Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Homosexualité : revendication du lobby gay

GPA : Christiane Taubira incompétente ou menteuse ?

Le garde des sceaux a justifié ce matin au micro de France Inter la régularisation en France d’enfants nés de mères porteuses à l’étranger en indiquant que ces enfants seraient « anonymes ou apatrides », ce qui est faux.

Auteur d’une loi en 2001 « tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité », Christiane Taubira ouvre pourtant la porte à une nouvelle forme d’esclavage : celle des mères porteuses, le plus souvent issues des pays du Sud et payée une misère pour mettre au monde un enfant qu’elles doivent abandonner à leur donneur d’ordre.

Régulariser des enfants issus de GPA réalisée à l’étranger revient à autoriser « de fait » la GPA en France. Car, avec cette reconnaissance, il suffit d’aller à l’étranger et de revenir ensuite en France avec l’enfant, arraché à sa mère dès sa naissance

Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, déclare :

« La GPA est interdite en France. Il convient de faire respecter cette interdiction en dissuadant, donc en évitant de rendre possible voire facile son contournement. Si des Français bravent cet interdit à l’étranger dans un pays où cette forme d’esclavage est autorisée, ils doivent en tirer les conséquences et rester vivre dans ce pays. Si la GPA est prouvée, ils pourraient même être déchus de leur nationalité française au nom d’une attaque grave à l’encontre de l’indisponibilité du corps humain ».

Mais en aucun cas, ils ne doivent pouvoir faire reconnaître « leur » enfant. Le code civil interdisant la GPA, la « filiation » issue de GPA ne peut être reconnue.

« Madame Taubira fait preuve d’une incompétence grave, à moins qu’il ne s’agisse d’un mensonge délibéré ce que je n’ose croire, en évoquant des enfants « apatrides ou anonymes » : tout enfant, même né par GPA, est inscrit à l’état civil et a la nationalité du pays qui l’a vu naître. Dire le contraire est une manipulation. La France, patrie des droits de l’Homme, s’honorerait de lutter contre la GPA au lieu de favoriser le tourisme procréatif comme elle le fait avec la circulaire Taubira. En effet, compte-tenu de la propagation actuelle de cette pratique, le meilleur moyen d’y mettre fin est d’agir au niveau international. ».

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services