Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Guillaume Peltier lance ladroiteforte.fr

Le nom de domaine a été déposé le… lundi 7 mai, soit quelques heures après la victoire de François Hollande. Vers une scission de plus à droite?

"C’était prévisible et, il n’a pas perdu son temps le ”nouveau Benjamin Lancar” de l’UMP, Guillaume Peltier. Il s’émancipe et lance son mouvement: LaDroiteForte.fr

Mais qui est donc Guillaume Peltier? Transfuge du Front National, Membre du ”comité stratégique” de l’UMP  et défenseur de la ligne ultradroite de Sarkozy, il a livré quelques indices sur l’avenir de l’UMP, dans un entretien dans Libération de ce vendredi. Il déclare, à qui veut l’entendre, que Jean François Copé est “le leader naturel” de l’UMP (…) très bien placé pour mener la droite à la victoire aux législatives de juin prochain.

Personne n’est dupe car, cet ex-bras droit de Philippe de Villiers, proche de Patrick Buisson le conseiller ”halal” de Nicolas Sarkozy, ne cache plus son jeu" (suite).

Partager cet article

7 commentaires

  1. Lahire a-t-il noté que cette critique vient d’un type de gauche qui lit Médiapart?
    Peut-être que l’initiative de Peltier (que je ne cautionne pas spécialement) a quelque chose de bon. Il faudrait des détails.
    [C’est surtout le seul article que j’ai trouvé à l’heure où j’ai poduit le post. Ma question appelle effectivement à en savoir plus.
    JL]

  2. Aucune fiabilité chez ce genre d’individu.

  3. droiteforte ?
    Que veut il dire droite et forte ?!?!
    pour ma part, je préfère la France Libre…

  4. Je ne comprends pas pourquoi vous relayez un article aussi peu rigoureux (nom de domaine => scission! CQFD!) et malveillant (« ultradroite »).
    Cela ressemble plutot a une initiative pour que l’UMP se place dans la continuite de la campagne de la presidentielle. N’est-ce pas ce que l’on souhaite?
    [1 – Je relaye le seul article trouvé sur ce point à l’heure où j’ai fait le post. On fait avec ce que l’on a.
    2 – Initiative, oui, sans doute. Mais on en sait pas plus. C’est tout le sens de ma question.
    JL]

  5. Fillon, le plus apte à diriger l’UMP ?
    Le Point.fr – Publié le 12/05/2012 à 12:01 – Modifié le 12/05/2012 à 12:05
    « Selon un sondage Ifop, les sympathisants de l’UMP sont 42 % à préférer l’ancien Premier ministre aux autres ténors de la majorité sortante.
    François Fillon est jugé le plus apte à prendre la direction de l’UMP, devant le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé et l’actuel secrétaire général du parti Jean-François Copé, selon un sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche. L’ancien Premier ministre recueille les faveurs de 27 % des Français et les sympathisants de l’UMP sont 42 % à le préférer aux autres ténors de la majorité sortante.
    Alain Juppé, qui a annoncé qu’il ne se représenterait pas aux législatives à Bordeaux, recueille 20 % des suffrages des Français (24 % parmi les sympathisants de l’UMP), et Jean-François Copé, 13 % à peine, même si les électeurs de son parti sont 29 % à lui accorder leur préférence. Après sa défaite à l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy a invité sa formation à se trouver un nouveau chef et à rester unie dans la bataille pour les législatives des 10 et 17 juin, un appel qui risque de rester lettre morte, François Fillon et Jean-François Copé étant potentiellement rivaux. (…) »
    http://www.lepoint.fr/politique/fillon-le-plus-apte-a-diriger-l-ump-12-05-2012-1460784_20.php

  6. La seule initiative utile à droite dans les conditions actuelles serait de rapprocher l’UMP et le FN avec la définition d’une plate-forme commune, des accords de désistement etc. Tout le reste, création de micro-partis du genre de celui de Nicolas Dupont-Aignan, rapprochement avec « le centre » ou autre me paraît non seulement inutile mais contre-productif.

  7. Peltier qui quitte l’ump, alors qu’il se présente à Tours sous étiquette UMP contre Coulon, lui même dissident de l’ump ?
    J’y crois pas. Surtout qu’il doit commencer à se faire bien voir par quelques personnes de l’ump…

Publier une réponse