Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Georges Frêche décède d’une crise cardiaque

F Le président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon est décédé dimanche après-midi à l'âge de 72 ans à Montpellier d'un arrêt cardiaque.

Né en 1938 dans le Tarn, élu pour la première fois maire de Montpellier en 1977, Georges Frêche avait fait la une de l'actualité récemment en inaugurant en grande pompe cinq statues des "grands hommes", dont celle de Lénine.

RIP

Addendum 25/10 : FDesouche a regroupé certaines de ses déclarations fracassantes.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

20 commentaires

  1. On avait, et on a, toujours besoin de poils à gratter, de trublions, d’hommes libres qui sachent s’exprimer sans crainte du conformisme, de la pensée unique, du politiquement correct.
    RIP

  2. Je n’aurais pour lui – et je m’en désole – que le respect due aux morts.
    Requiescat in pace.

  3. on n’est pas obligatoirement d’accord avec ses ennemis politiques mais on peut en saluer parfois le courage et la franchise
    C’est le cas, me semble-t-il , pour Georges Frêche, qui, avec ses interpretations et ses analyses “transversales” s’était probablement trompé de camp
    Un grand coup de chapeau pour sa langue qui n’était pas de bois

  4. Paix à son âme. Adversaire politique de nombreux lecteurs du Salon Beige, il était néanmoins un homme qui ne laissait guère de place au politiquement correct ambiant.
    Il disait ce qu’il pensait : c’était bien.
    Hommage à cet adversaire politique.

  5. Au risque de choquer certains ici, je commençais a apprécier cette grande gueule qui tenait tète aux éléphants du PS. Son franc parler avait du mérite …
    Ceci dit, je ne partage PAS DU TOUT ses idées politiques et surtout pas une quelconque admiration pour l’épouvantable Lénine !

  6. Puisse Dieu tout lui pardonner.
    Que chacun prie pour lui.

  7. “La mort n’est pas un terminus, mais une correspondance”Son voyage terrestre a pris fin.Prions pour lui.

  8. La mort est un RDV.Prions pour qu’il soit bon pur lui.A son tour d’avoir sa statue.

  9. C’était un homme sympathique par son franc parlé.Je n’adhère pas du tout à ses idées.Mais il était semble t’il honnête dans sa façon d’agir.
    Prions pour lui alors que nous approchons de la Toussaint.

  10. Quel gaulois il fut! Un de moins…
    Oui, la fin de l’homme ne s’arrête pas à la tombe et c’est pourquoi la prière s’impose pour le repos de l’âme de ce vaillant.

  11. Effectivement quand on écoute ses déclarations sur fdesouche , on se dit que son absence de langue de bois va nous manquer !
    Dommage qu’ils ne soient pas plus nombreux à avoir son courage !
    RIP

  12. Il a surtout “toujours élu par des cons” (c ‘est lui qui parle; retrouvez la vidéo) et j’ai des parents à Montpellier aïe aïe aïe!
    et on voudrait nous faire apprécier la démocratie!!!

  13. Dixit Robert Ménard, il n’avait aucune morale, et n’en était sans doute même pas conscient. Quoi qu’on en pense, ça ne va pas forcément aider pour “Là-Haut”. Prions pour lui.

  14. Georges Frêche avait son franc parler ce qui est sympathique dans nos temps d’une certaine pensée unique.
    D’autre part il a dit tout haut ce que bien des français pensent.
    Pour ma part une bonne partie de ses déclarations me semblent remplies de bon sens même si elles sont iconoclastes et j’y adhère.
    Bien sûr avec les exagérations propres au personnage.

  15. Frèche était un admirateur de Lénine, de Staline et de Mao.
    Je ne peux éprouver ni respect, ni la moindre sympathie pour ce personnage.
    Que Dieu ait son âme, c’est tout ce que je peux souhaiter.

  16. N’oublions tout de même pas une déclaration particulière : en avril 2005, lors de l’élection du Pape Benoît XVI :
    “J’espère qu’il sera meilleur que l’autre abruti (Jean-Paul II). Celui-là, on le jugera sur le mariage des prêtres et la capote”.
    Il est subitement moins sympathique…

  17. Il a “élevé” Lénine et Mao….. peut de temps après … il meurt d’une crise cardiaque… ca me fait réfléchir. Justice immanente ?

  18. Je ne connaissais pas son jugement sur jean Paul II .Effectivement il devient beaucoup moins sympathique

  19. Frêche était un grossier personnage. Il m’est très antipathique. Je suis dégoûté par le fait qu’il sera enterré en grande pompe à la cathédrale de Montpellier, lui qui n’a pas une tête très “catholique” et qui tournait publiquement en dérision Benoît XVI et Jean-Paul II. Cela aurait mérité qu’il aille se faire enterrer ailleurs. Pauvres catholiques, on passe vraiment pour des ânes puisque l’on permet les honneurs des obsèques religieuses à des personnages qui s’illustrent publiquement par leur mépris de la foi, de l’Eglise et des commandements de Dieu.Obsèques religieuses? D’accord, mais avec, au préalable, rétractation publique de certains propos, par l’intéressé,s’il vit toujours, ou au moins par sa famille.Il faudrait, pour cela, pouvoir compter sur des évêques courageux…

  20. Avoir un parler franc lorsque l’on ne risque rien, ce n’est pas du franc-parler, et surtout pas de courage. Imaginez ces petites phrases dans la bouche de P. de Villiers ou de Marine Le Pen par exemple. Ils seraient tous deux en train de croupir en prison. Mais lui, Non ! Alors, au delà du respect que je dois à l’être humain et au défunt, s’il vous plaît, arrêtez de l’encenser. Il a toujours agit pour Montpellier uniquement. Qu’a-t-il fait pour Narbonne, Carcassonne (dont il disait des Carcassonnais qu’ils n’avaient qu’à aller prendre l’avion à Toulouse) ; qu’a-t-il fait pour Perpignan, Béziers, et la Lozère. Par contre, ce qu’il y a de sûr, c’est que le Languedoc-Roussillon est la région la plus pauvre de France. Ca c’est certain. Région de gauche par “excellence” (tant pis pour eux serait on tenté de dire) où tout est financé par la minorité qui paie des impôts votés par ceux qui n’en paient pas.
    Petite lueur d’espoir, le FN y a percé en de nombreux endroits à plus de 20% au dernières régionales. Mais ce n’est encore pas suffisant. Non merci M. Frêche. Comme croyant, je vous souhaite d’arriver directement au Paradis et je salue respectueusement l’élu, mais Dieu fasse que vous n’ayiez pas de successeur qui vous soit politiquement semblable.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services