Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture / Médias : Nouveaux médias

Gloria, un magazine pour les adolescents

Gloria, un magazine pour les adolescents

Nous avons interrogé Marie-Laurentine Caëtano, qui, après 12 ans dans la presse culturelle pour la jeunesse, fonde le magazine Gloria, que nous avons récemment évoqué.

Pourquoi lancer un nouveau magazine ? Et à qui s’adresse-t-il ? Votre publicité parle des lecteurs de 10 à 110 ans : c’est large !

Cela faisait longtemps que j’avais envie de faire un magazine catholique qui allie les Écritures et les arts sacrés. Je me suis rendu compte que beaucoup d’ados avaient beau aller au KT et à la messe, ils n’avaient qu’une vague connaissance des Évangiles et que quand ils étaient face à un tableau représentant une scène des Écritures, ils ne parvenaient pas à identifier ladite scène. C’est un peu l’enjeu de Gloria : donner les clés pour comprendre l’art sacré, pour apprécier le patrimoine chrétien, tout en retournant à la source, aux textes de la Bible.

Le magazine s’adresse aux ados. Le vocabulaire est expliqué et il y a des jeux, deux caractéristiques des revues pour la jeunesse. L’objectif étant de proposer des articles accessibles qui vont en même temps nourrir le lecteur. Parmi les premiers lecteurs de Gloria il y avait des ados, qui ont testé et approuvé la formule, et aussi des adultes de leur entourage. C’est devant leur enthousiasme que j’ai fait un clin d’œil à Hergé en proposant que la revue soit pour des lecteurs de 10 à 110 ans.

Au départ, je pensais créer une revue pour les cathos et puis je m’aperçois qu’ils ne sont pas les seuls à s’intéresser à Gloria. Finalement ce que je pensais être une revue de catéchisme ouverte sur le patrimoine chrétien est aussi un moyen d’évangélisation.

Pensez-vous intéresser la jeunesse, plus focalisée sur le numérique ?

Certaines rubriques partent du quotidien des lecteurs. Par exemple, on connaît tous, au moins de nom, les villes de Saint-Malo et de Saint-Étienne, pour ne citer qu’elles, mais savons-nous qui sont ces saints ? Une rubrique, « Auréole & Métropole », leur est consacrée. Dans le même esprit, il existe de nombreuses expressions françaises inspirées par les Écritures ou la vie chrétienne. Elles font partie de notre langue maternelle, de notre quotidien, et parfois on a pourtant oublié leur origine et leur signification.

Que trouvera-t-on dans ce magazine ? Des débats ? Des analyses ?…

Des analyses, oui. Notamment des textes bibliques. Il y a au moins un extrait de la Bible expliqué dans chaque numéro. Ainsi, le thème du mois est exploré à travers les Écritures, des prières et des œuvres d’art. Les différentes rubriques permettront de présenter la vie des saints, les lieux de pèlerinage et les trésors de l’art sacré. Une rubrique mariale (apparition, prière, etc.) et une réponse à une question sur la liturgie et les traditions chrétiennes figurent également au sommaire. Pour l’instant, pas de débats, mais quand même de l’actualité avec une interview et des recensions de livres, expos, etc.

Votre demande de soutien financier a été largement dépassée. Quelle est la suite de l’opération maintenant ?

La campagne a deux objectifs : permettre de financer le premier numéro (c’est chose faite !) et faire connaître la revue. De ce côté-là, le bouche-à-oreille se met en place grâce aux « CredoFunders ». Gloria est un mensuel, donc il faut qu’il trouve suffisamment de lecteurs pour assurer son équilibre financier.

Partager cet article