Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religion

Gagarine ne croyait pas en Dieu pour ne pas l’avoir croisé dans le ciel. Lui, il le loue depuis l’espace

Témoignage à découvrir ici

"Le commandant actuel de la station spatiale internationale, Jeff Williams, détient le record du plus grand nombre de jours consécutifs passés dans l’espace par un astronaute de la NASA. Son retour sur la planète Terre est prévue pour le 6 septembre prochain, après 534 jours dans l’espace.

Lors d’une interview avec Albert Mohler Jr, président du Southern Baptist Theological Seminary, rendue possible mardi 30 août dernier par la NASA, et disponible sur Youtube, Jeff Williams a témoigné de son admiration pour la création divine.

Quand Albert Mohler demande à Williams ce qu’il voit quand il regarde la Terre en orbite, il répond :

« Quand je regarde par la fenêtre, je ne peux que penser qu’il s’agit du travail de création d’un Dieu infini. »

« Vous voyez la conception, vous voyez la beauté, vous voyez le but, vous voyez tous ces éléments, vous voyez l’ordre dans tous les détails. »

Partager cet article

8 commentaires

  1. A lire dans toutes les écoles, lycées et facultés de France et d’ailleurs.Il faut ouvrir l’admiration,porte de l’adoration
    merci

  2. Gagarine n’avait sans doute ni le choix ni l’autorisation de parler de Dieu sauf à en parler négativement.
    Un Russe fut interrogé par un journaliste : ‘ Croyez-vous en Dieu ‘ ?
    Non, mais si le Parti me dit d-y croire, j’y croirai.

  3. en effet on a beau réfléchir il n’y a pas d’autre explication et il n’y en aura jamais d’autre

  4. Moïse disait déjà que d’en haut il voyait tout le cercle de la terre ! Et le globe de la création qui est représenté dans l’art médiéval est bien la terre.
    Comme quoi on savait déjà qu’elle était ronde et non plate. Et cela depuis le troisième siècle avant JC. Selon l’historien Jeffrey Burton Russel (né en 1934 aux USA), cette erreur de la terre plate a principalement prospéré entre 1870 et 1920 avec surtout l’histoire entre la religion et la science de John William Draper (1874) et celle d’Andrew Dickson White (1896). Les athéistes défendaient cette thèse dans leurs propres intérêts.
    Cela dit, dès le XVIIe siècle, les protestants dans leur campagne contre les catholiques, cherchèrent aussi à faire croire que les gens du Moyen Age pensaient que la terre était plate.
    L’art de la tromperie et de la manipulation date parait-il (selon la Bible) d’Adam et Eve…. Il n’a pas fini de mentir.

  5. Excellente remarque, qui me rappelle celle d’un certain Voltaire, (révolutionnaire et anti-clérical à volonté -écrasons l’infâme-) qui déclarait en regardant les étoiles: “plus je regarde cette horloge, plus je pense qu’il y a un horloger!”

  6. Gagarine était chrétien et ce n’est pas lui qui a prononcé cette phrase, mais Khrouchtchev comme vous le verrez en lisant ceci:
    – And what about the famous phrase ascribed to Gagarin: “I have been to space but have not seen God”?
    – In fact, it was not Gagarin but Khruschev who said it. It happened during the Central Committee plenary meeting that considered anti-religious propaganda. Khruschev then gave all the Party and Komsomol organizations the task to engage in this propaganda and said: Why should you clutch at God? Here is Gagarin who flew to space but saw no God there. But some time later these words began to be presented in a different aspect. References were made not to Khruschev but to Gagarin who, indeed, was the people’s favourite and such a statement from his lips could be of tremendous importance. They said, few would believe Khruschev but everybody would certainly believe Gagarin. But Gagarin never said that, he just couldn’t utter such words.
    Source:http://www.interfax-religion.com/?act=interview&div=24

  7. Gagarine, né en 1941, ne risquait pas de faire référence à Dieu ! Il a grandi dans un univers athéiste et militant ! Jamais les soviétiques n’aurait sélectionné un cosmonaute ayant seulement des interrogations sur l’existence de Dieu…
    D’ailleurs, il semblerait que Gagarine ait été selectionné pour le premier vol spatial pour deux raisons :
    1) il aurait reconnu une indisposition passagère quelques jours avant le vol, c’était un test des médecins pour voir la réaction des deux candidats ; la franchise de Gagarine joua en sa faveur…
    2) son nom, Gagarine, aurait été jugé plus “russe” que celui de son concurrent Guerman Titov…qui n’effectuera le second vol !

  8. Et rien d’ailleurs ne prouve que Gagarine aie été vraiment dans l’espace. Même s’il n’y a pas vu Dieu…
    En fait le réalisateur Francis Veber, dans son livre autobiographique “Que ça reste entre nous”, explique pourquoi il suppose (avec une certitude ironique) que Gagarine n’a pu être envoyé dans l’espace.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services