Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Grèves en France et mort de soldats en Afghanistan : lettre d’un colonel

Lu sur Facebook :

"Dix secondes à peine à la  télé… 

Tm Denis, je le connaissais par un de ses  amis, Soldat lui aussi. Je ne l'avais jamais rencontré mais je savais que ce  sous-officier, père de famille et passionné de Grande Guerre, était  affectueusement surnommé "Le Héros" par ses camarades depuis qu'il avait  risqué sa propre vie pour sauver celle de civils afghans, ce qui lui avait  valu une décoration plus méritée que bien des Légions d'Honneur distribuées  aux "stars" et autres "people" qui monopolisent les ondes et les écrans.

 Sa  prochaine médaille, Thibault la recevra à titre posthume : il vient de mourir  en opération, victime sans doute de ce que les Poilus appelaient "le coup de  l'infirmier". Dix secondes à peine à la télé, à la fin des infos, et encore  parce qu'il était le cinquantième à tomber là-bas, pour la France et pour une  certaine idée de l'Homme.

 Le même jour, au même J.T., gros-plan interminable  et complaisant sur les milliers de morveux qui vocifèrent dans les rues pour  défendre, sans honte et avec quarante ans d'avance, des retraites qu'ils ne  sont nullement prêts à mériter…

 Chacun tirera ses conclusions. Entre la  jeunesse qui met sa peau au bout de ses idées et celle qui, déjà gavée et déjà  vieille, attend sur son cul que tout lui tombe rôti dans le bec, les médias  ont une fois de plus choisi leur camp.

 A ma tristesse se mêle la honte. Celle  d'habiter un pays qui n'est plus respectable à force de ne plus se respecter.  Et d'être, par passivité, complice de cette trahison de tous les morts de  toutes les guerres livrées pour nous et en notre nom."

 NB : cette lettre est l'hommage autentique d'un Colonel à un Soldat de de l'Armée Française, qui vient de mourir pour nous à l'autre bout du monde, pour faire son devoir. Mais il est tellement plus important de faire de long reportages complaisants sur des CGTistes bloquants une raffinerie…"

Partager cet article

41 commentaires

  1. Je partage tout à fait le ressenti de ce colonel, hélas, à chaque fois que j’ai connaissance d’un de nos soldats tués au loin…Jusqu’à quand aurons-nous la chance d’avoir des hommes de cette trempe ? car, moi aussi, j’ai honte de cette jeunesse “dans la rue”…
    Respect et prière pour tous ces hommes tombés au combat.

  2. La mise en perspective de ces deux traitements de l’information est bien sûr choquante. Mais lire un colonel qui dit avoir honte de son pays, qui n’est plus respectable, me fait lui poser une question: comment peut-il risquer sa vie pour un gouvernement qui lui fait honte, pour un pays qu’il ne respecte plus?? Loin des beaux idéaux de la jeunesse, les militaires doivent accepter d’être au service d’un pays pour lequel ces idéaux ne représentent plus rien. La mort de ce soldat est triste, la place que lui font les médias est scandaleuse, mas je ne comprends toujours pas bien les raisons pour lesquelles nous faisons la guerre là-bas.

  3. Tout est dit,”Fermez le ban” !
    Mais dans ces moments là , on peut se demander si Brassens n’avait pas hélàs raison: “Mourir pour des idées, d’accord, mais de mort lente”…
    Salut camarade.

  4. “Il vient de mourir pour nous à l’autre bout du monde”
    Pour nous ? Ou bien pour le mondialisme ?
    En tout cas, il n’est mort ni pour nous, ni pour la france.
    Simplement en mercenaire pour l’OTAN et les USraéliens.
    Faut arrêter de tomber dans TOUS les panneaux.

  5. Et au risque de scandaliser ce colonel et de nombreux lecteurs de ce blog de référence, peut-être serait-il bon qu’il sache qu’il existe des Français qui ont aussi honte que lui de l’état de la France, mais qui ont aussi honte de leur armée et de leurs officiers supérieurs qui acceptent de servir une République qui trahit la France …

  6. Soyez raisonnable et allez jusqu’au bout du raisonnement : jetez votre télévision !

  7. Il faudrait inculquer la dictée du général MacArthur sur “Etre jeune” et faire lire les oeuvres du défunt général Bigeard qui lui avait mal à la France.

  8. POur nous… il ne faudrait pas exagérer: qu’est ce qu’on fait en Afghanistan?

  9. @aml
    Honte de la jeunesse dans la rue… oui, mais surtout honte des procédés d’éducation laxistes, voire de non-éducation, assumés par deux générations depuis la débâcle soixante-huitarde. Si ces enfant “gâtés” (ce qui ne veut pas dire riche et/ou heureux en “famille”) sont dans la rue, s’ils ne savent que dire “non”, c’est parce que bien trop de parents (y compris dans nos milieux) n’ont pas sus leur dire Non!

  10. “respectable à force de ne plus se respecter. Et d’être, par passivité, complice de cette trahison de tous les morts de toutes les guerres livrées pour nous et en notre nom.” : rien n’a changé depuis le Front populaire, la guerre d’Indochine où les événements d’Algérie.
    Un soldat ne sert pas le gouvernement, mais son pays même lorsque celui-ci lui fait honte.

  11. Dans cette lettre, le colonel ne semble pas connaître le prénom du dernier soldat tué en Afghanistan, Denis ou Thibault ? Je pense que cette lettre n’a pas été écrite par un colonel mais par quelqu’un qui pensait ainsi lui donner plus de résonance sur la toile. Si c’est bien le cas, je trouve dommage d’avoir recours à ce genre de biais pour dire des choses juste et remettre en question le traitement de l’information dans les grands médias.
    [L’auteur de cette lettre n’a pas écrit que Denis était mort. Il dit qu’il a mérité une très belle décoration. Au paragraphe suivant seulement, il parle du dernier mort, Thibault Miloche.
    Lisez donc avant de critiquer.
    Lahire]

  12. Je suis contre la présence de nos soldats en Afghanistan et contre notre réintégration dans l’OTAN où nous remplissons le rôle de mercenaires au service des intérêts Américains.Pour le reste je suis tout à fait d’accord avec la déclaration de ce colonel et je ne conteste nullement l’honneur de nos militaires et le sens qu’ils ont de leur devoir..Bravo mon colonel.

  13. Bien dit il a parfaitement raison – mais que dire d`une classe politique qui vend littéralement un pays chrétien a l`islam en le quadrillant de mosquées!
    Je commence a penser que tout cela n`est pas un hasard – combien de membre de la FM dans les hautes spheres des pays occidentaux. L`objectif de la FM – le mondialisme, nécéssaire – a son maitre – Baphomet qui n`est que le prince de ce monde. En préparation a sa venue future – l`Antechrist).Ils doivent provoquer des évenements qui dégouteront les peuples de toute religion pour que le prince de monde puisse imposer la sienne a tous.
    Donc ils mélangent les peuples et les doctrines utilisant l`islam contre la chrétienté qu`ils cherchent a détruire…

  14. Risque-t-on sa vie pour un gouvernement quand on est soldat? Ou plutôt pour un pays et pour son peuple, pour l’idée de la France, qui vaut tellement plus que la plupart de ses habitants d’aujourd’hui, que la plupart des gouvernants qui l’ont menée à ce point de déréliction actuel…

  15. “comment peut-il risquer sa vie pour un gouvernement qui lui fait honte, pour un pays qu’il ne respecte plus?”
    L’obéissance…
    Sinon c’est le coup d’état ou la démission…

  16. En effet, pourquoi ou pour qui faisons nous la guerre en Afganistan? Je pense qu’un soldat qui meure en Afganistan ne meure pas pour la France. C’est cela le drame.
    Je comprends l’amertume de ce colonel mais il devrait s’en prendre davantage au gouvernement qu’à la France.
    S’il existe encore des officiers qui aiment leur pays, il serait temps de le montrer et d’agir pour sa défense, pour les français qui restent, car ils en restent beaucoup.

  17. “je ne comprends toujours pas bien les raisons pour lesquelles nous faisons la guerre là-bas.”
    Et pourtant pour un être qui se veut intelligent ça doit être très claire.
    Essaiez encore.En regardant ….la France!

  18. à CV : ces raisons sont peut-être les mêmes que celles des américains venus faire la guerre chez nous en 40…?

  19. @ CV :
    Oui, la mort de nos soldats est une vraie tragédie. Aggravée par cette guerre que nous livrons là-bas, personne ne sait très bien ce que nous y faisons.
    Le Colonel cité par l’article est représentatif du profond malaise de nombreux officiers supérieurs. Personne n’en parle, là aussi le sujet est tabou : Ils ont assisté à la fin du Service National; aux réductions drastiques de budget et de personnels : l’armée de métier s’exerce très loin du coeur de la Nation.
    Leurs soldes sont faibles, eu égard aux risques encourus et aux sujétions ; il y a de nombreuses démissions, car les valeurs auxquelles ils ont adhéré en entrant dans l’armée n’existent plus ; le décalage est devenu abyssal.
    Ils en ont assez de risquer leur peau pour un pays qui s’en fout.
    Et beaucoup d’entre eux ont des familles nombreuses : frais d’éducation et de scolarité, de changements fréquents de résidence, absences prolongées, épouses qui doivent tout assurer : il n’y a plus aucune compensation à tous ces inconvénients ; les soldes ne permettent plus d’avoir un train de vie correct. Alors,oui, beaucoup “craquent” et partent dans le privé ou dans des organisations internationales s’ils le peuvent.
    Je trouve la situation présente très dangereuse. Les politiques en ont-ils pris conscience ?

  20. @ CV : “… je ne comprends toujours pas bien les raisons pour lesquelles nous faisons la guerre là-bas”.
    Ben Laden non plus apparemment.

  21. L’adjudant-chef Thibault Miloche est mort tué par un tir de roquette des “insurgés”: une mort tragique d’un soldat de France….
    Mais ce Colonel se trompe: ce pauvre homme n’est pas mort ni pour la France ni pour ses intérêts mais pour ceux géostratégiques de l’Otan (en fait des Etats-Unis) qui à travers ce conflit cherchent à contrecarrer les intérêts de la Chine et la Russie.(approvisionnement energétiques, influence diplomatique et militaire, etc…)
    Cette guerre n’est pas livrée au nom de la France mais au nom de la politique étrangère américaine avalisée par un semblant de président qui a cédé notre indépendance nationale à l’Otan.
    Les idéaux de nous, soldats de France ont été trahis par ces politiques et(veuillez je vous prie excuser l’expression) de “merdes engalonnées” de généraux qui pensent plus à leurs futures étoiles et carrières qu’à la vie de leur soldats ou à l’intérêt de l’Armée ou de notre pays.
    Pas besoin de partir loin en Afghanistan, nous sommes déjà en guerre en France mais elle sera perdue à long terme car les francais sont des veaux: la substitution de population continue tranquillement en France avec la complicité de tous ces laches qui nous gouvernent depuis plus de 30 ans avec les changements culturels qui vont avec, islamisation progressive de la société civile et de la France, insécurité croissante, etc…
    Immobilisme total et démission de l’Etat vis à vis des hordes barbares de peur de revoir des scènes comme en novembre 2005( qui d’ailleurs se passent quand même assez régulièrement): mais surtout ne vous inquiétez-pas: les policiers et les citoyens français ont le devoir de mourrir sans se défendre…sinon direction la prison…sauf pour les pauvres petits “agresseurs victimes éternelles” de la part de nous “méchants français” “horibles”, “racistes” , “nazis”.
    Eux sont très vite relachés pour récidiver encore et encore…
    Et pendant ce temps les cons de la CGT et autres syndicats et les lycéens ne veulent pas travailler et rester des parasites paresseux…Cela ne m’etonne pas: aucune solidarité entres eux car ils se détestent eux-mêmes et sont devenu hyper individualistes, égoistes et lâches: quand j’ai du me battre à plusieurs reprises contre des racailles dans les transports en commun (RER, Métro), les trains étaient plein à craquer mais personne ne m’a aidé contre 1 ou 2 racailles, ils détournaient les yeux ou s’enfuyaient…
    Ce pays est foutu, ses ennemis peuvent le prendre car sa population est mûre pour être dominée car elle a renié son passé, ses ancêtres, sa culture: Charles Martel est decidemment bien loin et a bel et bien disparu….

  22. tout à fait d’accord avec CV!
    De l’intérêt d’envoyer des soldats en Afghanistan….

  23. D’accord avec cv.
    Quant à remercier ces soldats “…morts pour nous…” je ne me sens pas autant concerné que s’ils avaient défendu nos frontières. Que fait notre armée en Irack ?
    Tout militaire le sait en s’engageant : partir en mission suppose qu’on ne va pas cueillir des fleurs et que le risque est de ne pas en revenir.
    Ce sont des hommes courageux, certes, mais qui désirent développer leur valeur humaine et techique en se frottant au combat.
    N’y a t-il pas mieux à faire dans notre pays avant d’aller civiliser ces peuples lointains ? Il serait temps de se rendre compte qu’il faudra bientôt PACIFIER notre Pays…et l’Europe entière !

  24. Pour @aMarie
    Américains la guerre en France en 40…
    Par tout à fait il a fallu attendre décembre 1941 et Pearl Harbour puis le reste…
    Les affaires, toujours les affaires, même si après bien sûr les choses peuvent temporairement évoluer.
    Cela n’enlève rien aux mérites de ceux qui ont débarqué en juin 44 et ceux qui sont arrivés en Afrique du Nord en 1942…

  25. pour raphael charles
    “…mais qui ont aussi honte de leur armée et de leurs officiers supérieurs qui acceptent de servir une République qui trahit la France”
    Svp restons calmes et ne jetons pas l’anathème. Sinon mettons selon votre raisonnement bien plus que les officiers supérieurs “qui trahissent” la France, mais tous les autres depuis 40 ans, entre les politiques immigrationnistes d’invasion, les politiques de dénatalisation, destruction de la famille, de l’école, des universités, etc…
    Le texte de ce colonel est un bon élément de réflexion sur les médias. C’est déjà cela.
    Pour en revenir aux militaires. Que doivent faire ceux qui désapprouvent la politique du gouvernement? Que proposez vous? Un coup d’état, la démission de tous les officiers? Il y en aura d’autres qui prendront la suite, ne vous en faites pas, tout au moins à court terme.
    Allons jusqu’au bout du raisonnement.
    Pour l’instant on est en république, et il y a le bulletin de vote.
    Le président de la république est le chef suprême des armées. Les militaires aussi ont le droit de voter (même si ce n’est pas si vieux que cela par rapport à la république française).
    Le parlement avec les “élus du peuple” a approuvé la politique de la France (budget, réintégration dans le dispositif militaire de l’Otan et donc la suite…)
    Il faut donc bien voter aux échéances qui approchent et c’est pour l’instant la seule chose à faire.
    Le texte de ce colonel est donc je me répète un bon élément de réflexion pour ne pas continuer à se faire avoir par les tenants de la politique politicienne. Mais c’est sûr qu’à court ou moyen terme, on peut se dire que cela ne va pas durer comme cela…

  26. Dix-sept mille mercis à “c” pour son intérêt pour mon message qui finalement n’a scandalisé personne et pour sa question à laquelle j’ai infiniment de plaisir à répondre :
    “Que doivent faire ceux qui désapprouvent la politique du gouvernement? Que proposez vous ? Un coup d’état, la démission de tous les officiers? ”
    En raccourci :
    1 / constituer des cellules opérationnelles de militaires qui ne supportent plus cette situation, qu’ils peuvent encore mieux appréhender que tout laïc n’ayant aucune responsabilité dans ce domaine ! …
    2 / ces cellules de résistance à la trahison de la France par la République ne doivent être constituées que des seuls militaires qui en feront partie, selon les principes de capillarité et de subsidiarité …
    3 / quant au court et moyen terme au sujet duquel vous écrivez si justement :
    ” Mais c’est sûr qu’à court ou moyen terme, on peut se dire que cela ne va pas durer comme cela…”
    puis-je vous renvoyer à ce site et à l’objectif proposé pour le 19 mai 2017 au plus tard ?
    http://cril17.info/

  27. Voici le texte intégral de ce que disait le général McArthur sur la jeunesse en 1945 (au lendemain de la guerre). On retrouve un peu les propos d’un autre général qui n’est pas son contemporain mais qui a vécu 150 ans avant lui et dont je remettrais un autre texte sur “vous êtes la jeunesse du monde”… :
    ÊTRE JEUNE
    La jeunesse n’est pas une période de la vie,
    elle est un état d’esprit, un effet de la volonté,
    une qualité de l’imagination, une intensité émotive,
    une victoire du courage sur la timidité,
    du goût de l’aventure sur l’amour du confort.
    On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années :
    on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.
    Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme.
    Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs
    sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre
    et devenir poussière avant la mort.
    Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande
    comme l’enfant insatiable : Et après ? Il défie les événements
    et trouve de la joie au jeu de la vie.
    Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.
    Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
    Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.
    Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
    Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages
    de la nature, de l’homme et de l’infini.
    Si un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme
    et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.
    D’après Général Mac Arthur 1945

  28. Rafael Charles, votre message ne scandalise pas, au contraire. J’ai honte de notre armée, et à chaque 14 juillet j’espère, en vain une réaction des officers défilant devant les traitres qui nous gouvernent…mais rien ne passe! Au pas….
    Une suggestion, l’armée ne devrait pas recruter de femmes, les armes à feu dans des mains de femmes sont un péché.
    Chacun et chacune à sa place!

  29. Pardon pour l’orthographe!!!
    J’oubliais le principal, il y a trop de :. dans l’armée…
    Vous comprenez le message!

  30. Il est bien dommage que ce gradé n’est pas tiré les leçons de toutes les défaites accumulées par la République française. Au fait, comment ce sent-il dans son nouveau rôle de supplétif des forces armées américaines à l’avant-garde du combat contre le terrorisme islamique? A défaut de protéger les dépôts de carburant, il peut se consoler en montant la garde devant les champs de pavot qui servent à shooter les “morveux” dont il est censé assurer la sécurité. Peut-être serait-il intéressé d’apprendre le rôle joué par une société de mercenaires appelée Blackwater dont Karzaï a dénoncé récemment le rôle pernicieux dans l’organisation d’attentats destinés à perpétuer la lutte contre les “forces du mal”. Non décidément ses camarades ne sont pas tombés pour rien.

  31. La question semble être “pour qui ou pour quoi meurt ce soldat en Afghanistan”? Peut-être pour une France défigurée, ou des intérêts financiers, ou une cause perdue…. Visiblement, et dans tous les cas, pour rien de bien idéal d’après les grands penseurs. La conclusion est simple : le militaire ne devrait pas se battre ou obéir aux ordres, puisque la cause servie est mauvaise.
    Ceci posé, je propose donc de condamner aussi les travailleurs d’EDF, de La Poste, les pompiers, les policiers, tous les corps d’état qui servent aussi, à leur manière, notre pays, parce que la France est pourrie & la cause servie est mauvaise.
    Et pour ne pas être complice, n’utilisons plus tous ces services d’Etat pour ne pas engraisser la République.
    A vous lire, on dirait qu’il n’y a ici que des gens qui travaillent pour de nobles entreprises, totalement morales, probablement sans aucun lien avec le monde de la finance (on ne peut servir Dieu & l’argent). C’est épatant !
    Un militaire qui meurt sous l’uniforme devrait nous rappeler qu’on doit servir son pays, non pas parce qu’on l’estime digne, mais précisément pour que son pays en soit digne. La mort de nos soldats, le fait que des hommes soient prêts à risquer leur vie est une motivation à ne pas rendre vain leur sacrifice. Moins de jugement, plus d’humilité !

  32. Merci Sylvie pour le rappel de ce texte splendide…

  33. c’est quand le coup d’état pour se débarrasser de toute la racaille?

  34. Oui, merci à Sylvie pour ces lignes si belles.

  35. Dix-sept mille mercis Hildegarde !
    Merci à L de H pour son argumentation qui me rappelle une homélie du curé de ma paroisse qui nous avait expliqué un jour que l’humilité pouvait consister en particulier à savoir tenir la place que la Divine Providence pouvait confier à chacun !
    Aussi permettez-moi de penser que la situation à laquelle nous sommes confrontés au quotidien est devenue intolérable et inacceptable ! C’est à la limite un véritable martyre spirituel d’assister impuissants à l’effondrement de la France.
    Libre à vous de vous en accommoder ou de vous adapter à cette situation actuelle de la France !
    Mais ainsi que vous m’en offrez l’opportunité, il appartient peut-être à chaque corps d’état que vous avez cité [ travailleurs d’EDF, de La Poste, les pompiers, les policiers, tous les corps d’état qui servent aussi, à leur manière, notre pays, …] et aux autres de constituer de véritables cellules opérationnelles au service du Bien Commun de notre Patrie, par simple application des principes de capillarité et de subsidiarité enseignés par la Doctrine Sociale de l’Eglise !…
    En 1870 Bernadette Soubirous à qui un journaliste demandait si elle avait peur des Allemands répondit qu’elle n’avait que des Français qui ne feraient pas leur devoir …
    Enfin si je me suis permis de juger les militaires de haut rang, n’en ai-je pas le droit à titre de ” membre du Peuple soi-disant Souverain ” qui finance la guerre en Afghanistan par sa contribution fiscale ?

  36. On disait en 1916 à St.Petersbourg “les anglais se battront jusqu’à la derniere goutte de sang…russe” c’est vrai aussi pour la France.

  37. @ Raphael : je comprends votre motivation à sortir la France de l’ornière & les moyens que vous proposez.
    Mon propos était plutôt de montrer que le sacrifice d’une vie ne peut être jaugé sur des critères seulement d’efficacité ou par rapport à la cause qui a demandé ce sacrifice.
    Par analogie, le sacrifice du Christ sur la Croix nous rappelle que le destinataire de ce sacrifice, l’humanité, ne le mérite pas; quant aux critères d’efficacité, nous savons trop que le péché de l’homme perdure depuis le vendredi saint. En revanche, notre dignité nouvelle tient en ce que le Christ est mort pour nous, il nous rétablit dans notre réalité en mourant pour nous.
    C’est cela que je voulais dire, en parlant du don de leur vie chez les soldats, que ce soit bien conscient ou pas dans leur cheminement d’ailleurs. “Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime”, il n’est pas précisé que ceux-ci doivent en valoir le coup…
    L’avenir de notre pays paraitra moins sombre tant que des gens seront capables de mourir pour lui.

  38. De toute façon tout le monde pleure avec ce colonel et tous les commentateurs je suppose sur l’état de ce pays en ruine !
    Non personne ne se réjouit de l’effondrement de la France , ni de la perte de la liberté d’expression confisquée par les journaleux de goche,mais lahire , michel janva, et nous autres allons bien finir par inverser la tendance ?!
    Oremus , y a que ça de vrai!
    La Sainte vierge a promis la victoire !

  39. Certes ! Cher L d H ! mais je préfèrerais que nos soldats soient prêts à mourir pour libérer les territoires perdus de la République Française où vous ne laisseriez jamais aller seule votre épouse ( si vous en avez une ou vos enfants ) plutôt que d’aller installer la démocratie en Afghanistan d’où nous partirons un jour ou l’autre ! …
    Par contre j’aimerais pouvoir revenir à saint Denis sans être l’objet de tentatives de rackett à l’intérieur même de la basilique, dans la chapelle du Saint Sacrement, comme cela m’est arrivé un jour …

  40. Ce sont nos villages, nos autels, nos tombeaux tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie, c’est notre foi, notre terre, notre Roi. Mais leur Patrie à eux, qu’est ce que c’est ? Vous le comprenez vous ? Ils l’ont dans le cerveau. Nous l’avons sous les pieds. Il est vieux comme le diable le monde qu’ils disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu. On dit que nous sommes des suppôts de vieilles superstitions : faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle sommes une jeunesse. Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de fidélité ! » Disait Charette.
    C’était les propos du général Charette pris sur un extrait émanant d’un de nos officiers généraux de l’armée française, très proche de nos idées. Et il y en a, des généraux qui sont fidèles encore aux idéaux de courage, de noblesse et de tradition…
    Il y en a.
    Espérons encore et toujours.

  41. Une belle lettre en vérité!
    ET, quoi que l’on pense de l’engagement de la France en Afghanistan, on voit bien ici que là n’est pas l’important.
    Comme le disait Drieu la Rochelle, “on est plus fidèle à une attitude qu’à des idées”.
    C’est cela qui fait (ou pas) l’homme.

Publier une réponse