GayLib s'inquiète, ne lâchons rien

Voici un extrait d'un communiqué du lobby LGBT, diffusé par courriel le 27 mars et signé de Catherine Michaud, sa présidente :

""La manif pour tous" a montré sa capacité à mobiliser. […]
Pour toute réponse, les politiques ne nous proposent que des prises de paroles embarrassées qui prouvent leur incapacité à développer une argumentation audible et construite […].
Le Président de la République, par son mutisme tout comme celui, assourdissant, de son gouvernement ne démontre pas de réelle détermination à mener à bien un projet désormais malmené.
Aujourd'hui, alors que l'examen du texte au Sénat va s'ouvrir, il est à craindre que la sérénité des débats ne soit pas garantie compte tenu de la radicalisation de certains, des menaces qui désormais sont proférées et largement relayées ainsi que de l'instrumentalisation politicienne qui en est faite.
Gaylib demande au gouvernement de prendre ses responsabilités et de reprendre l'initiative dans ce débat.
Gaylib demande aussi à toutes et à tous de rester mobilisés et de ne pas considérer que le vote du texte en première lecture à l'assemblée constitue un aboutissement. Il faut poursuivre sans relâche notre effort de pédagogie. […]"

GayLib combien d'adhérents ? Une coquille vide, comme dirait le journaliste du Monde Samuel Laurent.