Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Génération Identitaire attaque Facebook

Génération Identitaire attaque Facebook

Communiqué de Génération Identitaire :

Lundi 12 novembre, dans un discours au Forum sur la gouvernance de l’Internet, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un groupe de travail commun avec Facebook pour renforcer la lutte contre les discours « haineux ». Dans le cadre de cette expérience de six mois, les représentants des autorités françaises devraient pouvoir accéder aux outils, aux méthodes et au personnel de Facebook chargé de faire la chasse aux contenus « racistes, antisémites, homophobes ou sexistes » (bien entendu, il n’est pas question du racisme anti-blanc…). Pour l’Élysée, l’expérience sera un moyen d’« attester ou non si l’entreprise est de bonne foi et fait les efforts nécessaires » en la matière.

Le 3 mai dernier, Facebook avait déjà supprimé, sans préavis ni débat contradictoire, la totalité des pages du mouvement identitaire dont celle de Génération Identitaire qui ne comptait pas moins de 120 000 « fans ». Or, dix jours plus tôt, une centaine de nos militants avait bloqué le Col de l’Échelle dans les Alpes en rétablissant une frontière symbolique pour empêcher les clandestins d’entrer en France. Il est clair que cette censure, revendiquée par la Dilcrah (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), constituait une riposte au succès médiatique et politique de notre opération. Davantage que notre « radicalité » idéologique supposée, c’est notre efficacité qui a été punie.

Les réseaux sociaux ont représenté ces dernières années une alternative aux médias propageant la doxa du politiquement correct. Mais aujourd’hui, les géants d’Internet affichent leur volonté de collaborer avec l’État pour museler ces espaces de liberté.

Face à cette censure inacceptable, nous avons décidé de porter l’affaire devant la justice. Génération Identitaire a d’ores et déjà été autorisée à assigner Facebook à l’audience du 21 novembre 2018 devant la 17ème chambre du tribunal de grande instance de Paris pour demander la réactivation de ses pages supprimées abusivement et d’importants dommages et intérêts. À ce jour, le groupe de Mark Zuckerberg n’a présenté aucune défense.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Lutter contre les discours haineux ? Sans blague ? Alors on va pouvoir, grâce à la justice, mettre fin aux prêches de certains imams, aux agitations d’une Obono ou d’un Mélanchon, aux oukazes de la gaystapo, aux singeries grotesques des Femen, aux manifs clairement antisémites de l’extrême-gôche, aux élucubrations de certains députés de LReM ?

    C’est trop beau, ça cache quelque chose…

  2. Cela m’etonne et m’effare tjs de voir que les opposants les plus zélés aux initiatives catholiques qui déragent les discours bien-pensants sont… mes frères catholiques. Je trouve cela parfois très pesant. Face à ce qui se passe en ce moment , force est de constater que ces catholiques sont totalement aveugles, tout en étant totalement impliqués dans “l’Eglise-ONG” où on parle beaucoup d’aider les autres et de secourir les étrangers, où on supplie Dieu d'”aider la société à accepter les différences” mais rarement de lui permettre de retrouver la voie vers Sa plus grande gloire. Bref. Ne jugeons pas. Mais retrouver au sein de groupes catholiques ce climat bien-pensant, où l’on finit par s’interdire à soi-même de penser certaines choses, est attristant. Et ils seront les premiers demain à trouver que c’est une bonne idée de censurer le salon beige “car il est excluant, diviseur”. Ils voient l’arbre et pas la forêt derrière.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services