Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Halte au racisme anti-auvergnat

de Brice Hortefeux.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Mort de rire comme disent les mômes, aujourd’hui dans la presse : « Je me dis que le plus raciste des deux, ce n’est pas moi », a d’ailleurs réagi vendredi le haut fonctionnaire, Paul Girot de Langlade »

  2. Un blâme eût suffi pour le préfet
    En réclamant la peine de mort,on a fait monté les enchères
    et elles montent!

  3. Dire que les auvergnats sont trop nombreux n’est pas grave; ce qui est grave serait de dire que les maghrébins sont trop nombreux!dans quel monde de cinglés vit-on!. Saint Thomas, il me semble, ou peut-être Saint Augustin disait: « ce n’est l’immoralité qui est le plus grave; c’est la perversion de l’intelligence ». Je suis mille fois d’accord là-dessus. Tous ces gens sont sans doute bien gentils, peut-être même ont-ils bon coeur pour la plupart, mais ils ont perdu la raison. Cela est très préoccupant; De même pour ce préfet qui a été mis à la retaite d’office, sans même la moindre présomption d’innocence, ils n’a en définitive tenu que des propos des plus banals. Toutes ces nouvelles que vous donnez dans le Salon Beige me préoccupent à un très haut degré et me plongent dans une espèce de sentiment d’insécurité.

  4. Très juste remarque de Michel Janva.
    La défense d’Heurtefeux consiste à nier ses propos racistes…en prétendant qu’ils étaient destinés aux Auvergnats!
    Outre que c’est peu crédible au vu de la vidéo, c’est prétendre que se moquer des Auvergnats est possible at pas raciste alors que se moquer des Arabes est imposible et raciste.
    Pitoyable ce type.

  5. A l’instar de Robespierre, ils sont en train de filer la corde qui servira à les pendre… Ils ont exagéré la menace raciste, ont exploité et abusé de l’anti-racisme ; et les voilà désormais pris à leur propre piège… Hortefeux n’est pas le premier et il ne sera pas non plus le dernier. Je ne les plaindrai pas de ce qui leur arrive : c’est bien fait pour eux ! Gnarf gnarf gnarf !

Publier une réponse