Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Ile-de-France : les élus PCD refusent de subventionner l’Inter-LGBT

Bien qu'alliés de Valérie Pécresse, les élus PCD ont refusé de subventionner le lobby LGBT :

"Alors que la question vient de se poser, nous avons exprimé auprès de l’Exécutif de la Région notre opposition à un financement de la marche des fiertés organisée par l’Inter-LGBT qui regroupe des associations politisées et idéologisées, et qui promeuvent des pratiques illégales telles que la PMA pour toutes ou la reconnaissance de la GPA. Celles-ci ont été fort justement condamnées par la Présidente de Région.

L’Inter-LGBT revendique également de redéfinir la filiation pour la fonder sur l’engagement parental et permettre ainsi la pluri-parentalité, et une éducation à la sexualité prenant en compte la question du genre, de l’homosexualité féminine, masculine et la bi-sexualité,  dès l’école primaire.

Lors de la commission des Finances à laquelle le PCD participe via notre conseiller régional Nicolas TARDY-JOUBERT, nous avons exprimé notre opposition à cette subvention en votant contre. La Commission Permanente de la Région Ile-de-France a voté une subvention pour soutenir la « Marche des fiertés trans-bi-lesbiennes-gaies » organisée par l’Inter-LGBT, au titre de la « lutte contre l’homophobie », et pour « respecter la liberté d’expression ». Cette Marche, par les revendications qu’elle porte, constitue une atteinte grave à la neutralité de la Région. Elle exacerbe également les tensions et provoque inutilement les franciliens. Nous rappelons notre profond attachement au respect dû à toute personne, quelle qu’elle soit, et l’impérieuse nécessité d’assurer la diffusion de ce principe dans notre système éducatif et notre société.

C'est ce qui a motivé Nicolas TARDY-JOUBERT et Franck MARGAIN, nos élus régionaux, qui ont proposé à l’Exécutif de la Région de substituer à cette subvention une action concrète plus constructive et respectueuse des sensibilités de chacun, et d’allouer la somme prévue pour cette lutte contre l’homophobie au secteur associatif permettant l’accueil de jeunes homosexuels en rupture de ban familial, ce qui n’a pas été retenu. La subvention de 25.000€ qui sera versée (30.000€ l’an dernier) va très au-delà du montant lié à la sécurité de la Manifestation voulue par l’Exécutif de la Région- qui devait être un renfort à la protection des manifestants, celle-ci s’élevant à 4.900€ dans le dossier déposé. Par ailleurs la Sécurité relève des compétences normales de l’Etat. Nous regrettons cette décision de subvention par la Région Ile-de-France et exprimons notre total désaccord au soutien des promoteurs de la PMA pour toutes et de la GPA. Les franciliens attendent plus de neutralité de la Région."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]