Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Hervé Mariton, soutien de la famille ?

Lu sur e-deo, cet extrait du Monde sur Transmettre pour construire, le livre d'entretien de Fabrice Madouas avec Hervé Mariton, député UMP et maire de Crest dans la Drôme :

M "C'est dans le chapitre intitulé "La famille durable" que se trouvent probablement les clés d'une pensée imprégnée de conservatisme et de doctrine de l'Eglise catholique"L'éthique de la vie ne doit pas être confiée à des choix purement techniques et individuels", estime M. Mariton, qui fait preuve d'une grande circonspection sur la prochaine révision des lois de bioéthique.

 "Il ne s'agit pas de subir mais de comprendre et de légifére […]. Sur les questions de bioéthique à l'ordre du jour, je considère que la gestation pour autrui n'est pas acceptable, pas même parce que le couple voudrait et pourrait l'organiser, en France ou à l'étranger, que le cadre des diagnostics préimplantatoires doit rester très strict, que la recherche sur l'embryon doit rester très encadrée."

Pour le député, il importe donc de replacer la famille au coeur du projet de société de la droite. 

"La majorité a fait à la gauche beaucoup de concessions intellectuelles. Elle ne se bat plus sur ses positions […]. La famille est un pilier de la société, une réalité physique qui sert de fondement à une construction juridique et politique […]. Le tissu social est d'autant plus solide que les liens unissant l'homme et la femme ont été officialisés. Le mariage est donc une institution capitale, que les pouvoirs publics doivent reconnaître comme telle en raison de son utilité sociale. C'est une institution séculaire et supérieure à d'autres formes de conjugalité, comme le pacs."

Prônant un développement soutenu des politiques familiales, le député appelle la droite à rester "sûre de ses propres valeurs" et à ne pas sacrifier la famille sur l'autel de la rigueur budgétaire."

Alors, Hervé Mariton, défenseur de l'institution familiale ? Nous aurons l'occasion d'en reparler prochainement.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Effectivement, comparé au reste de la classe politique, il n’y a pas photo. Maintenant, on a également l’impression qu’il sait qu’il y a des limites à ne pas franchir pour rester en place.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]