Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

François-Xavier Bellamy désigné par le Parti populaire européen pour conduire une réflexion sur la droite

François-Xavier Bellamy désigné par le Parti populaire européen pour conduire une réflexion sur la droite

François-Xavier Bellamy, député au Parlement européen, est chef de la délégation française au sein du Parti populaire européen (PPE) et ce dernier l’a missionné pour conduire une réflexion sur la droite. Pour Le Figaro, il explique :

« Dans un paysage politique de plus en plus fragmenté, la droite n’a plus la vision, la stratégie d’ensemble qui lui permettrait d’être audible ».

La droite doit trouver sa place au milieu des

« partis contestataires qui concentrent une colère impuissante » et de « la poussé d’un mouvement ‘vert’ qui semble souvent servir une idéologie ».

Le président du PPE Manfred Weber lui a demandé « de conduire un travail de fond pour redéfinir l’identité de la droite en Europe ».

Il en découlera

« un texte de fond qui doit être discuté et adopté en novembre, avec l’ambition de contribuer à un nouveau départ, et de parler largement au grand public en Europe ».

Et si ce qui manquait simplement à la droite c’est d’avoir le courage de combattre la gauche pied à pied, quitte à s’allier avec les partis dits contestataires ?

Partager cet article

16 commentaires

  1. Bah retour aux fondamentaux…

    Au départ, la gauche c’est la Révolution
    et la droite, c’est la contre-révolution.

    Voilà, voilà.

  2. Un chrétien peut-il être “de gauche” ?
    Un chrétien peut-il être “de droite” ?
    Que signifient au juste ces expressions ?
    Elles donnent l’impression d’une appartenance tribale.
    Le chrétien est né d’en Haut.
    C’est de son appartenance à l’Eglise et aux communautés naturelles où Dieu l’a placé qu’il tire son inspiration.
    Abbé Pellabeuf

  3. Une réflexion sur la droite ressemble beaucoup à une étude en double aveugle etc….pour savoir si le traitement Raoult est efficace. Pendant que le Professeur soigne et guérit ses malades, ceux qui font les études sans voir les malades disent n’importe quoi et qu’il faut attendre etc… Pendant ce temps là les malades guérissent à Marseille.. J’ai vu ça toute ma vie dans tous les domaines: si les spécialistes ne sont pas maîtrisés le projet auquel ils collaborent devient un monstre parfait sous tous rapports mais totalement inutilisable et hors de prix.
    Concernant une la droite un Raoult pour la soigner serait préférable à une énième “réflexion”. Il y a urgence!

  4. Et si ce qui manquait à la droite, c’est simplement d’exister ?

  5. Le pauvre !
    Il va se trouver scotché au nouveau monde des fantasmes et Illusions dextro-europeïstes.
    Quel gâchis!

  6. Je ne suis pas très optimiste sur les conclusions et les suites qui sortiront de ce nouveau machin bidule du PPE. Si elles sont bonnes, elles finiront au fond d’un tiroir avec beaucoup d’autres, et si elles sont mauvaises… idem.

  7. Bellamy va perdre son temps, comme ses prédécesseurs. Ce genre de décision de façade n’a aucun intérêt, cette nième réflexion, étude, analyse, … ne permettra que d’occuper un peu le terrain au PPE alors que la grande braderie avec vente de la France au sein de l’UE continue.

    Pourquoi ne l’entend-on pas en France, parler de la France, des problèmes connus, de rapprochements réels, effectifs, vérifiables avec d’autres “partis contestataires” pour les élections municipales qui approchent ? C’est parce qu’ils n’en veulent pas !

    En conclusion, on ne peut que constater que cette énième annonce n’a aucun intérêt autre que d’essayer d’exister et d’endormir les Français. Ridicule et inutile ! Aujourd’hui, ce que veulent beaucoup de Français, ce sont des preuves, pas un comité Théodule : Ils en ont marre d’attendre !

  8. Vive le Christ-Roi de France!

  9. Pour “conduire une réflexion sur la droite”, il faudrait commencer par poser le principe que l’Europe, c’est avant tout celle des nations et, qui plus est, des nations chrétiennes : nier les racines chrétiennes de l’Europe, comme l’a fait en son temps Giscard (et bien d’autres), ce n’est plus être la droite.
    Ce qui signifie aussi qu’elle ne peut admettre dans l’Union Européenne la Turquie et la Bosnie islamiques.
    Donc deux principes non négociables sur lesquels une “réflexion sur la droite” ne saurait faire l’impasse…

  10. Quand on voit que Wauquiez s’allie avec COllomb, on peut se poser des questions. Alors Bellamy ferait mieux de prendre ses cliques et ses claques et voir si ces idées sont conformes à celles qu’on veut lui faire gober ou s’il est prêt à s’allier avec des gens qui ont la France chevillée au corps pas comme ces mercenaires LR qui sont prêt à passer chez LDEM (la dictature en marche ) pour la gamelle.

  11. A M l’abbé Pellabeuf : est-il utile de s’interroger sur l’incarnation du Saint-Esprit dans la TSV Marie, ou sur le nombre de microscopes chez les dominicaines enseignantes, ou sur le statut des chaisières à la cathédrale d’Orléans, ou sur la libido de M Voris, ou sur la meilleure façon de chanter le grégorien, ou sur les gens qui se disent chanoines et qui ne sont pas chanoines, etc … ? Au moins, Bellamy existe, même s’il perd son temps et nous fait perdre notre temps. Ainsi va la politique au doux pays de France. Comme dit le professeur Raoult, Macron est un hologramme, ou un zombie, ou un répliquant. Il me fait penser au personnage de l’ombre du “maître de la terre”, ouvrage écrit naguère par un de vos confrères anglais.

  12. Il n’est plus guère temps de réfléchir, il faut AGIR ! La réflexion a eu lieu depuis des décennies, tandis que la France s’enlisait et s’enlise de plus en plus. Qu’un authentique chef (de préférence dans les armes) se lève et prenne le pouvoir ! Sous la bannière du Christ, de la TSVM, de St Michel et de Ste Jeanne d’Arc ! Immédiatement, inscription de la catholicité de la France dans la Constitution, fermeture des frontières, immigration zéro, renvois massifs aux pays, sortie de l’UE, restauration d’une monnaie nationale, annulation de la loi du 4 janvier 1973, suppression des subventions aux media pervers, politique anti-dhimmitude, renvoi de tous les juges collabos, etc, etc. Le travail ne manque pas. Les inscriptions sont ouvertes et toute candidature sérieuse sera étudiée !

  13. Votre programme est alléchant, Aplanos mais le chef: un général, un colonel?, un amiral, j’accepte tout mais ne le vois pas encore venir. Tant pis je soutiens votre programme quand même.

    • Il y a quelques années, en novembre 2010, je parlais de tout ceci avec un général d’armée qui a eu une belle carrière. Il avait été mon instructeur (estimé) en 1968. Sa réponse laconique a été : “Il faut attendre les ordres”. Je crains qu’avec de tels attitudes, il ne faille encore attendre quelque peu … Si même les élites de la Cavalerie, héritiers spirituels du Connétable de Montmorency, n’ont pas le courage de foncer, où va-t-on ? Pour ma part, j’arriverai sous peu à l’âge théorique de fin d’activité des lecteurs de Tintin, et ne peux que prodiguer des conseils et voeux pieux …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services