Bannière Salon Beige

Partager cet article

I-Média : Macron chez Poutine, la France humiliée

Vidéos

L’image de la semaine

Lundi 7 février à Paris s’est déroulée la XIIIème cérémonie des Bobards d’Or. Une cérémonie satirique qui récompense les meilleurs mensonges des journalistes ! Revenez avec Jean-Yves Le Gallou sur cette étape importante de l’année que vous pourrez visionner sur TVLibertés à partir du 17 février !

Macron chez Poutine, la France HUMILIÉE

Macron ressort grandi de son voyage en Russie, c’est du moins ce que les médias laissent penser en le présentant comme le médiateur incontournable du conflit russo-ukrainien. D’après Jean-Yves Le Gallou, il s’agit pourtant d’une humiliation diplomatique en règle.

Revue de Presse

Apolline de Malherbe face à Darmanin, mort de Rayan au Maroc, Dupond-Maserati s’achète une Moretti en cash …

Patrick Drahi auditionné par le Sénat

Après Vincent Bolloré et Bernard Arnault, Patrick Drahi est le troisième milliardaire à être auditionné par une commission sénatoriale au sujet de la concentration des médias. Étudiez avec nous le dessous des cartes des médias, ou plutôt ceux qui les distribuent.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Que Macron le petit ait été humilié par Poutine, cela réjouit plutôt bien des français.

    Cependant, que Erdogan ait été reçu chaleureusement par le même Poutine, cela ne me réjouit pas du tout.

    Conclusion : Une politique américano-française et européenne qui jette Poutine dans les bras de la Turquie, voire un jour de la Chine est d’une stupidité monumentale.

  2. Pour moi, l’immense table blanche ovoïde représente la Russie avec l’immensité de la Sibérie : la forme, la blancheur … Mais je n’ai lu ou entendu ça nulle part : Les journalistes manquent vraiment d’imagination ou n’osent pas parler.

    Si Macron avait dû recevoir Poutine de la même façon, il aurait dû partager une petite table hexagonale verte, rose et arc-en-ciel d’une soixantaine de centimètres… Ha ha ha !

    Meltoisan – Février 2022

  3. La grande table sert à éviter les papouilles du tutoyeur et dangereux broyeur de crâne élyséen. Poutine le viril a raison de se méfier du gamin proche de l’homonculus. La grande table est une prise de distance avec le fou élyséen à l’égo démesuré.

Publier une réponse