"Il y a eu des violences inadmissibles sur des gamins"

L'abbé Grosjean défend les manifestants :

"Quand le préfet de police – dans le déni – prévoit 100 000 personnes
et que vous êtes un million, les gens s’entassent. Il y a eu des
violences inadmissibles sur des gamins, des familles
. Ce n’est pas une
foule d’agités !
Ça révèle une déconnexion par rapport à la réalité, les
Français ne veulent pas qu’on touche à la famille, valeur-refuge en
temps de crise. N’abîmez pas ça ! Notre Église défend les plus fragiles,
le pape François l’a redit."

En effet, la foule était si nombreuse, qu'une partie des manifestants a été dirigée sur l'avenue Foch. Les gens étaient tellement serrés que c'en était dangereux et
la seule manière de s'en sortir était d'avancer vers l'Etoile
.

12 réflexions au sujet de « "Il y a eu des violences inadmissibles sur des gamins" »

  1. Cril17

    Et pour bien prendre la mesure des responsabilités des uns et des autres, il convient de ne pas oublier qu’un hélicoptère a survolé en permanence la manif a partir d’une heure précise que je n’ai pas notée, mais qui n’est pas passée inaperçue ! …
    L’hélicoptère n’aurait-il pas été connecté au PPP et au ministère de l’Intérieur ?

  2. gipsy0

    et ce n’est pas la faute des organisateurs : qu’on se le dise / seule la police et le gouvernement sont responsable . Les crs ont gazé sans sommation . j’ai encore du mal à croire ce que j’ai vu hier !

  3. Cril17

    A titre de témoignage et d’information complémentaire à mon message précédent :
    Pour ma part j’étais dans le tiers inférieur de l’avenue de la Grande Armée et à un moment donné FB nous a dit de reculer, ce qui m’a semblé absurde vu l’absence de tout danger immédiat à proximité ! En obéissant aussitôt, les manifestants tout autour de moi, ont commencé par se retourner pour amorcer un mouvement en arrière, en supposant qu’il se passait quelque chose de grave en haut de l’avenue de la grande Armée et puis on a entendu le chant de la Marseillaise !…
    A noter aussi qu’à un moment donné il n’y a plus eu d’image de la tribune …

  4. Baudoin

    Que la Manif pour Tous porte plainte contre les autorités (pas la police, mais les donneurs d’ordres) pour mise en danger de la vie d’autrui. C’est un fait clairement établi maintenant : ils avaient connaissance de l’ampleur et ont tout fait pour étouffer les manifestants. MISE EN DANGER DE LA VIE DE NOS ENFANTS ! UNE HONTE !

  5. Exupéry

    VOILA POURQUOI l’usage des GAZ était CRIMINEL:
    – Parce que les destinataires habituels de ce moyen de dissuasion (voyous de cités ou meneurs syndicalistes): s’y attendent et sont parfaitement avertis des risques et des conduites à tenir en cas de présence de gaz lacrymogène. Ils savent se prémunir en respirant au travers d’écharpes imbibées de vinaigre, par le port de lunettes, type ski, etc Ils savent aussi qu’il faut faire une expiration forcée et sortir au plus vite de la zone gazée, avant de reprendre son souffle ; ils savent également qu’il ne faut surtout pas se frotter les yeux etc etc. (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_lacrymog%C3%A8ne)
    – Bien au contraire, le public de la Manif pour tous, ne s’attendait pas à un tel traitement; les secouristes n’avaient pas prévus des litres de sérum physiologique de rinçage et n’avaient pas de solution neutralisante.
    Ce public (non délinquant) était complètement innocent devant des moyens “chimiques” aussi violents et ayant des effets plus cruels que sur leurs “cibles” habituelles: les mères de famille ne savaient pas que les lentilles de contact représentent en ce cas un danger de lésion grave de la cornée. Elles ne pouvaient pas obtenir de leur enfant qu’il contrôle sa respiration et encore moins qu’il ne frotte pas ses yeux, pas plus qu’elles ne pouvaient avec leurs poussettes partir aussitôt ailleurs à toute vitesse (densité de la foule).
    De plus les gaz lacrymogènes étant lourds on tendance à stagner près du sol, justement à hauteur des orifices respiratoires des petits qui peuvent alors faire de l’œdème pulmonaire et en arriver éventuellement à l’état de choc qui peut être très grave, sans parler des pmossibles lésions (nécroses) à long terme.
    Y a-t-il un médecin compétent et humain au ministère de l’intérieur pour prévenir ce type de forfaiture?
    Ignoble, on ne sait à quoi s’attendre demain… Tout est possible.
    Raisons de plus pour résister aux lois infâmes.
    Il est vrai que pour l’idéologie de ces socialiste-là, s’il est bienvenu de supprimer un enfant dan le ventre de sa maman, l’asperger de gaz irritant quelques mois plus tard, dans sa pousette, n’est pas dramatique.
    La véritable victoire de ce 24 mars est d’abord d’avoir fait tomber les masques. Affronter un adversaire dont le visages est découvert est un avantage stratégique appréciable.
    Honneur aux familles qui ont payé, cher, cette victoire.

  6. zorro

    Faudrait pas que nos politiques oublient, qu’en Hollandie, les enfants gazés aujourd’hui, seront les électeurs et contribuables de demain !!!!…. Hollande (!!!!) un peu de respect pour la jeunesse de France. A trop la mépriser, elle te bottera le fesses !

  7. Sylvie

    Hollande veut massacrer le peuple de France, car il sait très bien que ce peuple est contre lui. La prochaine fois, il ordonnera à la police de tirer à balles réelles sur la foule, même s’il y a 2 ou 3 millions de personnes.
    Hollande déteste le peuple français.

Laisser un commentaire