Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Halal : après la nourriture, les cosmétiques

Pour les musulmanes qui craignent d'enfreindre les préceptes de l'islam en utilisant des crèmes de beauté contenant de l'alcool ou de la graisse porcine, on propose désormais des cosmétiques halal. Les acides gras et la gélatine entrant dans la composition des crèmes hydratantes, des shampooings, des masques et du rouge à lèvres ainsi que d'autres produits de beauté sont souvent extraits des porcs.

Partager cet article

11 commentaires

  1. Que feront-elles quand elles apprendrons que ce sont des restes de foetus humains qui sont aussi utilisés?
    Aie aie aie…

  2. Il est intéressant de noter comment (environ?) 10% de la population influence la civilisation(sic) hexagonale alors que dans les écoles parisiennes en 1995-1998 – cela n’a pas probablement changé depuis – il n’y avait presque toujours que de la viande au menu du vendredi ?
    (je constatais cela en relevant les menus affichés lors des cours du soir dans de nombreux établissements)

  3. C’est à dire qu’ils les mangent les crèmes, les rouges a lèvres, les shampooings et tout le reste ??? ;-))
    Vraiment c’est trop pitoyable ….

  4. Sacré commerce en perspective! je ne vois rien de choquant à cela.
    [Rien… sinon une islamisation galopante. MJ]

  5. Petite question: Le vaccin contre la grippe H5N1 est-il halal? Car ce virus est issu du porc, donc même affaibli, il s’est out de même développé en se “nourrissant” de cellules porcines…

  6. il serait temps qu’elles s’en rendent compte ! ayant vécu dans nombre de pays musulmans c’est la première fois que j’entends une ânerie pareille !Est ce qu’on peut avoir la liste exacte des labos qui s’engagent dans cette nouvelle manne histoire de les boycotter

  7. Moi, j’ai la solution. Que ce soit pour les cosmétiques, les virus, les vaccins etc etc … Il suffirait que le cochon soit lui-même hallal et hop ni vu ni connu j’t’embrouille.
    Rappellez-vous (http://www.youtube.com/watch?v=vMF2BfZQRrc ), il suffit de le couper “doussmon” et hop, vous l’avez hallalé.

  8. Ce marché des cosmétiques halal ne sera peut-être pas aussi juteux que le pensent les labos.
    En effet, si l’islam admet que la musulmane peut s’embellir même à l’extérieur de chez elle, il stipule qu’elle doit le faire de façon modérée, sans aller jusqu’à l’excès.
    Théoriquement, aucune musulmane ne devrait succomber au culte de la beauté et de l’éternelle jeunesse à tout prix qui, en occident, semble être une des préoccupations majeures de la féminine engeance (il suffit de regarder les pubs à la tété ou l’importance des rayons de cosmétiques dans les pharmacies pour s’en convaincre).
    Cette modération ne pourra que limiter fortement les profits espérés par les labos qui découvriront peut-être que, par méconnaissance de l’islam, ils se sont lancé un vite dans ce nouveau marché.

  9. Les huiles essentielles, bases des parfums, ne sont-elles pas composées de graisse de porc déposée sur des clayettes, recouvertes de fleurs, qui fondent lentement jusqu’à l’obtention de ces huiles?
    Vraiment, ni halal ni casher…

  10. @ yiannis vous plaisantez je suppose je n’ai jamais vu au contraire un tel culte du corps que dans les pays musulmans . Nous l’avons adopté d’ailleurs en Occident : massages, hammam etc….. au contraire pour les femmes musulmanes en tous cas au Proche Orient c’est un moyen de passer des heures entre femmes, et je vous garantis qu’une petite virée dans les souks vaut son pesant d’or !elles passent des heures chez le coiffeur bref je crois au contraire que ces nouveaux produis vont faire un tabac ! comment cela va être fabriqués c’est une autre histoire

  11. Les chrétiens seraient bien inspirés de s’informer sur les cosmétiques et d’exiger que ceux -ci respectent le simple humanité : absence totale de dérivés de cellules embryonnaires d’humains (en général avortés)

Publier une réponse