Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Homosexualité : revendication du lobby gay

GPA : Eliette Abécassis contre l’esclavagiste Marc-Olivier Fogiel

GPA : Eliette Abécassis contre l’esclavagiste Marc-Olivier Fogiel

Eliette Abécassis, écrivain, philosophe et auteur de “Bébés à vendre”, était l’invité de l’émission les Grandes Gueules jeudi 11 octobre sur RMC, pendant que Marc-Olivier Fogiel diffuse sa propagande en faveur de esclavage  sur RTL.. Eliette Abécassis revendique son essai comme “l’anti-Fogiel”.

“Le hasard de la sortie conjointe de ces livres fait qu’il se positionne comme l’anti-Fogiel. Mon livre avance une thèse qui est celle de lutter contre l’hyper capitalisme et la vente des bébés. Parce que derrière la GPA, c’est bien ce qu’il se passe. C’est une marchandisation du corps humain et une vente d’enfants“. “Les femmes sont réduites à faire cela parce qu’elles sont dans une telle misère qu’elles doivent porter un enfant et le vendre”

C’est le retour de l’esclavage. C’est un esclavage du corps féminin. On a l’utopie du consentement. Dès qu’on dit consentement tout est possible, dès qu’on a signé le contrat et dit oui je veux. Mais derrière ce consentement on a des femmes qui sont pauvres, qui sont souvent mineurs comme en Inde, réduites à faire ça par leur père. Ou alors des femmes qui font ça pour leur mari et qui leur donne le peu d’argent qu’elles ont. C’est donc assimilable à l’esclavage parce que les femmes sont réduites à faire cela non pas parce qu’elles en meurent d’envie ou qu’elles trouvent que c’est un métier génial mais parce qu’elles sont dans une telle misère qu’elles sont réduites à porter un enfant et à le vendre“.

Partager cet article

2 commentaires

  1. zemmour d”fenseur de la tradition chrétienne en france
    éliette abécassis dont le papa est un rabbin éminent pour défendre la famille traditionnelle
    conférence dur la séxualité en zone rurale organisée par un groupe lgbt et financé par la hiérarchie catholique locale..
    cherchez les erreurs!

  2. Nos ” progressistes ” de cette gauche décadente autant qu’immorale qui justifient tous les comportements déviants vont pouvoir innover : après l’avortement à tout-va qui voit, aux USA, la vente de bébé en pièces détachées je propose ce qui suit afin que les futures mères qui ne veulent pas de cet enfant optent pour une solution innovante et rémunératrice :
    – la création d’un site internet permettant en quelques clics de choisir entre la vente,
    1 – aux plus offrants, de gré à gré, des pièces anatomiques de leur enfant démembré ;
    2 – toujours au plus offrant, celle de leur enfant entier né vivant. Dans ce cas la parturiente s’engage à ne pas demander à l’ acquéreur l’usage auquel est destinée son acquisition (pédophilie, messe noire + sacrifice humain, famille d’homosexuel(le)s etc…), ce qui serait constitutif du délit de discrimination !

    Ce sont ainsi plus de 220.000 conceptions accidentelles qui, chaque année, pourraient constituer la base d’un marché fort lucratif appelé à se développer de façon exponentielle.
    La France, patrie des droits de l’homme, s’honorerait ainsi de libérer la femme en l’aidant à assumer pleinement son choix.

Publier une réponse