Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Gaudete : la vraie joie n’est pas éphémère

A midi, lors de l'Angélus, Benoît XVI a déclaré :

"L'environnement extérieur offre les messages habituels de nature commerciale, peut-être à un degré moindre en raison de la crise économique. Le chrétien est appelé à vivre l'Avent sans se laisser distraire par les lumières, mais en sachant donner aux choses leur juste valeur, pour fixer le regard intérieur sur le Christ. En effet, si nous persévérons «vigilants dans la prière et exultants dans la louange» , nos yeux seront capables de reconnaître en Lui la vraie lumière du monde, qui vient éclairer nos ténèbres.

En particulier, la liturgie de ce dimanche, appelé « Gaudete », nous invite à la joie, à une vigilance non pas triste, mais joyeuse; « Gaudete in Domino semper »- écrit saint Paul: « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur » ( Phil. 4.4). La vraie joie n'est pas le résultat de se divertir, entendu au sens étymologique du mot di-vertere, c'est-à-dire s'extraire des devoirs de la vie et de ses responsabilités. La vraie joie est liée à quelque chose de plus profond. Bien sûr, dans les rythmes quotidiens, souvent frénétiques, il est important de trouver des espaces de temps pour le repos, la détente, mais la vraie joie est liée à la relation avec Dieu. Celui qui a rencontré le Christ dans sa propre vie, expérimente dans son cœur une sérénité et une joie que rien ni personne ne lui peut enlever. Saint Augustin l'avait très bien compris: dans sa recherche de la vérité, de la paix, de la joie, après avoir essayé en vain beaucoup de choses, conclut par l'expression célèbre que le cœur de l'homme est agité, ne peut pas trouver la sérénité et la paix jusqu'à ce qu'il repose en Dieu (cf. Confessions , I, 1.1).

La vraie joie n'est pas seulement une humeur passagère, ni quelque chose que l'on peut atteindre par ses propres efforts, mais c'est un don, elle naît de la rencontre avec la personne vivante de Jésus, de lui faire de la place en nous, d'accueillir l'Esprit Saint qui guide nos vies. C'est l'invitation de l'apôtre Paul, qui dit: « Que le Dieu de la paix vous sanctifie totalement, et que toute votre personne, esprit, âme et corps, soit conservée irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ» (1 Thessaloniciens 5.23)."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]