Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Fromantin : “Il n’y a pas d’engagement plus fort et plus difficile que celui d’élever des enfants”

Extrait du portrait de Jean-Christophe Fromantin, député-maire de Neuilly, par Valeurs actuelles :

F"« Deux fois par semaine, je me lève à 5h30 pour courir pendant une heure. Une heure de silence et de “décantation”, c’est un atout incroyable dans le brouhaha de ce monde. Il faut prendre le temps de faire des pauses et de nourrir ces pauses par la réflexion. » Fromantin est un marathonien. C’est aussi un marin. Il a même remporté le Tour de France à la voile en 1980, avec l’équipage du Dunkerque ! Ce qui le fait courir ? « L’envie d’entreprendre », répond-il spontanément : il a créé une entreprise spécialisée dans l’accompagnement international des PME il y a vingt-cinq ans — bien avant d’entrer en politique. Parmi les projets qu’il caresse : l’organisation, en 2025, d’une Exposition universelle qui permettrait à la France de rayonner à travers le monde.

Mais il avance aussi une autre réponse,qui contribue encore à le singulariser. Ce qui le pousse à l’action ? « Ma capacité d’émerveillement, dit-il. Je suis d’une nature optimiste. J’ai le sens de l’espérance que donne un engagement chrétien. » Et de citer, parmi les textes qui l’inspirent, l’encyclique sociale de Benoît XVI et l’exhortation apostolique du pape François, qu’il a pris le temps d’étudier à Noël. « Il n’y a pas d’engagement plus fort et plus difficile que celui d’élever des enfants et de les préparer à vivre heureux », a-t-il écrit. Père de quatre enfants, il cite la famille parmi les principales sources de son engagement politique. C’est parce qu’elle est « un vecteur de solidarité » autant qu’un « élément stabilisateur de la société » qu’il s’est battu contre le “mariage pour tous”, à l’Assemblée comme au coeur des manifestations. Attentif aux études d’opinion, Jean-Christophe Fromantin s’inquiète que 87 % des Français se défient des hommes politiques, selon le baromètre du Cevipof. « On se complaît dans la technique alors que les gens ont besoin de repères. Ils veulent savoir si le capitaine a un cap. S’il est compétent. S’il a des convictions. Il faut des hommes et des femmes qui affichent leurs valeurs et veillent à ce que leur comportement personnel soit en phase avec leurs actes politiques. Je crois que cette régénération s’opérera par le bas, c’est-à-dire par les territoires », affirme-t-il. Neuilly, laboratoire d’un projet national ?"

Et pour ne rien gâcher, il fait partie des rares députés qui ont voté contre la suppression de la notion de détresse qui était inscrite dans la loi Veil.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services