Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

France, Russie, Serbie : le triangle fort d’hier, atout pour demain?

Alexandre Latsa est en convaincu, même si ce Français expatrié en Russie voit la France dans un piteux, mais réel, état. Un entretien à lire en intégralité dont voici quelques menus extraits :

"La politique française n’est pas ce qu’elle devrait être. Notre pays est aux mains de Lobbies, de groupes de pressions et de réseaux qui agissent dans leurs intérêts et non pas dans l’intérêt du pays. L’Europe est aujourd’hui totalement sous tutelle morale et politique des États-Unis et la France en premier lieu. La souveraineté nationale n’existe plus depuis la fin de cette période Gaullienne et malheureusement les élites politiques qui se succèdent sont différentes sur la forme mais pas sur le fond (…)

La France trahit il me semble tous ces alliés, sauf certains états africains et encore… Je crois que l’amitié franco-serbe sera toujours une amitié historique, une amitié de patriotes sincères et d’honnêtes gens, éduqués, cultivés ou simplement initiés. Mais pour la masse des gens la Serbie et les serbes, c’est le peuple des charniers, le peuple qui a élu Milosevic et qu’on a puni militairement. Le bourrage de crâne médiatique sur la Serbie a entrainé la naissance d’une Serbophobie 2.0 essentiellement politique et basée sur des mensonges médiatiques. C’est un cas historique unique, qui a fait jurisprudence et qu’on peut rapprocher de la guerre médiatique qui est en cours aujourd’hui contre la Russie.

En Russie, les serbes sont clairement vues comme des alliés traditionnels et les serbes comme un peuple frère. Bien sûr en 1999 la Russie de Eltsine était un état trop faible pour pouvoir réagir et protéger la Serbie. En 2004, la Russie faisait face à une guerre sur son territoire, avec de nombreux attentats terroristes. Aujourd’hui la Russie devrait sans doute plus s’impliquer dans les affaires serbes et pousser les serbes il me semble a rejoindre l’Alliance eurasiatique. Des intellectuels russes pensent même que Belgrade devrait être l’une des quatre capitales, la plus occidentale, de cette Eurasie (…)

C’est donc clairement de Russie et de Russie seule que le salut peut venir, mais pour autant, le challenge pour la Russie me semble justement d’arriver à se constituer en pôle souverain et quasi autonome, pôle que d’autres pays rallieront par nécessité ou par choix politique et stratégique. Je crois qu’il faut souhaiter que la Russie soit le pays qui propose un autre modèle de société et de développement car fondamentalement on peut aujourd’hui en 2013 affirmer que le système d’exploitation occidental pour la planète, qui a émergé en 1991, ne fonctionne plus (…)

Je pense que la guerre médiatique contre la Serbie a été menée, imposée et gagnée par l’Ouest, contre la Serbie. Cette guerre médiatique a justifié la guerre totale contre la Serbie, sa diabolisation, son démantèlement, l’agression militaire et enfin sa mise au ban de la communauté internationale. Plus sournoisement cette guerre médiatique a aussi fait sans doute douter les serbes d’eux-mêmes.

La Serbie a en outre servi de laboratoire à un nouveau type de révolution : pacifique et dite de couleur. On peut donc imaginer que la Serbie a été un pays test pour la mise au point de ces dispositifs de renversement sans violences de gouvernements non-alignés. On a du reste vu que ce dispositif a été déployé avec plus ou moins de succès dans d’autres pays d’Europe de l’Est et d’Eurasie. Cette pression médiatique semble s’atténuer alors que la Serbie rentre dans le ban, rejoint l’axe euro-atlantique, s’éloigne du Kosovo, que ses dirigeants s’excusent a genoux pour Srebrenitsa …

Paradoxalement, le front médiatique s’est aujourd’hui déplacé plus à l’est, contre la Russie. La bataille médiatique en cours contre la Russie est de basse intensité, mais extrêmement sophistiquée, bien plus que ne l’était celle contre la Serbie. Elle a lieu autant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays mais les élites russes actuelles semblent avoir pleinement conscience du danger.

Il reste donc à espérer que pour la première fois depuis 1991, l’extension vers l’est du dispositif américano-centré puisse enfin être arrêté et même qu’un reflux s’établisse, permettant à Belgrade d’équilibrer ses positions et de recouvrir sa souveraineté et la liberté.

C’est bien tout le mal qu’on peut souhaiter à cet héroïque petit pays qui n’a pas été épargné par l’histoire". 

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Sans doute est-ce la traduction, le propos n’est pas très bien exprimé, mais il est juste et fondamentalement vrai ! Il rejoint en cela les apparitions de Fatima et la nécessité de consacrer la Russie au Coeur Immaculé de Marie, et non le monde entier comme malheureusement le pape compte le faire ! Pourquoi travestir les demandes de la Vierge ? Pourquoi ne pas obéir humblement aux demandes pressantes du Ciel et donner ainsi à la Russie les moyens de sauver l’Europe et le monde du chaos diabolique ??? Pourquoi, pourquoi, pourquoi, voilà bientôt cent ans que la questions se pose !!!!!!!!!
    Quant à la Serbie, ce pays martyr, courageux et fidèle malgré les pressions internationales, il faut prier pour lui et le soutenir par tous les moyens possibles, dont un : Solidarité Kosovo, remarquable oeuvre française fondée par un jeune homme en 2004 et qui vient en aide aux malheureux Serbes persécutés au Kosovo. Prions pour eux et pour que la Serbie ne cède pas aux sirènes musclées du camp occidental qui a vendu son âme au Diable !

  2. “L’Europe est aujourd’hui totalement sous tutelle morale et politique des États-Unis et la France en premier lieu.” : cliché. La France a demandé l’aide des USA pour bombarder la Serbie et la Libye.
    L’Europe et les États-Unis sont aujourd’hui totalement sous tutelle morale et politique du nihilisme hédoniste néo marxiste, en attendant la Russie.

  3. Contenu hautement partisan et par certains points de vue négationniste. Je crois qu’il ne s’agit là que d’un plaidoyer pro slave-orthodoxe, rien de plus.
    La guerre en Ex-Yougoslavie a été terrible et la Serbie y a joué une part importante. La Yougoslavie est née du Diktat de Versailles. D’ailleurs il n’a jamais eue de nation yougoslave, ce qui normal car la Yougoslavie n’est un concept géopolitique slave-orthodoxe de la fin du 19 siècle. Un cadeaux de la France à son allié serbe.
    Depuis la création de cet État paradoxal, qu’était la Yougoslavie, les serbes l’ont toujours considéré comme leur bien. Or, la réalité est bien plus complexe. Les nations catholiques (Slovénie et et Croatie) membres forcés de cette aberration, ont été les premières a demander leur indépendance craignant entre autres la main-mise serbe sur la totalité de la fédération.
    Les massacres ont été nombreux de la part des serbes. Cependant les croates ont également commis des exactions à Krajina en représailles des massacres commis à leur égard y compris contre des religieuses catholiques violées par l’armée serbe.
    Les bombardements sur le marché de Sarajevo où il n’y avait que des civils affamés, des femmes et des enfants étaient parfaitement inutiles d’un point de vue militaire, mais très efficaces en tant que moyen de terreur. Les snipers ont également et largement contribué à cette guerre de la terreur.
    Oui, l’embryon de l’éclatement de la Yougoslavie ainsi que des atrocités associées à cette terrible guerre portent en eux l’ADN serbe, ou du moins du chauvinisme serbe.
    Cette guerre a été ethnique et religieuse à la fois. Les slaves-orthodoxes nient les droits des catholiques et des autres religions dans la région.
    Il faut tout de même reconnaitre aux serbes une incroyable réussite : l’alliance entre musulmans et catholiques contre les délires de l’hégémonie serbe-orthodoxe. Là est le point de départ de la guerre en Ex-Yougoslavie. Il y avait aussi un désir revanchard suite à l’humiliation subie par les serbes pendant l’occupation nazie et par leurs alliés croates, musulmans…
    Dans les Balkans et à l’Est du continent européen les choses ne sont pas aussi simples que Alexandre Latsa vaut le faire croire. Je suis catholique et originaire d’un pays de l’Est. Entre catholiques et orthodoxes (slaves ou hellènes) l’entente est très loin d’être fraternelle. cela est certes regrettable mais il en est ainsi.
    Cela ne remet pas en cause l’amitié franco-serbe évidemment. Toutefois dans bien des pays de la région cette alliance-amitié est considère “bien orthodoxe”. Les pays catholiques ainsi que catholiques de cette région lui préfèrent, dans un but sauvegarde de leurs droits ainsi que de leur existence, l’amitié germanique.
    Dès lors si M. Alexandre Latsa veut être le porte-parole de la “Voie de Moscou”, libre à lui de choisir cette voie. Il suffit de savoir que à l’Est “Radio Moscou” irrite fortement l’oreille des catholiques.

  4. La Serbie a toujours un cœur battant et généreux, restée fidèle au Christ, elle n’est jamais morte, il y a de nombreuses braises sous la cendre, ils sont sortis de leurs catacombes après bombes de l’OTAN.
    Pour la Serbie, je crois que sa culture est aujourd’hui une culture de survivants, et comme toutes les cultures survivantes, elle est terriblement forte et spirituellement féconde. C’est pourquoi elle fait aujourd’hui très peur aux régimes comme le nôtre, je suis étonné que l’on puisse encore visualiser cette vidéo affreusement choquante sur “toitube” :
    http://www.youtube.com/watch?v=Wfg-ZcASJLw
    Pour les serbes du Kosovo, après ce qu’ils ont subi, ils ne demandent pardon a personne sinon à Dieu avant de passer. Aujourd’hui ils sont toujours là :
    http://www.youtube.com/watch?v=8qJppER0G8w
    Et vive saint Slava !
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=CPXBY7Q723g
    Et si mon cœur vibre en écoutant leurs belles prières, c’est que mon pays a trop oublié les siennes….

  5. Rappelons que cet “héroïque pays” a massacré 50000 catholiques entre 1991 et 1995, allant les chercher jusque dans les hôpitaux (cf. la ville martyre croate de Vukovar).
    Et que dire des dizaines d’églises détruites à coups de canon de char par les forces serbes en Croatie.
    Enfin, aujourd’hui encore, en Serbie même, les minorités catholiques slovaques et hongroises de Voïjvodine sont régulièrement victimes d’exactions (cimetières profanés, églises vandalisées, insultes et menaces).

  6. La Russie est l’avenir de l’Occident si elle maintient son positionnement actuel de grand résistant à l’unipolarité yankee. La Russie est aussi en passe de devenir la grande puissance de protection des chrétiens persécutés dans le Monde, ce que la France a renoncé à faire…
    La Serbie et la Russie sont les alliées naturelles de la France.
    Oui à l’Axe Paris-Belgrade-Moscou !!!

  7. @ Christophe : Les Croates ont fait la même chose aux Serbes pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les Oustachis n’étaient pas des Serbes.
    Pourquoi Tudjman a-t-il repris leur drapeau et leur réthorique serbophobe en 1990 ?
    C’est cette propagande qui a criminalisé les Serbes pendant la guerre de Yougoslavie, pour le plus grand profit des Ricains et des musulmans albano-kosovars, leurs chevaux de Troie en Europe…
    Vive la Serbie orthodoxe !

  8. Je recommande cet ouvrage sûrement connu de beaucoup d’entre vous, qui se situe lors de la guerre des Balkans :
    http://www.famillechretienne.fr/livres/litterature/romans/une-ile-au-cur-du-monde_c6_s264_ss268_d62225.html

  9. Je parle de la culture Serbe, pour laquelle, vous l’avez compris, j’éprouve une grande sympathie (au sens profond du terme).
    Cet endroit situé au cœur du monde méditerranéen est subtil et complexe, de l’Illyrie antique à la côte croate et monténégrine explorée (très amoureusement) par un Pierre Loti.
    S’y croisent, serbes, croates qu’ils soient insurgés (Ustaše) ou non, bosniaques chrétiens issus du monde cathare ou musulmans, ils forment un tissu épais aux trames multiples et superposées . Si, dans une même famille, vous trouvez des serbes et des croates, pas de surprise, c’est une peu partout comme cela.
    Il y a aussi une Serbie cultivée, d’âme orthodoxe et de cœur accueillant. Elle a été salie par certains de ses petits seigneurs de guerre de circonstance, tyrans psychopathes ou pervers ex-victimes aveuglés de haine, tout comme ne valaient pas mieux ces petits “caïds” bosno-musulmans qui ratissaient les fermes isolées pour écarteler les enfants et dépecer vivantes des adolescentes. Une guerre civile est la pire des horreurs, personne n’en sort indemne. Qui a commencé ? QUIS UT DEUS ? C’est une question semblable.
    C’est le Diviseur qui a commencé (on dit aussi Šayṭān chez les bosniaques)…
    Toutes ces horreurs ne m’empêchent pas d’aimer profondément ce peuple qui transmet une extraordinaire fraicheur à ses enfants aujourd’hui :
    http://www.youtube.com/watch?v=5qm5e8oXNaU&list=PL07A87725031D640D&index=32
    http://www.youtube.com/watch?v=j4QigLVwArI&list=PL07A87725031D640D
    http://www.youtube.com/watch?v=87uaGxe0YrY&playnext=1&list=PLppo0iagaOJAPiJk-daPUdclQXDcWpxOx&feature=results_main
    http://www.youtube.com/watch?v=mIfffsHkEw8&list=RD15W0MZDiLEsJY
    Il est arrivé que des soldats français aillent à la rencontre de ce monde, certains furent touchés, comme moi. D’autres, dans d’autres lieux trouvaient que ces filles très belles ne savaient pas danser, alors que simplement elles n’avaient jamais dansé avec un homme, pour n’être pas fiancées :
    http://www.youtube.com/watch?v=teAbty_-SeU&list=RD02IsS8yhBmKpE
    http://www.izvor-paris.fr/
    Voilà tout. Mais parfois pour croire, on a encore besoin de prendre une main, ou de s’assoir sur un muret de champ discuter avec un pope.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!