Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Grande-Bretagne : blasphémateur poursuivi

Il avait réalisé des photos érotiques dans une église. Il s'est heureusement trouvé un diocèse et un clergé qui se sont levés pour porter plainte. Le photographe s'indigne :

"Je ne comprends pas et je ne vois pas ce que ces photographies ont d'insultant, c'est de l'art".

Il ne lui reste plus qu'à comprendre ce qu'est une église, un lieu sacré, un lieu de Dieu. Quant à l'art, il est art s'il ne porte pas atteinte à la dignité de Dieu et des hommes. Gageons que ce même clergé dynamique saura lui expliquer.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

11 commentaires

  1. il y a encore des gens pour défendre le photographe sur le forum.
    Mais pour une foi, le Nouvel Obs a passé mon commentaire
    “more
    @ Schopenhauer, tontonlolo & loutre
    Vous semblez contester le préjudice.
    Passons sur le caractère sacré du lieu et la possible “souillure”.
    Laissons également tomber les comparaisons avec le traitement des autres religions et les “si..”
    Mais regardons les faits :
    Le nom de l’église est connu.
    Les photos sont sur le site du photographe (dans le cadre de la Gay pride) et sont diffusées partout sur la toile.
    Questions : Les paroissiens qui se rendent se rendent à leur lieu de culte le dimanche auraient-ils tort de se sentir choqués et blessés dans leur foi ?
    Oserez-vous les taxer de parano qui en font des tonnes ? de névrotiques ? (bien sûr “l’artiste” est à vos yeux parfaitement sain mentalement…)
    Pourquoi ces croyants devraient-ils assister à l’office avec ces images en tête ?
    Soyez honnêtes intellectuellement, le préjudice, l’irrespect, l’indécence et la christianophobie sont caractérisés.”

  2. Le photographe s’appelle Craddock. Ca ne s’invente pas…

  3. ce même photographe ferait il ces photos dans une mosquée??
    bien sur que non! il sait très bien quel sort lui aurait été réservé…et ceux qui soutiennent le photographe seraient les premiers à le mettre au ban de la société pour avoir osé porté atteinte a une religion!!!
    Que c’est beau la morale à géométrie variable!

  4. des photos “craddock”… cela suffit à qualifier ce soi-disant “artiste” blasphémateur. un de plus.

  5. IL s’appelle Craddock ce type….C’est presque de la prédestination….

  6. C’est scandaleux. Mais bien sûr comme c’est dans une église et pas dans une synagogue ni une mosquée, tout le monde s’en f…
    Et puis c’est tellement plus marrant de pouvoir dire que les cathos sont vraiment coincés.
    Les gens peuvent-ils être bêtes au point de refuser d’admettre qu’il y a des lieux qui ne seront jamais adaptés à de l’art érotique?
    La prochaine fois le photographe n’a qu’à faire poser ses mannequins à Dachau aussi. Si le côté provoc lui plaît, ça lui changera des crucifix.

  7. @ fontey
    Il ne fait pas d’ “art érotique”, mais du satanisme (light certes)
    Le nom d’art de Craddock, c’est “néo-lestat” (voir son site gay pride)
    en référence à “Lestat le vampire”, héros d’une série de science fiction à succes,passerelle pour le satanisme (le marilyn manson des nouvelles)
    L’auteur qui était une athée militante, a depuis répudié sa production d’avant et embrassé notre Seigneur le Christ. Il n’écrit “que pour Dieu”.
    Il fallait donc un “néo lestat”, vous comprenez…

  8. C’est plus que la provocation
    genre miltantisme à la AIDS…
    Chez Craddock la volonté de souiller un lieu sacré (voir images ébats sur l’autel, le crucifix etc…), c’est un projet démoniaque.
    Le satanisme se pratique à tous les niveaux : du punk marginal, à l’élite en col blanc, en passant par l’artiste branché.

  9. Incroyable, mais le nouvel Obs a passé mon dernier commentaire.
    Le figaro ne l’aurait jamais fait (qui avec le Parisien censure plus que Libé)
    “”avec le sang du bas peuple (ce qui exclu les curés de leur époque de construction) et qu’elles sont entretenus pour partie avec l’argent du peuple d’aujourd’hui”
    Et vous taxez les autres de relecture partisane de l’Histoire ???!!
    votre texte ressemble un pamphlet signé Robespierre ou Lénine, envoyé à la presse juste avant de donner l’ordre aux troupes de massacrer du prêtre.
    De la propagande anticatholique brut de coffre !”

  10. Quelques questions :
    – Le photographe a-t-il été autorisé et par qui à utiliser cette église comme décor ?
    – Comment a-t-il pu opérer tranquillement sans être interrompu ?
    – Comment les fidèles qui ne sont pas supposés passer leur temps sur les forums de la gay pride ou sur les sites sataniques ont-ils eu connaissance de ces photos ?
    Quant à savoir ce qui se serait passé dans une mosquée ou une synagogue il est légitime de penser, qu’en admettant que le photographe ait pu y pénétrer avec son matériel et ses modèles, i l aurait été expulsé manu militari dès le début de sa tentative.
    Nos églises sont-elles à ce point abandonnées que n’importe qui puisse y pénétrer et y faire n’importe quoi ?

  11. Oui, Yanis, elles sont abandonnées ou fermées à clé.Il n’est pas rare que, même à Paris, j’entre dans des églises complètement désertes.J’y vois souvent des caliquots ou banderoles “didactiques” allant jusqu’à masquer statues ou fresques ! Rien de très catholique non plus dans ces autels nus sans tabernacles ! Au lieu de confesseurs, des cahiers mis à la disposition pour s’épancher et, près des brûloirs, des indications du genre “je ne sais pas prier, alors, j’allume ce cierge”.De prêtres, presque jamais je n’en croise ! Pour moi, ces affiches de propagande, ces meubles modernes qui jurent dans l’ancien art sacré sont déjà des profanations, des injures faites à la beauté des lieux.Oui, nos églises sont peu à peu abandonnées et fermées dans les campagnes, ne nous étonnons de rien, alors !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services