Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Hollande répète que l’islam est compatible avec la République

Verra-t-on François Hollande se rendre dans la cathédrale Notre-Dame de Paris pour rendre hommage aux soldats catholiques tués lors de la Grande Guerre ? Non. Le chef de l'Etat rend hommage aux soldats français, sans distinction de religion. Enfin presque. HIer, François Hollande s'est rendu à la grande mosquée de Paris pour un hommage aux soldats musulmans morts pour la France lors des deux guerres mondiales. Hollande a profité de cet instant mémoriel pour rappeler que l'«islam de France» et son «message d'ouverture» étaient «parfaitement compatibles avec les valeurs de la République».

Cette sortie s'apparentait surtout à une opération électoraliste. En 2012, plus de 80% des électeurs de confession musulmane avaient voté pour Hollande. Mais une partie de cet électorat, excédée notamment par les débats sociétaux (mariage pour tous, PMA, genre, etc.), se détournerait de la gauche. Début février, le ministère de l'Éducation nationale avait recensé une centaine d'écoles publiques perturbées par des absences d'élèves, essentiellement musulmans, après des appels à la JRE. Malek Boutih analyse :

«Chez les musulmans, la frange la plus religieuse et pratiquante est à l'unisson du monde catholique sur ces sujets-là. La gauche est clairement en perte de vitesse chez cet électorat, qui a été perturbé.»

Partager cet article