … et conduirait à accuser plus de la moitié des français…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services