Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Homofolie sanguinaire

Homofolie sanguinaire

Dans leur folie destructrice, les députés ont voté hier en commission, dans le cadre de l’examen du projet de loi de bioéthique, la suppression de toute discrimination envers les homosexuels qui donnent leur sang.

« Les critères de sélection du donneur ne peuvent être fondés sur le sexe du ou des partenaires avec lesquels il aurait entretenu des relations sexuelles ».

La période d’abstinence d’un an que devaient respecter les homosexuels pour donner leur sang avait été réduite à 4 mois en avril. Jusqu’en 2016, et depuis 1983, les homosexuels n’avait pas le droit de donner leur sang en raison d’un risque supposé accru de contamination par le virus du sida.

Pourtant, l’Association française des hémophiles avait souligné que la mesure d’exclusion des hommes homosexuels du circuit transfusionnel vise avant tout à protéger les patients receveurs de produits sanguins et n’a en aucun cas été instituée dans un but discriminatoire.

Le don du sang n’est pas un droit. En revanche, la sécurité des produits sanguins est un droit des receveurs.

Le risque de contamination par le VIH au cours d’une relation sexuelle entre deux hommes est 200 fois plus élevé que pour une relation sexuelle entre deux personnes hétérosexuelles ou entre deux femmes homosexuelles. Les hommes homosexuels représentent 43% des cas de séropositivité en France, soit presque la moitié.

Lorsqu’il y aura un nouveau procès du sang contaminé, il faudra ressortir le nom des députés qui ont soutenu cet amendement.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Mais si, le don du sang est, comme l’avortement, la PMA et la GPA, un droit imprescriptible. Proclamer le contraire relève d’une dangereuse ségrégation forcément d’extrême droite. Même si, en l’occurrence, on fait un ris-mec de l’affaire du sang contaminé. Comme pour le Covid-19, il n’y aura, cette fois, ni responsable ni coupable…

  2. Puisque nos gouvernants sont contre toutes frontières, il est bien normal pour eux que le sang contaminé circule…

    Responsables mais pas coupables vous diront-ils dans dix ans.

  3. Un nouveau procès “Nuremberg” sera à organiser pour juger tous ces criminels en col blanc.

  4. Que penser d’une initiative qui proposerait l’arrêt du don de sang par ceux qui ne souhaitent pas être mêlés à cette mascarade? D’un côté, c’est bien stupide, car cela fait peser un danger encore plus grand sur les malades, mais que faire d’autre qui aurait un impact significatif sur une telle décision? Parfois quand je vois jusqu’où nous allons, comme des moutons vers l’abattoir, je me demande s’il n’est pas temps de réagir par l’ultimatum.

  5. je suis sur qu’ils n’auraient pas osé si les résultats dans les urnes avaient été différents!
    dire qu’au même moment les russes ont voté à 75% le référendum proposé par poutine, avec protection de la famille, le mariage entre un homme et une femme seulement et même la réintroduction de dieu dans la constitution…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services