Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Ils allaient incinérer leur enfant déclaré mort. Il tombe en larmes…

On peut même se demander si les parents se sont réjouis de cette nouvelle puisqu'ils avaient eux-mêmes interrompu le traitement de leur enfant malade…

Mais où va l'humanité?

"Selon nos confrères de l'AFP, un nourrisson chinois, déclaré mort par un hôpital, a échappé à l'incinération en éclatant en larmes dans les locaux de la société de pompes funèbres.

Les parents du nourrisson, gravement malade et âgé de moins d'un mois, avaient décidé d'arrêter son traitement médical, l'acte de décès avait ainsi été délivré et le bébé avait été transporté à la société de pompes funèbres.

Le bébé a été immédiatement renvoyé à l'hôpital où il a repris son traitement".

Partager cet article

5 commentaires

  1. Les benêts de toute couleur se rassureront “ça se passe en Chine” (enfin, apparemment: “un nourrisson chinois”, “un hôpital”, dépêche AFP semble-t-il), mais sommes-nous si sûrs que ça ne pourrait pas se passer aussi bien ici?

  2. “Mais où va l’humanité?”
    Mais elle retourne d’où elle vient !

  3. [Allez lire dans son intégralité l’article que j’ai mis en lien. Et vous comprendrez mon interrogation. L’information doit être complète pour être bien exploitée.
    Que Dieu vous garde.
    JL]

  4. Ne pouvaient-ils pas abandonner l’enfant à l’orphelinat plutot que vouloir l’enterrer ,s’ils ne voulaient plus s’occuper du petit ?
    Mais bon ,peut-etre que les orphelinats chinois sont affreux et comme les familles n’ont pas droit à plus d’1 ou 2 enfants , personne n’aurait voulu adopter cet enfant malade ?

  5. Le monde est très malade..!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services