Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Grippe A : les pauvres paieront… ou mourront

Benoît XVI disait hier :

"Du 24 au 26 de ce mois se tiendra à New York la Conférence des Nations
unies sur la crise économique et financière et son impact sur le
développement. J'invoque sur les participants de cette conférence, et
sur les responsables de la chose publique et du sort de la planète,
l'esprit de sagesse et de solidarité humaine afin que la crise
économique et financière actuelle se transforme en occasion capable de
favoriser une plus grande attention à la dignité de toute personne
humaine et de promouvoir une distribution équitable du pouvoir de
décision et des ressources, avec une attention particulière au nombre
de pauvres, hélas, toujours croissant
".

On découvre ce matin dans la presse :

"Le groupe pharmaceutique suisse Novartis n'envisage pas de donation de vaccin contre le virus A(H1N1) aux pays pauvres". [En effet, pour ]"rendre la production viable, il faut créer des incitations financières".

L'absolu du profit maximal et la dictature de l'argent-roi empêchent la charité ou la solidarité qui peuvent se manifester pourtant lors des catastrophes naturelles. Voilà ce qui confirme les paroles du Saint-Père lorsqu'il présenta sa prochaine encyclique :

"l'économie de marché (…) ne peut être reconnue comme une voie du
progrès économique et civil que dans la mesure où elle s'oriente vers
le bien commun".

Partager cet article

9 commentaires

  1. C’est sans doute la suite de l’article, comment sauver la planete en limitant le nombre d’enfants ?

  2. Je ne suis pas médecin et en général plutôt favorable à la vaccination. Cependant, je trouve ce vaccin disponible relativement rapidement au regard d’une “pandémie” qui pour l’instant affecte 18.965 sujets sur plus de 6 milliards et a fait à ce jour 117 victimes soit à peu près un WE de pentecôte sur les routes françaises (chiffres OMS au 10 juin) !
    Rendre obligatoire la vaccination de 2 à 3 milliards (et +) de sujets des pays solvable (i.e. capable de payer) est une affaire juteuse pour l’industrie pharmaceutique. Alors principe de précaution ou business ?

  3. Il est tout de même a noter que ce n’est pas a Novartis de donner des vaccins ; c’est d’abord aux gouvernements de le faire. Et si des particuliers sont suffisamment généreux, rien ne les empêche de lancer une souscription pour acheter des vaccins a Novartis. Va-t-on demander a Bonduelle de donner aux Africains des boîtes de conserve ? Les entreprises ne sont pas des sociétés de bienfaisance ; elles doivent d’abord se soucier de leur survie pour assurer la subsistance de leurs salaries.
    Cela dit, j’admets que cette dernière ne doit pas être le souci premier des dirigeants de Novartis, mais c’est ainsi que cela devrait être.

  4. @Emule,
    vous m’avez enlevé les mots de la bouche…

  5. Et certains “coprophages” de l’élite médiatique continueront toujours à pourfendre les discours du Saint-Père.

  6. De toutes façons, il faut que les pauvres meurent, pour qu’on ne soit pas trop nombreux sur la terre.
    N’oublions pas que, dans le plan mondial, il est prévu de ramener la population à 500 millions…

  7. Je propose d’envoyer les doses que je serais obligé de me faire administrer aux pays pauvres… Novartis n’y perdra rien, nos dirigeants toucheront bien leur commission.
    Ce n’est pas charitable pour les pays pauvres, mais il faut bien que nos chers usu-capitalistes(1) continuent de rouler sur l’or.
    (1) usu-capitalisme : système économique ne reposant pas sur la propriété privé mais sur l’usure, le crédit et la spéculation.

  8. D’accord avec Berg! Qui se soucie des pauvres?
    C’est aussi pareil quand on apprend qu’un navire de clandestins a fait naufrage… La même hyprocrisie!

  9. “Le groupe pharmaceutique suisse Novartis n’envisage pas de donation de vaccin contre le virus A(H1N1) aux pays pauvres” ———>
    Les pays pauvres n’ont pas besoin de ce poison supplémentaire, il subisse déjà assez.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services