Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Gratuité permanente des musées pour les parents?

La gratuité de 57 musées et de 87 monuments nationaux a été accordée à une catégorie de Français ainsi qualifiée :

"Educateurs, ils sont aussi des passeurs de culture qui offrent à nos
enfants une ouverture d'esprit absolument centrale dans la formation du
jugement
".

Il ne peut s'agir en premier lieu que des parents et cette mesure viendrait donc, en vertu du principe de subsidiarité, contribuer au rôle de l'État dans son devoir d'aider les parents, premiers responsables de l'éducation de leurs enfants, à tenir cette place irremplaçable.
Mais, au risque de décevoir les lecteurs, je me suis déconnecté quelques secondes de la réalité de notre France et de l'idéologie qui y prévaut. La réalité est ailleurs :
Les éducateurs en France sont les membres du ministère de l'Education dite nationale, mais c'est bien sûr! Par conséquent, il est logique que cette gratuité ne soit accordée qu'aux professeurs, non pour parfaire leur propre instruction et celle des enfants qui leur sont ponctuellement confiés par les parents, mais au nom de la mission de l'éducation que l'Etat s'est octroyée.
Et comme cette mission est éreintante, le ministre ajoute :

"Offrir la gratuité dans les musées participe de l'effort consenti par
l'Education nationale pour améliorer la condition morale et matérielle
des enseignants
".

De surcroît, appeler ce mode de gratuité, le "pass éducation" et en exclure les parents est simplement scandaleux. Les mots guident les idées. Il aurait pu s'appeler par exemple, le "pass-démago-en-période-de-réforme"…
 
Lahire

Partager cet article

8 commentaires

  1. Bonjour,
    Si l’on fait la gratuité pour une certaine classe d’âge dans les musées, autant la faire pour tout le monde.

  2. “Si l’on fait la gratuité pour une certaine classe d’âge dans les musées, autant la faire pour tout le monde.”
    Il me semble que c’est le cas pour les musées royaux en Belgique.
    A l’intérieur, on trouve régulièrement des urnes pour financer l’acquisition ou la restauration d’une œuvre nommée.
    Cela permet au public de savoir directement ce qu’il contribue à financer.

  3. rassurons-nous ce droit va être inclus dans la remouture du projet UMP sur le lavabo-parent, alias “le tiers.”
    les “parents ” ça fait conservateur comme dit la Nadine, faut évoluer camarades !
    lexique du Système: lavabo comme beau, tiers comme tiers(ne)payant (pas), au nom de la discrimination motorisée ( brevet UMP)

  4. Encore une mesure qui va dans le sens d’ôter aux parents un peu de leur rôle éducatif:
    Emmener des enfants au musée n’est gratuit que lorsque ce sont des enseignans qui le font …

  5. D´accord, mais si les musées sont gratuits, comment ce qu´ils contiennent pourra t -être restauré, protégé,commernt les milliers de personnes qui y travaillent seront -ils payés sans trop amplifier le trou du budget ?

  6. Bonsoir,
    Bravo pour ce “post” qui est très bien vu. Vous avez bien mis en évidence que dans l’annonce et son caractère anecdotique il y a tout le symbole du déssaisissement des parents, premiers éducateurs, par une “Education Nationale” dont le titre claque depuis toujours comme une mainmise. Les mots utilisés par le ministre sont vraiment l’expression d’une vision étatique de l’éducation et de l’enseignement. C’est aussi une vision inquiétante à mettre en perspective avec son feu vert à l’intrusion des agitateurs “gays” dans les lycées sous couvert de la soi-disant “homophobie”.

  7. Encore une fausse nouveauté en tous cas : les professeurs bénéficiaient déjà de la gratuité dans ces établissements. Quant à l’amélioration de la condition des enseignants…

  8. “les professeurs bénéficiaient déjà de la
    gratuité dans ces établissements.”
    Eh non. La gratuité leur avait été supprimée voici quelques années…

Publier une réponse