Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Il nous lit et témoigne

Il s'est reconnu dans un post du Salon beige :
"Je suis le jeune évoqué ici.
Outre cette anecdote, il est important de faire savoir qu'un certain nombre de personnes ont vu leur GAV prolongée de 24h. C'est essentiellement le cas de ceux qui ont jeté des projectile (dans mon commissariat, un individu qui avait jeté en direction des CRS une unique canette de métal vide qui ne les a pas atteints) où été pris en possession d'armes (ce qui englobe tous les couteaux même s'ils servent à couper un camembert mais aussi les pétards, quel que soit leur calibre). Là où j'étais, une femme, mère de deux enfants, a été prolongée alors qu'elle n'a fait que soutenir son cousin qui a été arrêté en possession d'une grenade à plâtre qu'un manifestant – à ce que j'ai pu comprendre – distribuait dans le cortège. Lors de son audition, l'OPJ, au mépris du droit, a empêché son avocat d'ouvrir la bouche.

De plus, il y a des individus qui, comme la majorité d'entre nous, ont été arrêtés du seul fait de leur présence aux Invalides vers 23h (pour beaucoup, dont moi, nous nous apprétions à quitter les lieux). Ainsi, mon autre voisin de cellule participait à une veillée de chants et de prière sur l'esplanade. Il devait comparaître ce matin. Pensant sortir de GAV sans suites judiciaires puisque n'ayant rien commis de répréhensible hormis le fait de rester aux Invalides malgré des sommations parfaitement inaudibles, il n'avait pas demandé d'avocat".

Partager cet article

13 commentaires

  1. Et bien moi ça ne me choque pas que les gardes à vue soient prolongées de 24h pour les gens qui ont lancé des projectiles ou qui portaient des couteaux (même à camembert).
    Dans une manif on ne porte pas de couteau, même en porte clés, enfin !
    Quant aux projectiles, à part défouler leur auteur et griser un peu par son côté transgressif, quel intérêt ?? A part justifier les CRS dans leurs exactions. De plus, on nous rabat les oreilles sur les policiers en civil jetant des projectiles, manifestement il n’y a pas eu que ça, et ça ne peut que nuire à notre cause.
    Les veilleurs me paraissaient une bien meilleure idée…

  2. Toujours demander un avocat. En garde à vue quel que soit son comportement, le policier n’est jamais l’ami de la personne gardée à vue. Pire, le chevronné, c’est à dire celui qui en a le moins besoin, le demandera et sera finalement mieux protégé que l’innocent persuadé, à juste titre, de son bon droit.
    TOUJOURS DEMANDER UN AVOCAT

  3. Je propose une manifestation con tre les arrestations aléatoires qui ont eu lieu sur une bonne centaines de personnes Lundi 27 mai.

  4. Il est certain que les sommations étaient inaudibles.
    Sur les vidéos, on voit que le haut-parleur du commissaire de police ne fonctionne pas !!! Et donc, sa voix n’était pas audible au-delà de quelque mètres.
    En outre, ce fonctionnaire était derrière la rangée de CRS. Il n’était donc pas visible.
    Ni audible ni visible : il y a un vice majeur à exploiter juridiquement.

  5. Attention, dans le régime de la garde à vue, lors de l’audition, l’avocat n’a pas à prendre la parole.
    Il peut à la fin de l’audition faire des remarques écrites remises à l’enquêteur.

  6. @ Strad
    C’est utile les Veilleurs, pour ceux qui aiment témoigner quand tout le monde dort dans un endroit isolé, où quasiment plus personne ne passe. Mais les réveilleurs aussi aussi sont utiles : ils démontrent à VALS que sans être nullement organisés et entraînés, ils peuvent faire reculer sa police, ce qui est arrivé dimanche soir. Ils montrent que dans le peuple français à droite aussi on sait avoir le coeur rebelle et l’énergie pour le faire savoir. Il n’y a pas que ND des Landes qui se bat pour un paysage : nos jeunes aussi se battent pour leur paysage intérieur et social. Qu’importe qui ils sont : le bon larron a été sauvé, pas le Sanhédrin.
    Si Lech WALESA s’était contenté de s’asseoir pour chanter des cantiques (lui n’aurait pas eu la trouille ou la consigne qu’ont les Veilleurs de ne pas exprimer sa foi et prier, en tout cas sur Paris), jamais SOLIDARNOSC ne serait né. Ne pas confondre la paix obtenue sans faire ce qui gêne l’ennemi et la paix obtenue quand l’ennemi s’est soumis.

  7. @Strad
    sans vouloir défendre les porteurs de couteau que vous évoquez, pour de nombreuses familles ayant été de 13h à 19h dans l’un des cortèges, et n’habitant pas Paris intra muros, il n’y avait rien d’anormal d’avoir un sac à dos,un pique nique et, oh curieux, même un couteau pour éplucher une pomme aux enfants, voire même un tire-bouchon…Cela veut dire que peut-être si ces familles avaient eu le malheur de se trouver vers 19h au mauvais endroit, au mauvais moment, sans même avoir participé à quoi que ce soit à quelques choses, elles auraient pu se retrouver en détention.
    C’est vrai que les manifestants contre la loi Taubira, et en fait tout ceux qui ne trouvent pas normal un “mariage” unisexe ont une potentialité à être des “repris de justice” ou des “gardés à vue” au minimum. Bigre, il va falloir que Mme Taubira prévoit un nouveau plan prison et commissariat de police.

  8. Ce que beaucoup ne comprennent pas car ils n’étaient pas présents aux invalides c’est que les résistants dont j’étais (parmi 1000 personnes) ont fait reculer les forces de l’ordre socialiste physiquement par notre détermination, notre colère et notre force.
    Ras le bol de pleurnicher sur les défaites passées, nos échecs face à la loi Taubira, face à l’avortement, ras le bol de pleurnicher sur les 2000 interpellations depuis 4 mois, les gazages de nos familles, etc…
    Dimanche nous avons fait reculer la police qui a pris conscience que nous sommes aussi une force physique et pas seulement des éternels grincheux qui annoncent la prochaine guerre civile dès qu’on augmente leurs impôts ou qu’on les verbalise avec un sweat LMPT mais qui ne vont jamais au contact.

  9. Policier,
    Rappelez-vous que contre tout ordre illégal TOUT fonctionnaire peut et doit exercer son droit de retrait. S’il ne le fait pas il devient responsable PENALEMENT de ses actes.
    A bon entendeur….

  10. Marrant, cette histoire de grenade à plâtre qu’on a mise dans les mains de ce manifestant.
    Ca me rappelle l’avant dernière manifestation, où sur les champs, un mec qui n’avait pas “le physique” classique de mes voisins, m’a mis dans les mains un mortier de pétard, ainsi qu’un briquet, en me proposant de l’allumer….j’ai refusé trois fois, car il a bien insisté.
    Je me demande d’où viennent les distributeurs de ce type de matériels, et quel intérêt ils ont à les faire faire péter par les autres….encore des nervis de l’extrême droite, à mon avis !!

  11. @ Strad, heureusement qu’il y a des jeunes courageux pour montrer que les français ne se laissent pas impressionner. N’oubliez pas que c’est une guerre que nous menons, car nos ennemis nous haïssent et veulent nous détruire.

  12. Toute arrestation arbitraire doit systématiquement iciter à porter plainte comme le conseille l’Agrif par l’article 122-4 du Code Pénal ,et notamment les arteinte arbitraires à la liberté indidividuelle réprimées par l’article 432-4.
    Ne pas porter plainte incite les agents de l’Etat à continuer les abus en toute impunité , c’est pourquoi pour freiner ce pouvoir dictatorial il faut utiliser ses articles de lois.
    Porter plainte contre des agents et leurs doneurs d’ordre comme VallsleGaz et le Préfet les vrais responsables qui forcent les flics à ces arrestations arbitraires illégales comme pour un tshirt Manif pour tous, etre das la rue ou dans un défilé et se faire agresser et arreter par des flics par idéologie politique socialiste ,voilà qui fait très désordre sur les CV de carrièristes dans la police et en politique !
    Et demander des dommages et interets pour ces arrestations arbitraires seraient aussi bien utiles pour freiner les abus idéologues ! Ca pourrait servir à remplir les cagnottes pour financer les avocats qui s’occupent des droits des gens ….

  13. @ strad
    J’ai 73 ans 1/2 (le 1/2 c’est mon côté jeune).
    Bravo à toute cette jeunesse et merci. J’étais tellement inquiète pour l’avenir de mes petits enfants, vous m’avez remis du baume au coeur !
    Et oui, un canif, quand on n’habite pas Paris ou la banlieue proche peut servir à préparer le casse-croute. Bête hein ? vous n’y aviez pas pensé j’en suis certaine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services