Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Gérard Larcher : “En 2017, j’ai appelé à voter Macron dès les résultats du 1er tour”

Gérard Larcher : “En 2017, j’ai appelé à voter Macron dès les résultats du 1er tour”

Et il s’en vante. C’est cet homme qui porte le projet de refondation de LR… Bon courage à tous les militants et cadres LR qui partagent des convictions conservatrices de droite !

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. Encore un gars qui n’a pas compris que “les extrêmes” c’est lui et ses idées.

    Il suffit de voir les fruits d’une politique extrémiste qui est au pouvoir depuis des décennies : l’état de notre pays….

  2. S’il avait été logique avec lui-même, il aurait dû démissionner des Républicains et prend sa carte à LREM. Au moins, cela aurait eu le mérite d’être clair.
    Il n’est sans doute pas trop tard, cela laissera la place pour des plus jeunes.

  3. Un de mes patrons disait que l’essentiel finit toujours par remonter à la surface, ce n’est qu’une question de temps. Le temps présent est propice à l’éclosion de quelques vérités, révélées au fur et à mesure des événements politiques et sociaux récents. Quelques conclusions s’imposent. D’abord, que toute réunion des droites exigera de se débarrasser de cette lie constituée des politicards du centre gauche. Ce sera très difficile car ils occupent le terrain depuis des années, avancent souvent masqués et savent donner le change avec une duplicité aiguisée. Il faudra aller les débusquer jusqu’au dernier. Ensuite, arrêter de nourrir les ambiguïtés qui ruinent le raisonnement. Par exemple celle “du vote catholique”. Depuis le milieu des années 60, le travail de sape du clergé de gauche a profondément modifié le monde catholique dont il faut admettre la fracture : d’un côté les cathos conciliaires, tout à fait progressistes, qui votent Macron, de l’autre les cathos tradis, majoritairement conservateurs, qui votent Le Pen. La frontière est parfaitement délimitée, c’est la messe, Vatican II d’un côté, Tridentine de l’autre, un point c’est tout ! Certes, il y a des isolés aux marges mais ne constituent pas le gros des troupes. Enfin, se rendre compte que le peuple français en devenir ne sera pas une bourgeoisie repue et friquée. Comme le souligne Pascal Célérier ce matin sur BV, le futur est sombre, fait de crises, de récession et de déclassement, de violence et d’affrontements, les pauvres Tartuffe(s) aujourd’hui aux manettes fuiront la peur au ventre. Mais comme disait un ancien chef de corps du 1er REC avec humour :”Nous sommes commandés par des c…, patience, notre tour viendra !”

  4. voilà où en est notre pays avec des rigolos de cette espèce même pas le courage de leurs opinions, une seule chose les intéresse: la gamelle.
    Et les tondus ce sont bien qui ont encore le “courage ” de voter pour ces incapables.

  5. Arrêtons de parler de ces vieilles badernes et autres baudruches de Lr, ce parti n existe plus, les électeurs sont partis, il n y a que lui et Estrosi ou Pécresse pour y croire, l avenir c est la constitution d un pôle souverainiste autour du RN mais sans se renier, laissons les morts s enterrer eux mêmes et passons à autre chose de beaucoup plus important, la France et 2022.

  6. On le savait déjà, Larcher n’est pas une flèche !

  7. et on vient d’apprendre que percés quitte le parti, tous ceux qui ont voté pour elle apprécieront

  8. cqfd
    aujourd’hui il devrait rejoindre larem comme lemaire, darmanan,juppé et autres

  9. Larcher n’est pas une flèche mais un frère 3 points.

  10. Quel gros pante, oui la gamelle est bonne quand on lèche les bottes (j’ai failli écrire autre chose…) à qui de droit rue Cadet ! Qu’est ce que j’aimerais le voir revêtu d’un droguet rayé, avec une pelle, pour arranger les routes et les chemins… à moins qu’il n’aille un jour lui aussi éternuer dans le son ?

    Ce jour là, je reprendrai deux fois des nouilles, dis donc ! (en hommage à Pierre Desproges)

  11. Très bonne nouvelle que M. Larcher quitte la droite. Enfin la vérité finit par apparaître ! Il n’a jamais été de droite, oui il serait plutôt de gauche en soutenant des territoriaux qui se gavent en imposant leurs administrés au-delà du raisonnable, les obligeant à quitter leurs territoires. Mais M. Larcher est surtout du côté où le vent lui offre une sinécure.

  12. La fm ( Larcher) qui fait acte de soumission au Bilderberg ( Macron) c est à mourir de rire. RIP LR

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services