Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / Religion

“Il y a grande pitié au Royaume de France”

Ce sont les paroles de St Michel Archange à Ste Jeanne d'Arc alors que la France paraissait perdue, entre la folie de son roi et l'invasion anglaise. On connaît la suite, le sacre du jeune roi, la libération d'Orléans, le bûcher pour Jeanne, mais …  la France renaît.

Plus proche de nous dans le temps: novembre 1947. Des grèves terribles éclatent et la France est au bord de la guerre civile. A l'Ile Bouchard (Indre et Loire), le 8 décembre, quatre petites filles apprennent de la Sainte Vierge comment dire le chapelet. Les apparitions durent jusqu'au 14 décembre 1947. Les sceptiques sont convaincus de leur réalité grâce à la guérison inexpliquable d'une maladie chronique des yeux chez une des petites voyantes, et à un rayon inhabituellement vif du soleil, qui suit un parcours impossible. Dès les 9 – 10 décembre, les émeutiers se calment et peu à peu les choses rentrent dans l'ordre. A l'Ile Bouchard, Notre Dame de la Prière a demandé aux enfants de dire le chapelet spécialement pour la France. 

Aujourd'hui, en France, c'est à nouveau "la grande pitié". Tout paraît perdu, car si la CEDH suit l'avis du Conseil d'Etat, Vincent Lambert, et après lui d'innombrables innocents, seront déclarés inaptes à vivre et donc froidement assassinés. Il est grand temps d'obéir aux injonctions de la Sainte Vierge à l'Ile Bouchard et de dire le chapelet, seul, en famille, entre amis, dans les paroisses, partout. Ce site (mais il y en a bien d'autres) recense des prières, neuvaines, messes, pour la France. 

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services