Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

Guy Forzy, RIP

51BqHJMXszL._SX359_BO1,204,203,200_Guy Forzy, figure de la guerre d'Algérie et défenseur des Pieds-noirs, est décédé mardi à l'aube de ses 90 ans. Né le 17 décembre 1925, au Douar Béni-Maïda, Guy Forzy est indissociable de l'histoire des Français d'Algérie. A 18 ans, il interrompt ses études et s'engage dans l'armée du général de Lattre de Tassigny. Il débarquera en Provence et participera à la libération de la France jusqu'aux frontières de l'Allemagne, ce qui lui vaudra la croix de guerre 39/45. En 1955, il s'engage à nouveau comme officier de renseignement dans la région montagneuse du massif de l'Ouarsenis et enchaîne plusieurs missions. Le 24 janvier 1960, il prend part à l'insurrection des barricades d'Alger dont il négocie la reddition et prend la tête du commando Alcazar intégré au 1er Régiment étranger parachutiste en Kabylie.

Expulsé d'Algérie et assigné à résidence, il s'installe comme agriculteur dans le Gers. Il fonde l'Union des comités de défense des agriculteurs rapatriés (Ucdar). En 1975, il crée, avec Jacques Roseau, une association de défense du monde pieds-noirs et des Harkis, le Recours-France (Rassemblement et coordination unitaire des rapatriés et spoliés). En 1984, à l'occasion du 50e anniversaire du débarquement en Provence, il crée Mémoire de la France d'Outre-mer. Il devient ensuite, sous le gouvernement de Jacques Chirac, délégué interministériel aux rapatriés de 1995 à 1997. Commandeur de la Légion d'honneur, il a écrit plusieurs livres sur la vie et la guerre d'Algérie. Parmi lesquels Ça aussi c'était De Gaulle !, publié en 1999, en réaction à l'ouvrage d'Alain Peyrefitte. Guy Forzy entreprit à son tour de décortiquer la vie et l'action de Charles De Gaulle, de la Première Guerre mondiale (où, alors lieutenant, il fut le seul officier à se rendre à l'ennemi durant la bataille de Verdun) à la Seconde (où toute son action ne fut guidée que par l'ambition personnelle, les complots, la trahison et l'imposture), puis son retour programmé au moment des « événements d'Algérie » : il déploya alors tous son talent dans les reniements sur fond de rancoeurs. Guy Forzy ne laisse rien dans l'ombre : cette somme est une véritable volée de bois vert à la légende du « Grand Homme ».

Ses obsèques seront célébrées samedi, à 11 h 15, à Fleurance. 

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]