Bannière Salon Beige

Partager cet article

A la Une / Culture : cinéma / L'Eglise : Vie de l'Eglise

Garabandal: le débat sur les apparitions (2)

Garabandal: le débat sur les apparitions (2)

En face du point de vue d’Anne Codderens, nous avons également interrogé Pierre Boccabeille, héritier des archives françaises de Garabandal et auteur du livre “Le Mystère des apparitions de Garabandal”:

Pouvez-vous nous présenter les apparitions de Garabandal ?

Les apparitions survenues à Saint Sébastian de Garabandal eurent lieu entre1961 et 1965, un an avant l’ouverture du Concile Vatican II, et La Sainte vierge apparue le 2 juillet 1961 fête de la Visitation, fut annoncée la veille par L’archange Saint Michel en précurseur, sous le vocable du Mont Carmel en mère de l’Église, déclarée telle pendant le Concile.

Quel a été le message de la Vierge ?

La Sainte Vierge est venue rappeler  l’enseignement  de L’Église comme le déclara l’évêque de Santander en poste entre 1962 et 1965. Le 8 juillet 1965, il écrivait: « Nous n’avons rien trouvé qui puisse faire l’objet d’une censure ecclésiastique et d’une condamnation ni dans la doctrine ni dans les recommandations spirituelles qui ont été divulguées comme adressées aux fidèles, car elles contiennent une exhortation à la prière, au sacrifice, à la dévotion eucharistique, au culte de Notre-Dame sous ses louables formes traditionnelles, et à la sainte crainte de Dieu, offensé par nos péchés.”

Tout était centré sur le Sacerdoce et l’Eucharistie, la Passion de Notre Seigneur qu’il fallait méditer, sacrifices et pénitence, comme souvent dans ses demandes. Mgr Venancio, évêque de Fatima, confia que Garabandal était Fatima réactualisé. Car, en 1917, il n’était pas question de la crise dans l’Église, ce que la Sainte Vierge justement annonça à Garabandal, notamment dans le second message prophétique et tellement actuel. Plus de 2000 apparitions, de jour comme de nuit , conversions, guérisons, marches extatiques ont accompagné ces manifestations surnaturelles. Les annonces furent que nous arrivions à la fin des temps, qu’un avertissement universel viendrait car le monde avait perdu le sens du péché, un miracle suivrait et un châtiment si le monde ne changeait pas. Deux messages furent donnés. Dans le premier un rappel des sacrifices, pénitence, de visiter le Saint Sacrement et si nous ne le faisons pas un châtiment viendrait.

Pourquoi cette apparition en 1961, un an avant le Concile ? Pour mettre l’accent sur ce qui allait arriver, les dérives que nous connaissons dans l’Église. Pourquoi en 1961 ? Car le troisième secret de Fatima que l’Église devait donner en 1960, ne fut pas révéler. A Garabandal fut annoncée, entre autres, l’apostasie au plus haut sommet de l’Église.

La réception de ce message a été difficile, notamment sur la partie concernant le clergé. Qu’en est-il aujourd’hui?

Le second message du 18 juin 1965 disait que les prêtres, évêques et cardinaux allaient sur le chemin de perdition et entraînaient les âmes avec eux…. Aujourd’hui, force est de constater que ce dernier message ne peut plus être occulté.

Le statut des apparitions de Garabandal est Non Constat de supernaturalitate, Rome n’a jamais condamnée ces apparitions, contrairement aux fausses rumeurs. Le dossier reste ouvert donc.

Il est souvent fait mention d’un “grand miracle”, qui ne semble pas être venu. Comment l’expliquez-vous?
Celui-ci ne peut venir avant que la première prophétie ne soit accomplie, à savoir ce que la Sainte Vierge à annoncé à Conchita le 1er janvier 1965 : l’Avertissement. Le Miracle suivra dans les 12 mois ultérieurs.
L’une des voyantes s’est par la suite rétractée et a dit qu’elle n’avait pas vu la Vierge. A votre avis, comment peut-on apprécier – en attendant le jugement de Rome – la fiabilité de ces apparitions?
La visionnaire qui s’est rétractée ne voyait déjà plus la Sainte Vierge: il s’agit de Mari Cruz, ses visions s’arrêtèrent dès septembre 1962. En 2005 elle a donné les raisons que voici à la Mère supérieure des Conceptionnistes de Burgos, mère Maria Nievès (je cite le dialogue ci-dessous). S’agissant de la fiabilité, je rappelle que le Vatican n’a jamais condamné ces apparitions. Le cardinal Ratzinger a demandé à l’évêque de Santander de déclarer Garabandal, Non Constat de supernaturalitate, à savoir ni reconnue, ni condamnée. On attend… En dehors des guérisons et conversions qui en sont les fruits, voici ce que disait S. Padre Pio qui a rencontré Conchita en Janvier 1966 à San Giovanni Rotondo, alors qu’elle attendait d’être reçue, et à sa demande, par le cardinal Ottaviani, Pro-Préfet du Saint Office:

Chères enfants, ce matin à neuf heures, la Sainte Vierge m’a demandé de vous dire : Ô petites filles bénies de Saint Sébastien de Garabandal ! Je vous promets que je serai avec vous jusqu’à la fin des siècles, et vous serez avec moi jusqu’à la fin du monde. Puis, vous serez réunies avec moi dans la gloire du Paradis. Je ne vous donne qu’un conseil : Priez et faites prier, car le monde est au bord de la perdition. Ils ne vous croient pas ; ils ne croient pas à vos conversations avec la Dame Blanche… Mais ils croiront quand il sera trop tard.

Citons notamment, parmi les personnes croyant aux apparitions de Notre Dame du Mont Carmel à Garabandal: les Papes Paul VI, Jean-Paul II, Benoît XVI, sainte Thérèse de Calcutta, saint Josémaria Escriva, sainte Madre Maravillas, Lucie de Fatimà, la Vénérable Marthe Robin, le cardinal Ottaviani, le P. Pel, le P. Laffineur, etc.

 

Entretien entre Mère Maria Nieves et Mari Cruz:

Mère Maria Nieves : As-tu inventé ces phénomènes ?

Mari Cruz : Comment aurions nous pu inventer cela alors qu’on était ignorantes?

Est ce vrai que la Vierge vous avait dit que vous alliez renier l’avoir vue ?

La Vierge ne me l’a pas dit à moi, mais à Conchita.

Certains disent que tu as dit n’avoir jamais vu la Vierge, pourquoi ces négations ?

Oui j’ai renié avoir vu la Vierge car ma mère devenait très nerveuse à propos de ce qu’il se passait, tellement nerveuse qu’elle en tomba malade et dut voir un médecin. J’ai nié pour elle, je me suis mise à l’écart pour elle, mais je ne voulais pas lui faire porter la faute, j’ai senti et sens des remords pour avoir nié.

Quelqu’un t’a-t-il poussé à nier pour que tu ailles contre les apparitions ?

Personne ne m’a poussée à nier.

 Quels souvenirs te reste-t-il de cette période de ta vie ?

J’ai un souvenir agréable qui me conforte, il m’est resté à l’intérieur de moi quelque chose que je ne sais pas expliquer.

 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

2 commentaires

  1. Pourquoi en 1961? Je ne pense pas que ce soit en raison du concile, même si tout n’est pas forcément bien clair dans ce concile, ce qui à mon sens n’a strictement rien de fautif mais révèle peut-être plus l’inachèvement de la réflexion, voire les limites de la recherche en théologie, je ne sais pas. Je pense plutôt que c’est que le Seigneur savait très bien ce qui se passait en laboratoire de recherche: l’invention de la pilule contraceptive. On voit bien d’ailleurs tout le mal que cela a mis dans le monde entier. C’est comme cela qu’on a considéré qu’on pouvait choisir de mettre au monde un enfant ou pas, malgré ce que la nature a prévu, et qu’on y a tenu, au point d’avorter, et puis d’aller toujours plus loin dans ce trafic de la nature concernant la reproduction, tel qu’on le sait aujourd’hui.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!