“Homophobie” : l’arme de sidération pour faire taire les opposants à l’agenda LGBT

Selon l'association militant LGBT "SOS Homophobie", le nombre d’actes homophobes a augmenté en France en 2017 avec 1650 témoignages contre 1575 témoignages en 2016, rapport repris sans recul par les médias. Or, quand ce lobby parle d'homophobie, on imagine des violences physiques insupportables. Sauf que ce n'est pas le cas.

Ainsi, dans le rapport, page 104-105, le discours de l'Eglise catholique est considéré comme homophobe, tout comme celui des associations qui réclament le respect des droits de l'enfant comme Alliance Vita et les AFC, nommément citées :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.03.28 Capture d’écran 2018-05-17 à 07.03.37 Capture d’écran 2018-05-17 à 07.04.17
Enfin, la secte LGBT refuse que ses membres puissent la quitter et fait donc tout pour empêcher une personne ayant des tendances homosexuelles de se corriger :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.05.36Evidemment, La Manif Pour Tous est homophobe :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.10.12 Capture d’écran 2018-05-17 à 07.11.09Et au cas où vous n'auriez pas compris, la fin du rapport se termine par une publicité militante en faveur de la PMA :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.12.37Si c'est cela l'homophobie, alors oui nous sommes homophobes et nous sommes fiers de militer pour le respect des droits de l'enfant et de la famille naturelle.

Laisser un commentaire