Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

“Homophobie” : l’arme de sidération pour faire taire les opposants à l’agenda LGBT

Selon l'association militant LGBT "SOS Homophobie", le nombre d’actes homophobes a augmenté en France en 2017 avec 1650 témoignages contre 1575 témoignages en 2016, rapport repris sans recul par les médias. Or, quand ce lobby parle d'homophobie, on imagine des violences physiques insupportables. Sauf que ce n'est pas le cas.

Ainsi, dans le rapport, page 104-105, le discours de l'Eglise catholique est considéré comme homophobe, tout comme celui des associations qui réclament le respect des droits de l'enfant comme Alliance Vita et les AFC, nommément citées :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.03.28 Capture d’écran 2018-05-17 à 07.03.37 Capture d’écran 2018-05-17 à 07.04.17
Enfin, la secte LGBT refuse que ses membres puissent la quitter et fait donc tout pour empêcher une personne ayant des tendances homosexuelles de se corriger :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.05.36Evidemment, La Manif Pour Tous est homophobe :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.10.12 Capture d’écran 2018-05-17 à 07.11.09Et au cas où vous n'auriez pas compris, la fin du rapport se termine par une publicité militante en faveur de la PMA :

Capture d’écran 2018-05-17 à 07.12.37Si c'est cela l'homophobie, alors oui nous sommes homophobes et nous sommes fiers de militer pour le respect des droits de l'enfant et de la famille naturelle.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

31 commentaires

  1. l’arrogance des LGBT est désopilante, ils se croient tout permis!
    il faut à leur image revendiquer nos “droits” à pratiquer librement notre religion, on en a assez des donneurs de leçon!

  2. “Homophobie-Homophobie”!!! à force de nous les casser… avec ça, les lobbies LGBT vont nous donner envie de l’islam. Je ne le souhaite guère, mais rien que pour voir si LGBT et charia ferait bon ménage… LOL

  3. Bref, ce rapport contre la prétendue homophobie tombe dans la plus manifeste christophobie.
    Ces gens-là ne peuvent pas supporter que la doctrine et la morale catholiques restent ce qu’elles sont depuis toujours. Ils veulent nous forcer à changer.
    Qu’est-ce que c’est, sinon de la haine ?
    Il faut dénoncer ces prêcheurs de haine, et, surtout, regarder de près leur financement.
    Car enfin, ces gens-là (qui osent nous reprocher de disposer de “moyens financiers importants”, alors qu’ils sont les représentants de la classe financière mondialiste internationale) ne touchent-ils pas de l’argent public ?
    Si oui, ce serait très grave.
    L’argent public ne peut pas servir à des discours de haine !
    Si donc cette association est financée par l’argent public (en plus des milliardaires pourris genre Soros ou feu-Bergé), il devrait être possible de la poursuivre en justice pour ces attaques anti-catholiques ?
    N’y a-t il pas, parmi les lecteurs du SB un avocat qui pourrait creuser la question ?
    Si nous ne nous défendons pas maintenant, alors que nous avons encore les outils juridiques pour le faire, ces gens finiront par nous envoyer aux lions ou au goulag. C’est très visiblement leur but (même si l’opinion publique n’est pas encore mûre). Evidemment, cela ne leur permettra pas de triompher : 2000 ans de persécutions antichrétienne ont pleinement confirmé que “le sang des martyrs est semence de chrétiens” (Tertullien). Mais ça n’est pas une raison pour nous laisser faire. Nous avons le devoir de nous défendre.
    Et, en justice, nous ne devons pas laisser l’argent public financer ces officines de haine.
    Si on leur disait clairement, les Français le comprendraient.
    Les impôts augmentent continuellement, mais des milliards d’euros sont constamment donnés par l’Etat à toutes les associations anti-chrétiennes qui peuvent exister.
    Ce scandale doit cesser !
    Et il doit, pour cela, commencer par être énergiquement dénoncé !

  4. Il est très intéressant de décortiquer le sabir idéologique de SOS homophobie.
    Ainsi, cette secte ultra-minoritaire va jusqu’à nier la réalité de la nature humaine sexuée en parlant de “l’état des personnes”, comme si l’identité d’un homme ou d’une femme dépendait de son “état” (d’âme ?) que l’on peut supposer passager, et par conséquent, sujet à changement (de genre)…

  5. OUI! Les LGBT ont, face à eux, dressée pour défendre la civilisation, l’Eglise Catholique. C’est bien Elle qui excommunia tous ceux qui s’affiliaient au nazisme et qui devint un véritable rempart en Allemagne comme partout ailleurs pour protéger les juifs et les petits persécutés par les LGBT de l’époque
    Faut-il rappeller ici que le nazisme est fondé sur un paganisme avec un culte de l’homosexualité et de ses pratiques ?
    En 1933, les S.A. comptaient plus de 2 millions de membres et des pratiques homosexuelles qui se déroulaient ouvertement, voire étaient encouragées.
    L’un des chefs les plus en vue des Freikorps était Gerhard Rossbach. Cet homosexuel dominant, pervers et violent, imita le costume des faisceaux italiens et instaura le port de chemises brunes comme signe distinctif de sa troupe. Son adjudant, Edmund Heines, excellait dans l’organisation d’orgie avec de jeunes garçons.
    Un de ses frères spirituels, Ernst Roehm, allait faire carrière grâce au soutien apporté à Aldof Hitler dans le Parti Travailleur Allemand (Deutsche Arbeiterpartei) dont ce dernier devint le chef en 1921.
    Hitler – qui était entouré de plusieurs homosexuels depuis sa période viennoise – rebaptisa le mouvement en Parti ouvrier allemand national et socialiste et sa sécurité fut dévolue…. à Roehm.
    En 1934, la politique change mais ce n’est que de la “com” . Si les SA sont éliminés, en vérité, les pratiques homosexuelles continuent au sein du parti nazi, notamment dans la Waffen SS. Himmler vit d’ailleurs son neveu et le frère de son propre adjudant, tous deux SS, poussés au suicide pour lesdites raisons.
    Donc, oui : il faut être extrêmement vigilants et tenter d’aider aujourd’hui tous les homosexuels que leur salut est ailleurs que dans leurs pratiques dévoyées qui ont failli mener le monde à sa perte une première fois

  6. Oui, si c’et cela l’homophobie, nous sommes fiers d’être homophobes ! Parce qu’être homophobe (selon les critères des tarés sectaires LGBT), c’est vouloir rester naturellement humain, et conscient qu’être humain, cela implique des choix, assumer ses choix, respecter des devoirs (respecter les autres et d’abord les plus petits : les enfants !) et ne pas vouloir imposer ses caprices et ses délires à toute la société !
    Ras l’bol du fascisme arc-en-ciel et de sa volonté de destruction de l’Humanité !

  7. De tout temps l’homosexuel avait une phobie par rapport à l’autre sexe.
    Il y avait l’androphobie, ce sentiment de mépris ou d’hostilité à l’égard des hommes que ressentaient les femmes lesbiennes.
    La gynéphobie ou gynécophobie, ce sentiment de mépris ou d’hostilité à l’égard des femmes que ressentaient les hommes homos.
    Maintenant il y a :
    L’hétérophobie c’est à dire la peur ou l’hostilité envers l’hétérosexualité ou les hétérosexuels.
    La gérontophobie qui est la peur ou le rejet des personnes âgées. Celle-ci mène à l’amour sexuel des enfants.
    Bref, le vocabulaire change avec le temps, c’est un miroir parfait de l’évolution d’une societé.

  8. Nier que la présence d’un père est indispensable à un enfant est être perophobe ? Une insulte à tous les pères jugés indésirables ? Une violence inouï vis à vis des hommes ?
    Idem pour les mères dont un enfant peut être privé sans dommage !
    C’est absurde !!!!

  9. Les groupes de 3, 4 ou 5 personnes (dans un premier temps) ne sont pas encore libres non plus de fonder une famille… l’Egalité a encore tant de chemin à faire… Ne lâchons rien face aux homophobes, triophobes, quadriophobes, quintetophobes et autres groupophobes obscurantistes.

  10. Et pour les phobophobes, que fait-on donc ?
    Oh la la, que je suis révolté.e.s.a.b.c.d.c.q.f.d.p.q.w.c !

  11. “le vocabulaire change avec le temps, c’est un miroir parfait de l’évolution d’une societé.” nous dit Yun
    On s’en est encore aperçu avec la loi contre les violences sexuelles permettant de juger certains viols sur enfants comme de simples délits. Adopté dans la nuit du 15 au 16 mai 2018, l’article controversé du projet de loi porté par la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes est tout simplement une évolution de la societé : avant, on ne pouvait pas mettre en avant le consentement à une pénétration d’un enfant de moins de 15 ans. Car on ne peut consentir à une chose dont on ne connait pas les conséquences. Quand un homme pénètre un petit garçon, ce dernier peut-il vraiment être conscient des effets psychologiques qui en découleront (comme le manque durant toute sa vie d’attirance envers le sexe opposé) ?
    Les députés français ont osé accepter d’enlever cette histoire de “consentement impossible”, minimisant ainsi l’atteinte faite à un enfant. Sans doute pour des questions d’argent. Car un procès d’assises se met en place en deux ou trois ans, et nécessite beaucoup de moyens alors qu’un procès en correctionnelle se met en place en quelques mois.
    https://francais.rt.com/france/50752-loi-schiappa-gros-bluff-selon-arash-derambarsh
    Cette décision reflète bien une dépénalisation progressive de la pédophilie. Sans doute a-t-on parmi les députés des adeptes de ce genre de pratiques, autrement comment expliquer cette majorité pour cette nouvelle loi ?

  12. Sos homophobie a un discours très hétérophobe!

  13. Quand vaincrons-nous ? Lorsque nous accueillerons positivement les mots censés nous disqualifier. Ainsi en fut-il des “chrétiens”, sobriquet donné par plaisanterie aux premiers disciples. Homophobe ? Même pas mal.

  14. Grossière intimidation, typiquement cathophobe.

  15. Et le pire, c’est que la CEF ne dit rien, tétanisée comme à son habitude.

  16. On dit homophobe comme on disait anti communiste primaire. Disqualification morale avant débat.

  17. Les bourreaux ce sont eux. Les sorcières ce sont nous. Et le bûcher c’est twitter. Temps bibliques.

  18. J’overkiffe l’argument de l’espace public dégradé. Aimerais bien savoir ce qu’en dit le service de propreté urbaine après chaque “Gay Pride”.

  19. Perso, je suis crétinophobe. Et là, je dois dire que ces pleurnicheries de décérébrés m’irritent un poil l’espace cérébral.

  20. – Parent 1, pourquoi n’ai-je point de père ?
    – Ta gueule l’homophobe, tu dégrades l’espace public.

  21. Combien de pages ce rapport (que j’ai évidemment le grand tort de ne pas avoir lu, mais le nombre de pages à lire me laisse penser que j’ai d’autres choses plus urgentes à faire) consacre-t-il à l’homophobie islamique, bien réelle celle-là, et qui commence à être revendiquée comme un “droit à la différence” un un “droit à pratiquer sa religion”?

  22. Rappelons que “SOS homophobie” signifie littéralement “sauvons l’homophobie” (pareil pour SOS racisme) puis SOS est le sigle pour appeler à l’aide
    pas à une contradiction près, ces mecs là…..

  23. Ne soyez pas discriminante, “Elodie | 17 mai 2018 10:18:04”: vous dites “Les impôts augmentent continuellement, mais des milliards d’euros sont constamment donnés par l’Etat à toutes les associations anti-chrétiennes qui peuvent exister.”
    Il serait, de mon point de vue, préférable de faire campagne pour que soit supprimée TOUTE SUBVENTION (à quelque niveau que ce soit, État, région, département, ou au niveau local) À QUELQUE ASSOCIATION QUE CE SOIT, en n’autorisant que les dons privés, qu’on peut continuer à défiscaliser (donc en fait à faire en partie supporter par les finances publiques), la décision étant conforme au principe de subsidiarité, c’est-à-dire dévolue à l’échelon le plus proche, qui va mettre de l’argent DE SA POCHE, l’argent public ne venant qu’abonder ce don personnel.
    Et que ces associations ne viennent pas pleurnicher, bien des associations ou fondations subsistent en France sans aucune subvention.

  24. Rapelons aussi encore et toujours à ces crétins et au plus grand nombre que l’homophobie -terme qui a moins de 20 ans- n’EXISTE PAS
    homo = le même
    phobie = peur (et non “haine”) irrationnelle (donc de manière maladive)
    Or PERSONNE n’a “peur du même” qui plus est irrationnellement, car cela ne veut strictement RIEN DIRE

  25. jejomau : en “première fois”, vous parlez bien de Sodome et Gomorrhe ?? J’espère pas du nazisme car le monde n’était pas menacé par le nazisme !! (le nazisme n’avait aucune chance de gagner dans la durée). De plus le nazisme n’est pas été la première idéologie à avoir mis en avant l’homosexualité….
    et puis on dit “Parti socialiste-national des ouvriers allemands” (j’ai bien écrit socialiste-national, pas l’inverse car c’est bien “Nationalsozialistisch”, pas “Sozialistichnational”!!), pas “parti des ouvriers allemands national et socialiste” comme vous dîtes
    Soyons précis dans la traduction en français !

  26. Bon nombres de personnes homosexuelles résidant dans les “quartiers” et autres “cités” vivent quotidiennement un véritable enfer, en raison du mépris et de la haine des musulmans à leur égard…
    Pourquoi cet état de fait n’est-il pas dénoncé clairement et ouvertement ?

  27. Il suffit de voir la “tolérance” de l’engeance homosexualiste et comment les haineux et criminels sectaires homoterroristes agissent aux Etats-Unis d’Amérique envers les protestants évangéliques entre autres : combien de fois un appairage sodomite et/ou lesbien pervers n’est-il pas entré dans un commerce tenu par un vrai couple homme-femme évangélique, comme une boulangerie/pâtisserie pour demander que les propriétaires leur confectionnent un gâteau avec un message glorifiant l’homosexualité. Ce que évidemment refusent de faire ces commerçants.
    Systématiquement, l’engeance homosexualiste traîne devant la “justice” ces commerçants réfractaires au motif de … “homophobie” et “discrimination” basée sur “l’orientation sexuelle”. L’engeance homosexualiste est composée de véritables kapos crypto-totalitaires staliniens et profondément liberticides qui n’ont qu’un seul objectif : la destruction de la famille traditionnelle, la destruction de l’Eglise catholique et de toutes les valeurs chrétiennes qui condamnent, sans ambiguités, l’abomination homosexualiste.
    Nous, catholiques, sommes prévenus : si nous laissons agir les homoterroristes LGBT, nous n’aurons bientôt plus le droit de nous exprimer sur la nature perverse de leurs actions ! Réveillons-nous avant qu’il ne soit vraiment trop tard !

  28. Ces genses là monsieur, ces genses là jugent les autres en fonction de leurs propres pathologies intellectuelles.
    Si ils nous combattent c’est bien qu’ils voient leurs propres revers, ceux de leurs délires ………… Car satan les tient fermement, alors que Jhésus-Christ les libèrent. Et dire que nous sommes homo machins, alors que l’ont laissent certains d’entres eux servir la sainte Messe, traditionnelle …………. Ils passeront comme toux ceux d’entre eux qui ont fabriqués l’effondrement des civilisations sur fond de cette même idéologie pathétique.
    Question de choix !!!

  29. 0 Jejomau
    Merci pour ces précisions historiques.

  30. Pour revenir sur le commentaire flippant d’Apollos (sur le comportement des cinglés LGBT amerloques), je crois vraiment que leurs délires gestapistes ne cesseront que lorsque leurs bailleurs de fonds et donneurs d’ordre seront mis “hors d’état de nuire” !

  31. “Si c’est cela être homophobe” alors nous en sommes fiers”, dites-vous ! Eh ! Bien, dans ce cas, je suis comme vous !
    NB : Une PHOBIE est une maladie mentale en ce qu’elle omnubile la cervelle d’un angoissé permanent sur un sujet donné. Comme les “homos” ne m’angoisse pas du tout et encore moins en permanence, je ne souffre d’aucune phobie ! Cette terminologie est démente et aucun tribunal objectif ne peut condamner quelqu’un pour une supposée “homophobie” ou autre “phobie” quelconque. Pourquoi ? Parce que si c’est vrai qu’il y a une “phobie”, il faut soigner le malade en asile, si c’est faux il n’y a plus de sujet à accusation et donc encore moins à condamnation. CQFD !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services