Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

François Bayrou soutiendra-t-il Nicolas Sarkozy ?

Lu dans Minute (à paraître demain) :

"Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les dirigeants de l’UMP […] étaient soucieux : « C’est tout l’équilibre de la campagne qui tombe à l’eau car il va falloir composer avec les centristes… » En effet, Nicolas Sarkozy […] a bâti un programme nettement plus à droite que son prédécesseur […].

Il y a encore une dizaine d’années, on aurait pu légitimement penser que les trois quarts des électeurs de François Bayrou iraient porter leurs suffrages en faveur de Nicolas Sarkozy. Or, la structure de l’électorat UDF a changé entre temps et […] seulement un tiers des électeurs de François Bayrou sont sûrs de voter pour Sarkozy au second tour. Nicolas Sarkozy peut-il poursuivre sa campagne avec le même programme que celui qu’il a défendu avant le premier tour ? Pour tenir cette ligne politique entre les deux tours,il aurait fallu que Jean-Marie Le Pen soit le troisième homme […]

Nicolas Sarkozy a demandé lundi matin à Jean-Pierre Raffarin et à Gilles de Robien d’engager des négociations avec François Bayrou pour étudier les conditions de son ralliement. Selon certaines indiscrétions, […] le candidat UDF aurait placé la barre très haut : un gouvernement composé à parité UMP-UDF, la révision du programme économique de Nicolas Sarkozy dans un sens plus social et l’abandon du projet de créer un ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale. Pour les élections législatives, l’UDF va même jusqu’à demander à l’UMP de se retirer de la moitié des circonscriptions…"

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. C’est déjà le recentrage du droitiste Sarkozy : abandon des qq réformettes promises, et glissement idéologique au centre gauche.
    C’est cela le ”vote utile” : être un électeur utile à l’élection de l’imposture.
    Le ”bien commun”et ”le moindre mal”, que M. François de Lacoste-Lareymondie croyait apercevoir en Sarkozy avec sa jumelle UMP, vont devoir être remisés au magasin des accessoires périmés : la pièce est rééécrite, on ne gouverne plus à droite, mais au centre. Il faudra le justifier dans le prochain n° de Famille Chrétienne.
    Heureusement, il nous reste la prière, elle peut être efficace sur les chefs d’Etat, nous assurent même ces catholiques qui font voter sans croire tellemnt à leur candidat.
    L’Eglise enseigne que la prière ne remplace ni n’efface pas les actes positifs en matière de morale.

  2. Mais pour qui se prend ce Bayrou ?
    J’espère qu’il va se retrouver isolé et que ses ex petits camarades lui feront payer très cher sa vilainie et sa traitrise.
    Si j’étais Sarko je dirais oui à tout cela et une fois élu je l’enverrais aux pelotes en lui expliquant que j’ai retenu ses bonnes leçons de reniement et donc fait comme lui………Et hop à la trappe Bayrou

Publier une réponse