Il faut venir à Montmartre qui est le mont des martyrs, ne serait-ce que par hommage aux martyrs de notre temps

Charlotte d'Ornella a interrogé dans Valeurs Actuelles Marc Fromager, le directeur de l’Aide à l’Eglise en Détresse. Extraits :

Affiche-LR"Sur initiative de votre association, la basilique de Montmartre sera illuminée jeudi soir en rouge… Pourquoi cette couleur et pourquoi cet évènement ?

Le rouge, c'est la couleur du sang. Dans de trop nombreux pays, la liberté religieuse est limitée voire absente. Cela se traduit par des discriminations, voire des persécutions qui font malheureusement des victimes. Certains perdent leur vie. Cette initiative se veut un mémorial en leur honneur et surtout un appel à plus de liberté religieuse. […]

Toutes les religions sont touchées par la persécution à divers endroits du globe… Y’a-t-il une communauté plus touchée que les autres ?

Les chrétiens demeurent les principales victimes de l'absence de liberté religieuse dans le monde et ce pour différentes raisons, à commencer par leur nombre: avec plus de deux milliards de chrétiens répartis dans l'ensemble des pays, la probabilité qu'ils soient concernés est supérieure. Religion non-violente, il est assez commode de s'en prendre aux chrétiens qui servent souvent de bouc-émissaires. Enfin, l'attraction qu'opère les christianisme dans le monde et la multiplication des conversions  qui en résulte finit parfois par créer des tensions, qui se traduisent par des restrictions en matière de liberté religieuse. Par exemple, on estime qu'en moyenne, 15.000 chinois se convertissent au christianisme chaque jour ! Dans ce contexte, on comprend mieux – sans l'excuser – l'inquiétude du Parti communiste chinois et la raison pour laquelle il conserve une politique très restrictive en termes de liberté religieuse. […]

On entend déjà beaucoup parler des communautés persécutées, des chrétiens d’Orient… Pourquoi venir jeudi ?

Eh bien, déjà pour les chrétiens d'Orient puisque nous en parlons déjà beaucoup en effet mais sans que leur sort n'ait vraiment progressé. Il faut venir à Montmartre qui est le mont des martyrs, ne serait-ce que par hommage aux martyrs de notre temps. Il faut venir pour les autres minorités religieuses du Moyen-Orient, à commencer par les yézidis. Il faut venir pour les minorités sunnites en zone chiite et vice versa, il faut venir pour les Rohingyas, même si la crise au Myanmar n'est pas avant tout lié un problème de liberté religieuse mais à des considérations géopolitiques, économiques et sociologiques. Enfin, il faut venir pour la paix car nous n'aurons pas de paix au Moyen-Orient ou ailleurs sans liberté religieuse.

Laisser un commentaire