Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

France-Europe

Intéressant de lire sur la Une du Figaro les premières phrases de ses deux premiers articles :

"La Commission européenne se dit «satisfaite des garanties
présentées» par Paris, qui ne conditionne plus ses aides à la
localisation des activités en France".

et :

"L'équipementier automobile allemand pourrait fermer son usine de
Clairoix (Oise). Une «éventualité» qui doit être «prise au sérieux»
selon la direction".

D'un côté, la France se désengage de protéger ses entreprises, de l'autre les décisions des entreprises allemandes pèsent sur les travailleurs français et risquent d'augmenter le chômage en France.
C'est beau quand même l'Europe…

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. Encore une preuve que le soutien à l’investissement pratiqué par notre gouvernement n’a pour but que de renflouer les financiers pour leur permettre de renouer avec de fabuleux profits détruisant l’économie réelle.
    Une preuve également que s’employer à réguler (moraliser) le capitalisme mondial relève de l’exploit olympique.

  2. Le Figaro est vraiment un journal de propagande. Et ça atteint un niveau invraisemblable: en première page, on trouve les articles :
    * “Feu vert de l’UE au plan automobile français” (sous entendu, ils sont très gentils à l’UE; et ils sont d’accord avec la France)
    * “Les électeurs de droite fidèles à Sarkozy” (?????) (*)
    * La France bouscule le sommet des 27 (comme si les décisions étaient prises par les politiciens français)
    * Nicolas Sarkozy menacé de mort (ouhaha ! qu’est-ce qu’on a peur pour lui )
    * Faut-il réduire le nombre de Régions en France ? (Un petit coup dans le sens de l’oligarchie. ça tombe bien, grâce au battage médiatique, le sondage va dans leur sens. Sûr qu’ils vont faire la “réforme”. De toute façon, même si le sondage était contre, il n’aurait faite quand même.
    Et pendant ce temps là, la France s’enfonce de plus en plus ; tout se délite ; le chômage explose ; et la crise ne fait que commencer, …, et Sarko continue, imperturbable, dans le même sens. On est content de savoir que Le Figaro est 100 % d’accord avec Sarko. Pitoyable !
    ————————-
    (*) C’est complètement faux. Sur les sondages de la Sofrès, malgré la propagande intensive de tous médias, sa cote de popularité reste au tour de 37 % (encore 37% de trop) et elle ne cesse de baisser. Et 60% ne lui font pas confiance.

  3. Je cite Mme Grosskost :
    http://www.lefigaro.fr/politique/2009/02/28/01002-20090228ARTFIG00189-militants-et-elus-ump-doutent-de-l-ouverture-.php
    « J’ai été l’une des premières victimes de l’ouverture, l’entrée du maire de Mulhouse Jean-Marie Bockel au gouvernement a été vécue comme un abandon. » Mais deux ans après, la députée du Haut-Rhin Arlette Grosskost se défend de critiquer la poursuite de l’ouverture menée par Nicolas Sarkozy, à la seule lumière de ses mésaventures personnelles. « J’ai pris de la hauteur et, même, nous travaillons ensemble maintenant », explique Arlette Grosskost.
    Finalement, je me dis que JMLP avait raison en dénonçant l’UMPS. Pourquoi faire des élections si Mme Grosskost et M Bockel défendent les mêmes idées, travaillent ensemble… J’aurais envie de dire à Mme Grosskost. La prochaine fois, moi aussi je ferai l’ouverture au moment de voter, je mettrai le bulletin du PS dans l’urne.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services