Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Guerre de religion en Irlande

Des catholiques ont attaqué avec des grenades et des cocktails molotov mardi à Belfast le défilé de l’ordre d’Orange. La police avait pourtant écarté les manifestants catholiques du parcours que devaient emprunter plusieurs centaines d’orangistes, société secrète anti-catholique fondée en 1794 par des Ulstériens soucieux de défendre leurs prérogatives religieuses et économiques. Les orangistes prennent comme référence historique la bataille de la Boyne (1er juillet 1690, célébrée le 12 juillet), soit la déroute de l’armée jacobite et des troupes françaises par l’armée de Guillaume d’Orange, battant le prétendant catholique au trône d’Angleterre, Jacques II, cousin de Louis XIV.

Gerry Adams, dirigeant du parti Sinn Fein, avait appelé la foule à ne pas attaquer mais les jeunes militants ont ignoré son appel. Le défilé orangiste de Londonderry a aussi été perturbé par la violence. Pour la première fois depuis 10 ans, les dirigeants catholiques avaient autorisé l’organisation de la marche dans le centre de la ville.

Les manifestations orangistes aident-elles à la réconciliation nationale ? Il est évident que non. Alors ? Dans quel but manifester ? Par orgueil d’une victoire ? Par provocation ? Par haine anticatholique ?

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]