Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Il est sorti du coma alors que les médecins voulaient le débrancher

Après une longue phase de réveil, Michael Schumacher est sorti du coma. Barbara Halary-Lafond, Basque de Paris, suivait le combat pour la vie du pilote automobile allemand. Car la sœur de l'ancien Racingman Jean-Baptiste Lafond a traversé les mêmes épreuves ou presque depuis mai 2008, date à laquelle son mari Jean-Louis a été victime d'un grave trauma crânien :

« Tout a débuté par un banal accident de scooter à 20 km/h dans le bois de Boulogne. C'était le week-end de la Pentecôte. À l'hôpital Beaujon, les examens neurologiques semblaient plutôt rassurants. Mais Jean-Louis se plaignait de terribles céphalées. Et pour cause, il avait une hémorragie cérébrale. Mais personne n'a jugé bon, hélas, de lui faire un nouveau scanner. Trente-six heures plus tard, mon mari est tombé dans le coma. »

Dès les premières heures du coma, Barbara Halary prend en effet de plein fouet le pessimisme des spécialistes. 

« Ils me suggéraient de débrancher mon mari, que les dommages au cerveau étaient trop grands. J'allais retrouver un légume. Mais je suis une battante. Alors, j'ai dit non. Nous avons entouré Jean-Louis avec beaucoup d'amour, en le stimulant au maximum avec de la musique, des paroles, des parfums, des caresses et de la tendresse. Le chanteur Hervé Christiani, qui est un copain, est venu chanter et jouer de la guitare à l'hosto. C'était incroyable. »

Jean-Louis s'est réveillé, comme Schumi, déjouant les pronostics, faisant mentir les pessimistes.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services