Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

« Il s’agit d’un miracle que seul Dieu peut expliquer »

LmCela s'est passé en Argentine :

""Il s’agit d’un miracle que seul Dieu peut expliquer" a commenté la maman de la fillette revenue à la vie après avoir été déclarée morte à la naissance et avoir passé douze heures à la morgue d’un hôpital de Resistencia, en Argentine.

Amalia Bouguet a expliqué que sa fille venue au monde à 26 semaines de grossesse a été déclarée morte à sa naissance à 10h24 et déposée à la morgue à 11h05. Elle a demandé plus tard à se rendre à la morgue pour voir son bébé et prendre une photo. Une dame est alors allée dire à son mari qui attendait : "Elle pleure". "Mon mari a cru qu’elle parlait de moi, mais c’était notre fille qui pleurait."

Le bébé qui ne pesait que 800 grammes a été prénommé ’Luz Milagros’".

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il faut aussi savoir que la pauvre gosse a été enfermée pendant près de 12 h dans un casier réfrigéré -alors qu’on doit vite mettre les prématurés dans des couveuses-… Pauvre gosse, espérons qu’elle n’ait pas de séquelles.

  2. Très belle histoire

  3. Je ne sais pas si c’est un miracle, mais avec ces histoires de sorties de coma, et de laissés pour morts qui reviennent à la vie, il semble urgent de réviser les « définitions » médicales de la mort !

Publier une réponse