Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Hervé Juvin : France, le moment politique

Le vice-président de Geopragma, Hervé Juvin, présente son dernier ouvrage :”France, le moment politique : Manifeste écologique et social”. Le politologue et expert international présente les solutions qu’il préconise pour sortir la France de sa léthargie. Économie, écologie, société, communautarisme ou encore problèmes démographiques, Hervé Juvin aborde tous les sujets sans tabou.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ce qui est évoqué est souhaitable.
    Est-ce réalisable?

  2. J’ai mal compris ou ce monsieur est favorable à une politique de régulation des naissances à des fins écologiques ? ce n’est pas très clair

  3. A 10’45, Hervé Juvin semble nous dire que la prise de contrôle par le capital nomade du pouvoir politique est contraire à l’idée sous-jacente de 1789, qui voulait mettre un terme au pouvoir du roi favorisant les intérêts privés des fermiers généraux.
    Son analyse est bonne sauf sur ce point, car c’est bien 1789 qui a mis en place la soumission de l’état à la liberté économique des intérêts privés contre la protection par la puissance de l’état gardien du bien commun.
    Les fermiers généraux ne sont pas à mettre sur le même plan que le capitalisme financier nomade.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services