Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

François Fillon : la souveraineté c’est le fédéralisme ?

Interrogé par Le Figaro, François Fillon admet la renonciation de la souveraineté de la France au profit de l'Union européenne dans une réponse alambiquée :

F"Il faudrait par exemple un pilote de la zone Schengen qui travaille à la convergence des politiques migratoires. Cela nous conduit à une Europe à plusieurs cercles. Il faut avoir le courage de poser clairement les données du problème.

Est-ce que cela passe par des transferts de souveraineté?

C'est ce que le président appelle fort justement la souveraineté partagée. Il faut faire des choix. Toute mon histoire politique est gaulliste et je n'ai rien renié de mes combats pour la souveraineté de la France. Mais je constate qu'au début du XXIe siècle, la seule façon de défendre l'identité française, c'est de défendre une identité européenne."

Convergence des politiques, souveraineté, transfert de souveraineté, souveraineté partagée, identité européenne… réponse compliquée pour avouer plus simplement que, oui, la France renonce à sa souveraineté au profit d'une Europe fédérale.

Partager cet article

5 commentaires

  1. La pauvreté, c’est la richesse.Le pouvoir, c’est la soumission,le bien ,c’est le mal,le blanc c’est le noir,la paix c’est la guerre…Novlangue décervelante.Péché contre l’esprit…On en crève…..!

  2. Je constate qu’au début du XXIe siècle, la seule façon de défendre l’identité européenne, c’est de défendre une identité mondiale.
    Lamentable !

  3. Bien vu Senex et bernard. Le problème, c’est que nombre de Français vont y croire et voter pour ces traitres…

  4. Que peut-on attendre d’un Fillon qui fait partie du Bilderberg Group?
    Si certain pensent que ce type est catholique, qu’ils se disent bien que moi, je suis le Pape!
    Mais tout ceux qui ne veulent pas croire, voteront comme un seul homme pour Sarko, car c’est le seul rempart contre la gôôôche!
    En politique aujourd’hui, pour être cocu il suffit de voter!

  5. “Il faudrait (…) un pilote de la zone Schengen qui travaille à la convergence des politiques migratoires. Cela nous conduit à une Europe à plusieurs cercles.”
    Un pilote avec quels appointements mensuels?
    Et ces cercles, leur point central est-il aussi rémunéré? À quel taux?

Publier une réponse