Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Il faut prier pour eux

Il faut prier pour eux

Viviane Lambert a accordé un entretien pour LifeSiteNews, le plus important site anglophone d’informations pro-vie, où elle a notamment révélé pour la première fois qu’elle avait reçu, sous forme de message, un appel téléphonique du pape François. Extrait de la retranscription de cet entretien réalisé par Jeanne Smits :

[…]

Vous avez parlé du docteur Sanchez qui a mené cette sale besogne et je vous ai entendu dire qu’il fallait prier pour lui. Que voulez-vous dire par là ?

Oui. Cela ne fait pas très longtemps, j’essayais encore de lui faire comprendre que sa conscience va certainement ensuite être différente – et je l’espère pour lui. Je lui ai dit que le seul malheur que je pouvais lui souhaiter, c’était que Vincent le réveille toutes les nuits. Qu’il ait des cauchemars pour qu’enfin il regrette ce qu’il a fait. J’ose encore espérer qu’il le regrette un jour. Il m’a même répondu alors : « Soyez chrétienne, Madame. » Je lui ai dit: « Docteur, je prie pour vous tous les jours. » Et je pense que cela, il ne faut pas l’oublier. Ce sont des êtres humains, ils vont être égarés, ou alors ils vont continuer… c’est cruel. Qu’est-ce qu’ils vont devenir après leur mort ?  Il faut prier pour eux ! Moi j’essaie de recommencer à prier pour eux. J’ai eu un moment de battement, j’étais un peu révoltée, mais je me suis reprise. Il faut prier pour eux, vraiment.

Oui, c’est un très grand malheur qui est arrivé, pas seulement pour Vincent et pour vous…

Pour la société ! Oui, c’est cruel mais il y a des conversions. J’espère ceci : qu’ils pourront véritablement se poser les bonnes questions. […]

On peut espérer que maintenant il est vraiment dans la gloire de Dieu, il est parti en martyr.

Oui, pour moi il est un martyr de la société. Maintenant, le bon Dieu fera ce qu’il veut faire de lui mais j’ai une très grande confiance. Ce sera mon ange gardien. Peut-être aussi celui de la France. Il y a un Vincent avant, mais il y aura un Vincent, après. Cela ne peut pas être autrement. De toute façon je me battrai jusqu’au bout. Je n’ai pas terminé. Je vais me reposer. Mais je me battrai contre cette loi criminelle. Il faut se battre pour la France : notre France ne mérite pas ça, non. Je continuerai à me battre. […]

C’est injuste, ce qui s’est passé devant les tribunaux. C’est un complot politique. Il faut rétablir la justice. Nous continuons de faire confiance à nos avocats. Je ne sais pas jusqu’où cela va aller maintenant. S’il est possible de faire quelque chose, ce sera pour au moins réveiller les esprits des juges. Car où va-t-on, sinon?  Aujourd’hui c’est Vincent. Mais les autres ? Les 1.700 autres handicapés comme Vincent, et après, les maladies d’Alzheimer ?

En définitive, Vincent a été utilisé.

Oui. On a manipulé notre famille. Ils se sont laissé manipuler. Je pense que certains croient en ce qu’ils ont fait. Mais il y a quelqu’un comme François Lambert qui ne va plus rien avoir à se mettre sous la dent. Il va se retrouver bien seul. Il a manipulé tout le monde et ils se sont laissé manipuler. Notre famille ne sera plus jamais comme avant, hélas. Il va falloir laisser le temps au temps mais nous ne sommes pas jeunes… A la grâce de Dieu.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Hier soir , j’ai regardé un très beau film, “l’éveil” qui se déroule aux EU en 1969 (histoire vraie) (Robin Williams et Robert de Niro). Même si l’origine du handicap est différent (dans le film, lié à l’encéphalite), les patients sont dans un état similaire à celui de Vincent Lambert. ils ne réagissent qu’à quelques stimulis. Suite à un traitement ils retrouvent leur pleine conscience et avoue qu’ils ressentaient des émotions mais que rien ne pouvait sortir d’eux. Ils étaient donc bien vivants et sensibles. Malheureusement les effets secondaires de ce traitement ont obligé l’hôpital d’arrêter mais le médecin à l’origine de ce sursaut a continué ses recherches. Il n’était nullement question de tuer les patients.
    Donc en 1969 on savait que les patients atteints de ce type d’handicap n’étaient pas “des légumes”, mais bien des personnes vivantes, donc à soigner avec amour.
    La culpabilité des responsables de la mort de Vincent est ainsi encore plus grande.

  2. Cela me fait penser, un grand scientifique qui était polyhandicapé et n’arrivait à communiquer que via un ordinateur, lisant ses pensées, STEPHEN HOWKINS, il avait une conscience et un cerveau brillant et très érudit… Pourquoi ce système n’a-t-il pas été adapté sur Vincent LAMBERT, est-ce par ce que nous sommes en pays nazis ou une pure mauvaise volonté du chu de reims a vouloir l’éliminer pour ainsi pour commencer à faire ce qu’ont faient leurs maîtres à penser nazis il y a 80 ans…? Je vous laisse y répondre, même si j’ai déjà ma réponse.

  3. Prier aussi pour les avocats de sanchez : qu’ils se rendent compte qu’ils se fourvoient avec cette ” cause ” qui n ‘en est pas une. Ils valent mieux que cela.
    Qu ‘il reste seul, sans avocat.

  4. Bonsoir Darblay. Pas le temps ce soir, malheureusement d’aller voir de quelle pathologie précise Stephen Howkins, par contre, je me très bien de lui et de ses symptômes et ce dont je suis assez sûre, c’est que son état de santé et l’étiologie de ses symptômes ne sont pas tout à fait comparable à celui de Vincent Lambert (et je fais partie du milieu para-médical, donc “ça me parle”). A mon avis, on ne peut pas “adapter de communication par ordinateur” aux patients en état pauci-relationnel”, leur cerveau est trop lésé. Par contre, ce qui est sûr, c’est que Vincent Lambert, depuis plusieurs qu’il est en soins palliatifs, n’a malheureusement pas bénéficie des soins adaptés et spécifiques qu’il était en droit de recevoir ds la France du 21ème siècle (et cela est scandaleux bien sûr…) et aurait dû être transféré ds un service spécialisé pour les états EVC-EPR où les équipes auraient peut-être pu nottamment trouver un code très très simplifié de communication avec lui, et pour tous les autres soins dont il aurait dû bénéficier et qu’il n’avait plus depuis plusieurs années. C’est d’autant plus honteux qd on parle de démarche qualité et de qualité des soins depuis plus de 20 ans en France. La qualité des soins apportés à Vincent Lambert n’était plus au rendez-vous depuis plusieurs années, donc en effet, avant même le scandale de sa “mise à mort”, la non-conformité des soins qu’il recevait à son état de santé était déjà un scandale “sanitaire” !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services